Publiez votre offre maintenant Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

25 expressions indispensables pour travailler en Allemagne

25 expressions indispensables pour travailler en Allemagne

L'intégration dans une entreprise en Allemagne peut s'avérer difficile, notamment si vous ne maîtrisez pas tout à fait la langue allemande. Si un allemand élémentaire peut vous permettre de communiquer avec vos collègues, avec des expressions spéciales et utilisées par les natifs, vous vous intégrerez d'autant plus facilement dans une équipe germanophone. Voici les expressions les plus courantes en Allemagne au travail.



Les expressions allemandes utilisées au quotidien

1. Les expressions allemandes utilisées au quotidien

Morgähn : C'est de bon matin que vous entendrez cette expression. Dans l'ascenseur, dans les couloirs et, bien sûr, devant la machine à café, dans les heures matinales le Guten Morgen se voit abrégé en Morgen. Et parce que l'on n'est pas toujours bien réveillé, cela sonne parfois comme un bâillement étouffé, certains s'amusent à dire Morgähn.

Verspätung : Ce mot, qui signifie "retard", on préfère ne pas l'entendre, car les Allemands accordent une grande importance à la ponctualité. Mais on peut annoncer son retard (Verspätung), suivi en général par une phrase contenant les mots Entschuldigung (désolé), Stau (embouteillage) ou die Bahn (le train). Mais quiconque travaille en Gleitzeit, c'est-à-dire en horaires souples, n'a pas besoin de se laisser stresser par les heures de pointe.

Mahlzeit : On connaît ce rituel quand on travaille dans une grande entreprise... À midi pile, les collègues envahissent les couloirs et affluent vers le restaurant d'entreprise. On entend alors souvent le mot Mahlzeit! dans le brouhaha. Cette expression s'est imposée pour souhaiter un bon appétit mais n'est plus aussi répandue chez les jeunes.

Kaffeepause : Saisissez votre tasse et accordez-vous une pause-café. Plus saine que la Zigarettenpause, la Kaffeepause allemande ne diffère pas tant d'une pause-café française. La machine à café est le coin où l'on échange des nouvelles en tout genre. Avec un peu de chance, vous y prendrez un morceau du gâteau d'anniversaire d'un collègue, c'est l'une des belles traditions dans la vie professionnelle allemande.

Feierabend : À l'origine, Feierabend désigne la veille d'un jour férié. Ne vous réjouissez pas trop tôt, il faut travailler le lendemain si on n'est pas à la veille d'un week-end. Le Feierabend est ce qu'il reste de la journée après le travail, le temps libre. Ce moment est très important pour les Allemands, il leur permet souvent de s'adonner à leur passe-temps. Certains collègues vont parfois boire une Feierabendbier ensemble.

Si ces mots (Mahlzeit, Kaffeepause, Feierabend) désignent des moments de repos et de détente, ne vous y trompez pas, on reste quand même très assidu au travail en Allemagne. Ils sont toujours utilisés à bon escient et aux moments dédiés.


2. Les expressions courantes entre collègues en Allemagne

Hallöchen! Na?! alles fresh? Ces expressions peuvent être utilisées pour changer un peu du Guten Morgen habituel. On trouve difficilement de traduction direct pour Na, c'est une interjection à laquelle on répond… par Na! Elle sert, comme Alles fresh? (Quoi de neuf ?) à demander comment ça va, mais aussi ce que l'on fait et les dernières nouvelles. Enfin, Hallöchen (comme Hallihallo) est une manière affectueuse de dire Hallo (le suffixe chen est souvent ajouté aux mots pour leur donner un air plus amical).

Schönen Feierabend : Nous l'avons vu, le Feierabend désigne le moment après le travail. Il se compose du mot feiern, qui désigne "faire la fête". Même si vous rentrez chez vous juste pour faire la lessive et mettre des restes au micro-ondes, les Allemands pensent toujours qu'il est temps de faire la fête. Souhaiter à vos collègues une "bonne fête" est l'"au revoir" standard allemand après une journée de travail.

Keine Sorge / Kein Problem / Nichts zu danken : Lorsqu'on vous remercie, il est tentant de ne sortir qu'un timide Bitte. En revanche, avec ces expressions, vous gagnez des points bonus !

Ich bin ein Teamplayer : Un bon exemple de l'esprit de coopération et de la maîtrise de la Bürosprache (langage de bureau), avec un peu de Denglisch (Deutsch-Englisch) aussi.

Kümmerst du dich darum : Savoir comment déléguer et partager le travail vous permet d'éviter d'être entièrement responsable de quoi que ce soit. Le fait de formuler le problème sous forme de question ("Peux-tu t'en occuper ?") vous permet de rester en bons termes avec vos collègues allemands.

