Publiez votre offre maintenant Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Réussir sa reconversion professionnelle en Allemagne : 10 étapes

Réussir sa reconversion professionnelle en Allemagne : 10 étapes

Un nombre important de candidats français, par choix personnel ou pour des raisons professionnelles, envisagent une reconversion lorsqu'ils abordent le marché du travail allemand. L'expatriation pousse de nombreuses personnes à donner un tournant à leur carrière et choisir la voie de la réorientation. Beaucoup de Français partant en Allemagne se disent "Nouveau pays, nouvelle vie, nouveau job". La réalité est souvent plus compliquée, une bonne préparation est donc nécessaire. Quelles solutions pour pallier cette difficulté ? Quelle stratégie adopter pour décrocher un job ? Voici 10 étapes pour réussir votre reconversion en Allemagne.

Recruteur franco-allemand Jérôme Lecot

Pour répondre à nos questions, nous avons interviewé Jérôme Lecot, Directeur chez Eurojob-Consulting, cabinet de recrutement franco-allemand.










Comprendre d'où vient votre envie de reconversion

1. Comprendre d'où vient votre envie de reconversion

La quête de sens et l'évolution des attentes et ambitions sont plus perceptibles aujourd'hui qu'il y a dix ans chez les candidats. Qu'est-ce qui provoque chez vous ce "switch" ? Pour répondre à cette question, il est important d'identifier vos motivations au changement :

  • Est-ce le fruit d'une frustration au travail ?

  • Votre job vous lasse-t-il ? Cherchez vous un nouveau métier ou secteur plus porteur de sens ?

  • Avez-vous vécu un événement déclencheur ?

  • Quels sont les facteurs fondamentaux qui vous motivent : votre niveau de salaire ? La reconnaissance au travail ? Votre équilibre vie professionnelle et personnelle ?

Comprendre toutes ces raisons est important pour éviter de répéter un schéma qui a pu vous conduire à un échec.



Utilisez les bons outils pour identifier votre job de rêve

2. Utilisez les bons outils pour identifier votre job de rêve

Les candidats souhaitant changer de secteur ou de métier nous précisent souvent ne plus avoir envie de faire leur job précédent, en particulier quand cela ne s'est pas bien terminé, et ils n'ont pas d'idées précises de ce qu'ils souhaitent faire. Pour partir sur une base solide, il faut réaliser un projet qui s'ancre dans le désir et l'enthousiasme. Donc travaillez d'abord à connaître vos envies !

Voici quelques questions préalables qu'il convient de se poser en termes de motivation et de carrière lorsqu'on envisage une expatriation en Allemagne :

  • Quel est votre fil rouge du plaisir au travail ?

  • Quel contexte / environnement au travail vous convient le mieux ?

  • Êtes-vous plutôt séduit par une expérience entrepreneuriale ?

Vous pouvez vous baser sur différentes méthodes très accessibles et utilisées dans le cadre du développement personnel pour trouver votre raison d'être.


La méthode ikigaï

La méthode ikigaï




Il s'agit d'une philosophie de vie japonaise qui consiste à trouver un sens à la vie, un équilibre, une raison de se lever le matin et d'être heureux d'accueillir chaque jour.










La méthode du mind mapping

La méthode du mind mapping




Le mind mapping est une méthode qui consiste à représenter de façon synthétique le cours de vos idées. Vous allez mettre noir sur blanc en toute clarté toutes les idées qui vous passent à travers l'esprit de façon arborescente.









Réalisez un état des lieux de vos compétences

3. Réalisez un état des lieux de vos compétences

Réaliser un bilan de compétences est également une étape conseillée : elle vous permettra de construire un argumentaire solide en langue allemande qui vous sera indispensable au cours des entretiens.

Le processus de reconversion professionnelle nécessite la mise en place d'une méthode qui incite à se fixer des objectifs à court, moyen et long terme. Des objectifs qu'on prendra soin d'évaluer et de réajuster au fur et à mesure si nécessaire.

Faut-il un nouveau diplôme pour aborder le marché allemand ?

Acquérir un nouveau diplôme en Allemagne ou en France pour mieux rebondir n'est pas un "accès VIP" pour réussir sa reconversion. Cela ne va pas vous ouvrir automatiquement des portes. Certains candidats passent un nouveau diplôme pour asseoir leur réorientation en gagnant un nouveau champ d'expertise.

