Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Formations professionnelles en Allemagne en 2021 : nos 5 conseils

Formations professionnelles en Allemagne en 2021 : nos 5 conseils

Comme de nombreux pays dans le monde, l'Allemagne est fortement touchée par la crise du Covid-19. Alors que le pays faisait figure d'exception en Europe lors de la première vague de la maladie (confinement de 2 mois), le pays se reconfine lors de la seconde vague en hiver, de décembre 2020 à avril 2021. Chômage partiel ou total, télétravail, tests pour les frontaliers... les Allemands doivent adapter leurs méthodes de travail en limitant leurs contacts. Pour autant, cette période est très propice aux formations professionnelles qui peuvent se faire à distance : un bon moyen d'enrichir son CV au lieu de rester chez soi sans rien faire. Voici 5 conseils à suivre absolument avant de vous former en Allemagne !

1. Mettre à jour son CV : les particularités allemandes
2. Des formations transfrontalières à distance
3. Bénéficier des aides du gouvernement
4. Choisir des compétences et secteurs qui recrutent
5. Effectuer des formations en alternance





1. Mettre à jour son CV : les particularités allemandes

Avant de démarrer une formation en Allemagne, il est important d'effectuer un bilan professionnel et de faire un CV en respectant les normes allemandes. En recherchant à acquérir des compétences linguistiques en allemand, il est très envisageable d'effectuer des formations à l'étranger. Pour effectuer ces formations, un CV vous sera demandé.

Voici les spécificités de la création de CV en Allemagne :

  • Lister ses formations et expériences professionnelles dans l'ordre antichronologique.

  • Utiliser un design de CV classique et neutre.

  • Avoir la possibilité de retirer certaines données personnelles, comme la date de naissance et le statut marital. Ces mesures sont autorisées par les lois allemandes contre la discrimination (AGG-Richtlinien).

En tant que ressortissant étranger, vous devrez également mentionner votre niveau linguistique, ce qui pourra être crucial dans l'obtention d'une place au sein d'une formation en Allemagne.


2. Des formations transfrontalières à distance

Pendant la période de restrictions dues au Covid-19, il est tout à fait possible d'effectuer des formations en Allemagne depuis chez vous. De très nombreuses formations effectuent l'ensemble de leurs cours à distance. Pour chaque formation, renseignez-vous sur les dispositions de vidéoconférences. Cela vous permettra certainement d'éviter les déplacements trop fréquents et de respecter les protocoles sanitaires mis en place en Allemagne.

L'ensemble de ces mesures pourraient être préservées même après la crise. En effet, le pays est déjà très avancé sur ces questions et l'une des universités d'Etat nommée FernUni Hagen effectue l'ensemble de ses cours à distance. Avec plus de 76 000 étudiants chaque année, il s'agit de la plus grande université d'Etat en Allemagne.





3. Bénéficier des aides du gouvernement

Si vous êtes français et souhaitez aller étudier en Allemagne, vous pouvez bénéficier des aides de la DAAD, antenne française des études supérieures en Allemagne. Si vous êtes déjà boursier français, vous pouvez demander au CROUS un prolongement de votre bourse afin d'effectuer vos études en Allemagne.

Des aides financières allemandes existent également pour les étudiants étrangers. Le BAföG est une bourse du Bundesministerium für Bildung und Forschung (BMBF) qui va aider les étudiants étrangers ayant déjà travaillé en Allemagne ou en demande d'asile.

Enfin, une aide pour bénéficier d'un crédit, nommée le KfW-Studienkredit, vous permettra d'emprunter jusqu'à 1000 €. Ce dispositif est disponible pour les ressortissants européens de moins de 32 ans, inscrits dans une université allemande.


4. Choisir des compétences et secteurs qui recrutent

Si vous souhaitez à terme trouver un emploi en Allemagne (ou en France), il est très important de sélectionner les formations porteuses, qui vous permettront de trouver une opportunité professionnelle. Pour cela, renseignez-vous sur le dynamisme du métier ou du secteur que vous visez. Par exemple, les secteurs de l'industrie et de la restauration pourraient être très affectés par la crise économique actuelle. Si cela s'avère exact, cela pourrait mettre en jeu vos ambitions professionnelles.

Au contraire, certains secteurs sont fortement aidés par le gouvernement allemand et cela pourra jouer en votre faveur. Des dispositifs ont notamment été mis en place pour aider les ressortissants français.





5. Effectuer des formations en alternance

Meilleur que la France dans ce domaine, l'Allemagne offre de très nombreuses possibilités d'effectuer des cursus professionnalisants en alternance ou en apprentissage. Cela peut se révéler un moyen utile de financer sa formation.

Les cursus de ce type durent habituellement 2 ou 3 ans et donnent lieu à un examen chaque semestre pour vérifier votre niveau d'apprentissage et vos acquis en entreprise. Les alternances concernent les bacs professionnels, les niveaux d'études supérieurs en bac+3 ou bac+5, mais également la fonction publique.

Le système de formation en Allemagne est différent de celui en France : la duale Ausbildung est équivalent à une formation en alternance. Elle est plus orientée sur la pratique et se déroule en entreprise. Les alternants reçoivent une rémunération dès le début. Ces formations peuvent également avoir lieu dans une école professionnelle. La durée peut varier entre un et trois ans.

Il existe également une formation professionnelle complémentaire, plus courte, qui peut être financée par l'agence pour l'emploi au moyen d'un chèque éducation (Bildungsgutschein). En général, un niveau B1 voire B2 en allemand est exigé pour réaliser une formation.

Les coûts des formations varient selon le type de structures et le type de formation et sont précisé sur le site de l'Agence pour l'emploi Kursnet.

Le Service pour l'égalité de traitement des travailleurs de l'UE propose un FAQ sur la formation professionnelle en Allemagne répondant à des questions comme :

  • La formation professionnelle fait-elle l'objet d'un financement par l'Agence fédérale pour l'emploi ?

  • Puis-je apprendre un nouveau métier ou acquérir une nouvelle qualification professionnelle à l'âge adulte en Allemagne?

  • Quelle est la rémunération pendant l'apprentissage dual ?

  • Quelle est la durée d'un apprentissage dual (duale Ausbildung), quelle qualification obtient-on et quelles sont les conditions d'accès ?

  • Quelle est la durée d'une formation professionnelle en école, quelle qualification obtient-on et quelles sont les conditions d'accès ?

  • Quelle est la rémunération pendant la formation en école professionnelle et en quoi consiste l'aide octroyée aux élèves en vertu de la loi fédérale sur la promotion de la formation (Schüler-BAföG) ?

  • Quelles sont les formations aux métiers réglementés particulièrement appréciées en Allemagne ?

  • Comment mes enfants peuvent-ils être aidés dans leur recherche de formation professionnelle ? Et ont-ils intérêt à entreprendre une formation professionnelle, ou est-il préférable qu'ils commencent à travailler de suite (en acceptant un travail d'appoint) ?

Concernant la reconnaissance des diplômes, il existe une procédure pour chaque type de diplôme, mais surtout pour chaque Land. La reconnaissance d'un diplôme dans un Land ne vaut pas pour tous les Länders, comme le résume le Service pour l'égalité de traitement des travailleurs de l'UE.

Par ailleurs, le service Anerkenung in Deutschland explique (en français) les démarches à réaliser en fonction des profils professionels et dispose d'une hotline gratuite en anglais et en allemand.

Bon courage pour la réalisation de votre projet professionnel !

(Article rédigé par Arthur d'Hausen de Resumedia)

En savoir plus :