Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Top 10 des meilleurs employeurs allemands en 2022

Top 10 des meilleurs employeurs allemands en 2022

Chaque année, de nombreux sites proposent des classements des meilleures sociétés allemandes, en analysant différents facteurs. Nous vous dévoilons à notre tour notre Top 10 des entreprises en Allemagne en 2022. Notre classement s'appuie sur les critères suivants : la qualité de vie au travail, l'équilibre vie professionnelle et privée, la rémunération, le bonheur des employés, l'équipe dirigeante, la culture d'entreprise ainsi que les possibilités d'évolution de carrière.

1. Roche
2. Google
3. Puma
4. MHP - Porsche
5. Siemens Healthineers
6. Volkswagen
7. SAP
8. Capgemini
9. Porsche
10. BMW





1. Roche

Roche fait partie des industries pharmaceutiques les plus puissantes à l'international. Fondée en 1896, l'entreprise suisse s'implante l'année suivante en Allemagne et y est très active, se spécialisant dans le domaine du diagnostic et de la pharmacie.

Employant près de 17 200 personnes sur les quatre sites allemands, elle fait partie des plus gros pourvoyeurs d'emploi. Chaque site est spécialisé : le site de Mannheim par exemple est avec plus de 8 000 employés orienté sur la production de produits contre le diabète et les maladies cardiovasculaires. Le site de Penzberg fait partie des plus grands centres de biotechnologie au monde, attirant de nombreux chercheurs et scientifiques alors que celui de Grenzach-Wyhlen est spécialisé dans la distribution des médicaments sur le territoire allemand.

Moins bien classé il y a quelques années, Roche est aujourd'hui l'une des entreprises où les employés sont les plus heureux. Ils décrivent un parfait équilibre entre la vie personnelle et la vie au travail, les salaires sont élevés. Beaucoup d'employés louent la transparence de l'entreprise et l'efficacité de l'équipe dirigeante. Cependant, certains se plaignent de la complexité de la structure hiérarchique.

Mais de manière générale, les avis sont relativement unanimes sur l'entreprise : entre bonne culture, possibilités d'évolution et salaires élevés, Roche mérite sa place de meilleur employeur d'Allemagne.


2. Google

Le géant mondial des moteurs de recherches décroche la médaille d'argent sur le podium des meilleurs employeurs allemands.

De plus en plus impliqué en Allemagne, la firme américaine possède déjà un site de plus de 10 000 m² dans la région de Hanau et a annoncé vouloir investir plus d'un milliard de dollars dans la région de Brandebourg pour créer des infrastructures de cloud et d'énergie verte pour les alimenter. En 2030, il s'agira de se rapprocher de l'objectif de la décarbonisation et de fournir 80 % de l'électricité nécessaires à ces structures.

Implantée à Hambourg, Berlin et Munich, Google entend développer ses activités en Allemagne de manière durable et écologique.

Les salariés sont généralement très fiers de travailler pour Google. Les salaires sont bons, l'équilibre entre le travail et la vie privée est plutôt bien respecté et la culture d'entreprise est très appréciée. De plus, l'entreprise fait office d'exception, car son équipe managériale obtient presque la note maximale auprès des employés.





3. Puma

Fondé par Rudolf Dassler, le frère du créateur d'Adidas, en 1948, Puma est l'une des marques sportives les plus connues et appréciées au monde.

Fournisseur officiel dans de nombreuses disciplines sportives, la marque a su s'imposer dans le monde du sport, proposant des équipements devenus aujourd'hui iconiques. Puma a toujours été implanté en Allemagne et est aujourd'hui l'un des employeurs principaux dans le monde.

Première entreprise allemande dans notre classement, Puma est une des entreprises qui ont contribué à faire la renommée du Made in Germany. Très bien notée par les employés, qui décrivent une entreprise très dynamique, aux salaires adéquats, Puma s'est vu décerner en 2021 et pour la seconde année consécutive, le prix du Top Employer qui récompense les entreprises ayant à coeur de prodiguer un environnement de travail agréable à leurs employés, qui sont au coeur de la politique de relations humaines.


4. MHP - Porsche

Fondée en 1996, la Mieschke Hofmann und Partner GmbH est un cabinet de conseil mondial. Installée à Ludwigsbourg et dans le Bade-Wurtemberg, elle a été rachetée par Porsche, devenant ainsi la MHP - Porsche.

Spécialisée dans le domaine du conseil informatique (et notamment dans le domaine du consulting SAP), elle est devenue le partenaire informatique principale de Porsche mais reste un conseiller international dans le domaine de l'automobile, de la planification stratégique et opérationnelle.

Les salariés sont globalement contents de cette entreprise. Ils louent la flexibilité du travail, la culture et les valeurs de l'entreprise qui sont particulièrement attractives. Cependant, MHP - Porsche perd des points au niveau de la rémunération. Beaucoup d'employés jugent les salaires trop bas pour certaines catégories d'emplois par rapport à la concurrence.


5. Siemens Healthineers

Leader dans le domaine de la technologie médicale, Siemens Healthineers a été créée officiellement en 2018. Les activités médicales de la firme de Werner von Siemens sont cependant bien antérieures. Ils ont plus de 170 ans d'expérience dans le domaine médical.

Aujourd'hui, Siemens Healthineers emploient près de 50 000 personnes dans 75 pays. Elle a son siège à Erlangen ainsi que des nombreuses filiales en Allemagne, comme par exemple à Marbourg, Rudolstadt, Forchheim et Kemnath.