Mais attention, c'est avant tout une réponse académique, et le diplôme n'est pas tout : outre-Rhin, son poids n'est pas aussi fort qu'en France. Ce n'est pas le garant pour décrocher un emploi à tous les coups. L'expérience-terrain et la mise en avant de solutions concrètes sont encore plus primordiales pour un employeur allemand. N'oubliez pas que vous apportez en tant que candidat français des avantages certains pour une entreprise allemande !

Quelles questions se poser ?

Avant de se lancer tête baissée, il est utile de répertorier les différentes catégories de métiers qui vous intéressent et de connaître les besoins en personnel de chacun de ces secteurs. Il convient également de faire le point sur les valeurs, les talents et les compétences qui sont les vôtres, et de définir les accomplissements, aussi bien personnels que professionnels, que vous visez :

  • Quels sont les compétences, expériences et savoir-faire dont vous disposez qui pourraient faciliter votre reconversion ?

  • Serait-il judicieux d'acquérir de nouvelles compétences ou de développer certaines des aptitudes professionnelles que vous possédez déjà ?

  • Vous sera-t-il nécessaire de parler parfaitement l'allemand pour exercer la profession souhaitée en Allemagne ?

Existe-t-il des organismes pour évaluer ses compétences ?

Le Cabinet de recrutement franco-allemand Eurojob-Consulting effectue des bilans de compétences pour les candidats.

Vous pouvez également faire votre propre bilan de compétences gratuitement en allemand et en francais : ProfilPASS. Il existe une version en allemand et une version en français qui ont été mises au point par le Leibniz-Forschungsnetzwerk Bildungspotenziale (LERN) et par le IES Institut. Le projet a été financé par le Ministère fédéral de l'éducation et de la recherche de l'Allemagne.

Voici d'autres pistes qui vous permettront de vous informer sur le niveau d'allemand requis selon le job visé :



Réalisez l'état des lieux de vos ressources avant le départ en Allemagne

4. Réalisez l'état des lieux de vos ressources avant le départ en Allemagne

Un départ vers l'Allemagne peut entraîner des problématiques liées au financement. Peut-être êtes vous en train de réaliser une nouvelle formation ou vous constatez une baisse de rémunération lors des premiers mois.

Pendant votre période de reconversion, vous risquez très probablement de voir vos revenus diminuer. Vous pourriez vous retrouver débutant dans un nouveau métier, après des années d'expérience et ne pas pouvoir prétendre à un salaire plus élevé :

  • Combien de temps pouvez vous tenir sans rémunération ?

  • Quelles dépenses peuvent être réduites ?

  • Comment allez-vous vous mettre d'accord sur ces coupes budgétaires avec votre famille ?

Principal blocage, bien sûr, la crainte. Alors comment élaborer votre plan de financement ? Voici quelques questions à se poser en amont.

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre en France ?

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre en Allemagne ?

Voici des exemples d'aides ou de bourses :

Vous souhaitez transférer vos indemnités chômage en Allemagne, voici les règles applicables : L'allocation chômage en Allemagne : montant de l'indemnisation

Pourquoi ne pas (re)mettre un pied dans l'entreprise en réalisant un stage en Allemagne : Bourse et aide financière pour réaliser un stage en Allemagne

Pour les moins de 30 ans, il existe des financements franco-allemands à travers l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) dans le cadre de formations commerciales franco-allemandes

Par ailleurs, il existe également un droit individuel à la formation en Allemagne et des congés de formation.



Impliquez la famille et les amis

5. Impliquez la famille et les amis

Lorsque l'on envisage une reconversion professionnelle, le bilan de compétences et la formation sont loin d'être les seuls éléments à prendre en considération. Avant de vous lancer définitivement dans ce projet de longue haleine, vous devrez prendre en compte l'ensemble des détails pratiques qui jalonneront votre parcours.

Il faut donc bien s'organiser et surtout, ne pas oublier de se poser des questions primordiales pour évaluer au mieux votre prise de risques :



Confrontez votre projet à l'avis de vos amis, et inspirez-vous du parcours d'autres expatriés

6. Confrontez votre projet à l'avis de vos amis, et inspirez-vous du parcours d'autres expatriés

Les doutes peuvent être nombreux, et pour ne pas se sentir seul, il faut être bien accompagné par son environnement personnel, l'avis de vos amis vous permettra d'avancer en confrontant vos projets à la réalité et de valider ceux-ci en variant les points de vue. Demandez des avis à des Allemands qui connaissent localement la réalité du métier ou du secteur que vous visez. Les parcours d'autres personnes pourront inspirer le vôtre.

