Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Travailler à Berlin : témoignages d’expatriés vivant en Allemagne

Nombreux sont les Français souhaitant vivre et travailler à Berlin, mais ne disposant pas d'un niveau courant de la langue allemande. Serait-ce raisonnable de s'installer dans la capitale allemande sans une maîtrise suffisante de la langue de Goethe ? Et comment aborder cette ville ? Lors des séances de coaching candidats de l'Académie Connexion-Emploi, nos membres ont pu conseiller Hélène, souhaitant justement se lancer dans l'aventure berlinoise et s'expatrier.

L'apprentissage de la langue allemande | Les défis interculturels du travail dans un contexte franco-allemand | Le développement de sa carrière en Allemagne

Comment améliorer son niveau d’allemand pour trouver un job à Berlin ?

A Berlin, l’idée qu’il est possible de travailler sans maîtriser l’allemand est répandue mais n’est vraie que dans des cas très spécifiques (domaine du service, scène de la start up, etc.). Si vous souhaitez progresser dans votre vie professionnelle, il faudra passer par l’apprentissage de l’allemand et obtenir un niveau B1 voire B2 minimum (Cadre Européen de référence).

L'apprentissage de la langue allemande

Parler allemand, un atout sur le marché du travail

On entend tout et son contraire sur le marché allemand du travail. Le JT annonce que les entreprises allemandes recrutent à tour de bras, les demandeurs d'emploi étrangers se précipitent... jeunes, motivés, bardés de diplômes, ils ont un profil idéal.

L'apprentissage de la langue allemande | Les actualités de l'emploi franco-allemand

L'importance de l'allemand : une langue des affaires ignorée par les Français ?

L'allemand est considéré par les salariés français comme une langue étrangère secondaire. Malheureusement, elle n'est parlée que par une minorité d'entre eux. C'est ce qui ressort d'un sondage de l'IFOP.

L'apprentissage de la langue allemande

Evaluer son niveau de langue en allemand : Le Cadre européen commun de référence

Les Français souffrent en Allemagne d'une réputation peu élogieuse : ils sont faibles en langues étrangères. Qu'il s'agisse là d'un préjugé ou d'une vérité dure à avaler n'est pas une remarque pertinente. Ce qui est toutefois surprenant, c'est le goût des étudiants français pour l'étranger : en 2006, ils étaient près de 23.000 à émigrer pour un minimum de trois mois, dans le cadre du programme ERASMUS. Ce chiffre place la France en deuxième position derrière l'Allemagne.

L'apprentissage de la langue allemande

Classes bilangues : une clarification s’impose

Mesure phare du plan de relance de l'enseignement de l'allemand, les classes bilangues ont suscité un énorme engouement au sein du corps enseignant et chez les parents d'élèves. Mais leur application reste floue et certains professeurs craignent que l'effet positif ne s'essouffle.

L'apprentissage de la langue allemande