Siemens a perdu quelques places par rapport aux précédents classements. Si les employés se réjouissent de la work-life balance, beaucoup se plaignent du manque d'opportunité de mobilité au sein de l'entreprise. Il est difficile de grimper les échelles de la hiérarchie, étant elle-même très compliquée. La formation est cependant ce qui permet à Siemens de remonter dans le classement.





6. Volkswagen

Volkswagen est l'une des marques de voiture allemande les plus célèbres dans le monde. Figure du miracle économique allemand (Wirtschaftswunder) de 1948, VW devient avec la Coccinelle (Käfer) une marque automobile incontournable en Allemagne. Elle est implantée un peu partout en Allemagne, avec dix fabriques : Wolfsburg, Braunschweig, Emden, Hanovre, Kassel, Salzgitter, Chemnitz, Dresde, Zwickau et Osnabrück.

Les principaux points de satisfaction des employés de la célèbre marque automobile allemande sont les salaires élevés par rapport à la concurrence et les opportunités de mobilité et de progression hiérarchique. Cependant, les critiques s'orientent sur la lenteur des processus de décision et sur le manque de formation au sein de la société.


7. SAP

Créé en 1972 par cinq Allemands, SAP est un progiciel de gestion et d'analyse de données au sein d'une entreprise. Il s'agit aujourd'hui d'un des logiciels les plus courants sur le marché du travail en Allemagne et dans le monde.

La direction de SAP est installée à Walldorf mais la firme possède de nombreuses antennes dans la plupart des grandes villes allemandes comme Berlin, Düsseldorf, Dresde, Hambourg, Francfort, Munich, Hanovre ou Potsdam.

Chez SAP, les salaires sont généralement élevés, et l'entreprise propose de nombreux avantages pour ses employés (voiture de fonction par exemple). La culture d'entreprise est bonne mais les processus décisionnels peuvent s'avérer très longs dans certains services. La critique majeure concerne l'équilibre entre la vie privée et professionnelle qui est perturbée par la quantité de travail très importante et qui peut rendre les premiers mois au sein de l'entreprise particulièrement difficiles.


8. Capgemini

Capgemini a été fondée en 1967 par un Grenoblois, Serge Kampf. Elle est le cabinet de conseil français ayant le chiffre d'affaires le plus important, elle fait partie des entreprises cotées au CAC40 de la Bourse de Paris et figure parmi les dix plus grandes entreprises du secteur du conseil. Elle est donc une entreprise particulièrement concurrentielle et attractive sur le marché du travail.

Capgemini a, au cours de son histoire, acquis plusieurs sociétés allemandes, ce qui explique sa présence marquée en Allemagne. Elle est basée dans de nombreuses villes comme Berlin, Düsseldorf, Hambourg, Francfort, Munich, Hanovre, Cologne, Lübeck, Stuttgart ou Dortmund.

Les employés sont enthousiastes quant à la flexibilité que l'entreprise offre, que ce soit au niveau des horaires ou quant à la possibilité de télétravailler. Capgemini adopte également une politique RSE forte. Cependant, les critiques récurrentes concernent le manque d'équilibre entre le travail et la vie privée du fait de la quantité de missions.





9. Porsche

Géant de l'automobile en Allemagne, Porsche a été créée en 1931 par Ferdinand Porsche. Elle s'impose rapidement comme l'une des marques de référence dans le domaine du luxe et des voitures de sport. Porsche a été la dixième marque à rejoindre Volkswagen, dont elle fait partie depuis 2009.

C'est l'un des grands employeurs du secteur automobile avec plus de 30 000 salariés à travers le monde. Elle est solidement implantée en Allemagne, son coeur historique, grâce à plusieurs usines aux fonctions bien définies : Zuffenhausen pour la direction, la qualité, la fabrication de moteurs et des modèles de courses, Weissach le centre de recherches et de développement, Ludwigsbourg pour le service après-vente, Leipzig l'usine la plus moderne au monde pour la fabrication et les visites du public, Sachsenheim pour les pièces détachées et enfin Bietigheim-Bissingen pour les services.

Lauréat en 2020, Porsche a considérablement chuté dans le classement. Les salariés sont globalement satisfaits par les salaires et surtout les projets qu'ils ont à mener. Les opportunités de carrière sont assez nombreuses mais les employés critiquent la bureaucratie et la hiérarchie. Trop complexe et lente, elle contribue à la perte de vitesse de Porsche par rapport aux autres entreprises.


10. BMW

BMW était à l'origine un constructeur de moteurs aéronautiques. En 1916, la séparation entre la branche aéronautique et la branche automobile est décidée. BMW devient alors l'une de marques de voitures phares en Allemagne.

Peu à peu, elle acquiert de nombreuses sous-marques qui lui permettent d'étendre son activité et sa présence géographique. BMW Group comprend donc les voitures des marques BMW, Mini et Rolls-Royce. En 2018, BMW Group et Daimler fusionnent. BMW est présent dans plusieurs grandes villes comme Munich, Ulm, Berlin, Leipzig ou encore Regensburg.

Pour BMW, les salariés attaquent beaucoup le stress au travail du fait du grand nombre de tâches à accomplir en temps limité. Les salaires sont également assez faibles pour certains. De nombreux employés se plaignent également de la lenteur des processus, dûe à la bureaucratie et à la complexité de la hiérarchie de l'entreprise.

En savoir plus :