Prenez des contacts avec des professionnels via des groupes franco-allemands sur LinkedIn, lisez des témoignages inspirants ou visionnez des conférences en ligne pour écouter le parcours d'expatriés afin de surmonter en douceur les obstacles éventuels.



Explorez l'environnement en Allemagne et confrontez-vous au métier - secteur visé

7. Explorez l'environnement en Allemagne et confrontez-vous au métier / secteur visé

Avant de tout plaquer pour changer de métier, il serait plus que bienvenu de prendre le temps d'étudier l'environnement socio-économique de la profession que vous comptez exercer outre-Rhin ou du secteur que vous souhaitez rejoindre.

Pour cela, il faut dresser un véritable état des lieux du marché de l'emploi allemand : renseignez-vous sur les différents secteurs d'activité ainsi que métiers, les entreprises et les zones géographiques où vous envisagez de travailler, la situation économique, les perspectives, les entreprises qui recrutent.

Explorez les nouveaux métiers et secteurs en Allemagne

Vous pouvez consulter différents sites pour vous faire une image actuelle de la demande sur le marché de vos compétences. Il est possible de consulter la page de la Bundesagentur für Arbeit pour se faire une idée localement du nombre d'annonces disponibles pour un métier, ou d'effectuer des recherches sur les réseaux sociaux professionnels prisés en Allemagne comme Xing ou LinkedIn.

Nous avons également réalisé une série d'articles concernant les différentes régions allemandes qui recrutent le plus :

Testez le job auquel vous aspirez en effectuant un freiwilliges Praktikum

Vous vous sentez attiré par un secteur professionnel ou un emploi précis mais n'êtes pas tout à fait sûr que ce soit l'option qui vous convienne ? Qu'à cela ne tienne, vous pouvez très facilement avoir un aperçu de la profession en question avant de vous lancer dans une reconversion définitive.

Très fréquent en Allemagne, le freiwilliges Praktikum vous permet de proposer vos services en tant que stagiaire, de réaliser des stages de découverte ou des missions non-rémunérées au sein de nombreuses entreprises.

Ces immersions seront l'occasion pour vous de rencontrer des professionnels du secteur et de leur poser l'ensemble des questions que vous avez en tête sur leur métier, leur quotidien et leur carrière. Il est très important de se confronter au rêve et à la réalité, afin de s'éloigner de la représentation mentale que l'on peut avoir d'un métier ou d'un statut, cela pour en appréhender le quotidien le plus justement possible. Ce travail permet de s'assurer que les pistes envisagées se révèlent pertinentes.

Informez-vous sur les niveaux de salaires en Allemagne

De nombreux facteurs influencent la rémunération en Allemagne liés à la taille de l'entreprise, à son secteur d'activité et au lieu du poste, mais bien évidemment aussi à votre formation et à votre expérience. Le cabinet de recrutement franco-allemand Eurojob-Consulting propose une estimation gratuite et personnalisée aux candidats en Allemagne.



Bâtir votre plan d'action ou faire appel à un coach pour être accompagné

8. Bâtir votre plan d'action ou faire appel à un coach pour être accompagné

Agir de façon autonome

Voici sans doute la partie la plus compliquée. Vous avez maintenant une liste de tâches et de démarches à effectuer, et il va s'agir de les prioriser et planifier jusqu'à la fin du processus de reconversion. Chacune d'entre elles correspond à un petit objectif qui aura plus de chances d'être atteint s'il vous apporte quelque chose d'important et s'il est :

  • clairement exprimé

  • formulé de façon positive

  • Il est daté

Nous vous suggèrons de vous munir d'un calendrier et de commencer par noter la date à laquelle vous souhaitez avoir terminé votre reconversion. Notez ensuite précisément tout ce que vous allez faire et quand vous allez le faire. Vous avez sans doute d'ores et déjà listé les nombreuses informations qu'il vous faudra trouver. Il est judicieux de commencer par celles-ci.

Il se peut aussi que, manquant d'informations sur la durée d'une formation par exemple, il vous semble impossible de planifier une date qui marquerait l'achèvement du processus de reconversion. Dans ce cas, commencez par déterminer la date à laquelle vous voulez avoir conclu la phase d'investigation.