Der leidet heute an ganz akuter Unlust : (Il souffre d’une paresse aiguë aujourd’hui.) Qui a dit que les Allemands n'avaient pas d'humour sarcastique ? C'est la façon idéale de décrire un collègue qui a décidé de blau machen (littéralement "faire bleu"), se mettre en arrêt maladie et de lui attester de "souffrir d'une paresse aiguë aujourd'hui".

Wollen wir Du sagen : "On se tutoie ?" Si c'est vous qui demandez, assurez-vous de bien choisir votre moment et de comprendre la situation. Si un collègue vous le demande, c'est un signe que vous avez été accepté comme l'un des leurs. Les formalités ont enfin été abandonnées et vous pouvez désormais cesser de vous inquiéter de dire accidentellement Du au lieu du formel Sie et de paraître trop amical.



Les expressions concernant la nourriture et boissons

3. Les expressions concernant la nourriture et boissons

Mahlzeit / Guten / Wohl bekomm's : Ce sont les expressions originales pour changer du Guten Appetit basique ("Bon appétit"). En Allemagne, on souhaite aussi un bon appétit à l'heure du goûter ou lors d'un casse-croûte.

Wie wär's mit einem Kaffee oder Tee : "Qui veut un café ou un thé ?" Vous pouvez vous en servir comme excuse pour quitter une réunion ennuyeuse ou pour vous faire bien voir de vos collègues. Les Allemands sont toujours friands de café, mais n'oubliez pas que proposer du thé peut signifier tout ce qui est vert, fraise et framboise ou l'indéterminé Kräutertee (tisane), donc si vous voulez du thé noir avec du lait, soyez précis !

Lass uns unbedingt einen Kaffee trinken gehen : "Ça te dit d'aller boire un café ?" Lorsque les quatre murs du bureau deviennent étouffants, on peut s'éclipser pour "travailler" autour d'une tasse de café.


4. Les expressions relatives aux problèmes informatiques

Auf geht's zur Telko : "C'est l'heure de la vidéo-conférence !" La "Telko" (Telefonkonferenz) hebdomadaire est un élément essentiel de la vie de bureau allemande. Bien que certains Allemands l'appellent désormais Conference Call.

Können Sie mir bitte eine Mail schreiben : Pour tous ceux qui redoutent la sonnerie du téléphone du bureau, le fait de demander à vos collègues de vous écrire un courriel pourrait vous aider à éviter le cauchemar de la langue étrangère que représente l'appel téléphonique.

Ich bin ohne Connectivity : "Je n'ai pas de connexion internet."



L'excuse habituelle pour être improductif

5. L'excuse habituelle pour être improductif

Ich kann dir das mal forwarden : "Je peux te le transférer." Comme Downloaden ("télécharger"), Linken ("ajouter un lien") et Checken ("vérifier"), ces mots anglais ont simplement été incorporés dans le langage de bureau pour remplacer leurs équivalents allemands un peu plus longs. Il suffit de prendre n'importe quel mot anglais, d'ajouter "en" et le tour est joué.

Das Issue muss adressiert werden / Da haben wir noch Potenzial: L'utilisation d'une poignée de mots anglais vous confère un certain statut au bureau et vous aide à paraître professionnel. Ces deux expressions ("La question doit être abordée" et "Il y a là encore du potentiel") vous permettent également d'éviter de dire quelque chose de concret.

Ich setze das auf meine To-Do-Liste : "Je le mets sur ma to-do list." Comme de nombreux mots anglais qui sont devenus les favoris des entreprises allemandes, Meeting, Workshop, Management, "To-Do-Liste" est un hybride anglais-allemand très pratique, notamment parce qu'il donne l'impression que vous en avez une.


6. Les expressions "diplomatiques" pour parler à son supérieur

Ja, das habe ich auf dem Schirm : Littéralement "Je l'ai sur l'écran"... C'est la meilleure façon de rassurer votre patron que tout est sous contrôle, ou im Griff ("en main").

Da warte ich noch auf Feedback : "J'attends encore vos retours." Une bonne façon de se renvoyer la balle et de paraître coopératif et, oui, comme un "Teamplayer".

Habe ich eine Erhöhung verdient : Sur la question du salaire ("Est-ce que j'ai mérité une augmentation ?"), les Allemands ne tournent pas autour du pot. Parfois, demander franchement est le meilleur moyen d'avancer dans sa carrière.

Wir bleiben dran : En cas de doute, tenez-vous-en à des promesses générales et non spécifiques. "On y travaille"... Cela vous donne l'air déterminé, mais suffisamment vague pour vous laisser une certaine marge de manœuvre.

En savoir plus :