Attention : Il est essentiel que vos délais soient raisonnables et confortables. Rien de tel que des délais irréalistes pour presser trop vite le citron de votre motivation et vous décourager en cours de route.

Faire appel à un coach pour mieux aborder l’Allemagne

Entamer une reconversion professionnelle n'est rien d'évident. Il faut avoir le courage d'en prendre la décision, convaincre son entourage, concrétiser différentes étapes avant de se confronter aux réalités du marché du travail.

Un accompagnement personnalisé peut s'avérer utile pour conserver le cap sur ses objectifs et ne pas s'essouffler en cours de chemin. On observe également que les candidats savent généralement ce qu'ils ne veulent plus faire, mais ils ont du mal à cerner ce qu'ils veulent vraiment faire. Un accompagnement personnalisé apporte tout son sens pour les aider à cerner leurs priorités et leurs choix. Un coach se posera les bonnes questions pour trouver une impulsion et une cohérence dans les nouveaux choix et décisions qu'il prendra.



Réalisez une formation professionnelle

9. Réalisez une formation professionnelle

Lors d'une reconversion professionnelle, il n'est pas rare de devoir tout apprendre du métier auquel on se destine désormais. Bien que de nombreux candidats décident d'apprendre leur nouveau job "sur le tas", il reste cependant souvent nécessaire d'avoir recours à une formation pour se qualifier et acquérir de nouvelles compétences.

Comme nous l'avons vu dans la 5ème étape concernant le financement de la reconversion, vous pouvez faire appel à différents organismes de formation professionnelle en France.

Si suivre une nouvelle formation ou commencer des études peut sembler compliqué après des années passées à travailler, il existe néanmoins différentes modalités d'apprentissage qui peuvent vous aider à décrocher le diplôme que vous convoitez :

  • Quelles sont les formations nécessaires pour affermir sa position en Allemagne ?

  • Auprès de quels organismes pouvez-vous trouver des informations à ce sujet en Allemagne ? Universités, écoles, sociétés de formation, Chambre de commerce : laquelle de ces entités propose la formation la plus adaptée à vos besoins et à votre situation ?

  • Quels congés de formation (Bildungsurlaub) peut-on choisir en Allemagne ?

  • Il vous faudra aussi évaluer le temps que vous devrez sûrement consacrer pour mener à bien ce projet de reconversion. Devrez-vous démissionner ? Prendre un congé sabbatique ?



Abordez concrètement le marché du travail allemand

10. Abordez concrètement le marché du travail allemand

Commencez par rédiger votre CV en allemand

Vous devez faire apparaître vos atouts, mais aussi votre récente reconversion professionnelle. Soyez clair dès l'intitulé de votre CV et n'oubliez pas d'y faire apparaître la formation en bonne place qui a accompagné votre changement de métier, ainsi que vos compétences.

Valorisez-y notamment vos capacités d'adaptation et de renouvellement. Vous pouvez également l'accompagner d'une lettre de motivation qui prouvera que votre reconversion professionnelle est en parfaite cohérence avec un projet de carrière mûrement réfléchi.

Voici quelques conseils sur la rédaction du CV et de la lettre de motivation en allemand :

Il est également nécessaire d'élaborer une stratégie de communication convaincante pour promouvoir votre projet, partout où cela sera nécessaire, lors d'évènements de recrutement comme sur les réseaux sociaux.

Participez à des salons emploi en Allemagne pour vous faire connaître

Pour certains postes, la décision de recrutement peut parfois être basée à 60 % sur les soft-skills : se faire connaître lors d'un forum emploi vous permet d'obtenir un contact direct avec le RH, bien au-delà de la candidature papier. Grâce à cette méthode, pour pourrez obtenir un retour en direct.

Vous pouvez également participer au salon emploi franco-allemand en ligne Connexio Career qui a lieu 3 fois par an.

Nos conseils en vidéo pour réussir votre reconversion professionnelle en Allemagne


Demandez conseils aux personnes évoluant dans la branche d'activité visée via les réseaux sociaux

En prenant contact de manière personnalisée sur les réseaux sociaux professionnels tels que Xing ou LinkedIn, vous pourrez voir les profils embauchés (et souhaités) par les entreprises.

N'hésitez pas à vous informer sur une entreprise à travers des sites d'évaluation des employeurs par les employés comme kununu ou glassdoor.

En savoir plus :