Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Allemagne : les données de l’économie en chiffres réels restent positives

17 octobre 2011

Selon le rapport d'automne des quatre grands instituts économiques allemands, l'Allemagne connaîtra également une évolution positive au cours de l'année prochaine. Les données de l'économie en chiffres réels restent favorables. Cela vaut pour la croissance de l'économie allemande, le taux d'inflation et notamment pour le marché de l'emploi.

Tendance à la hausse pour l'économie : augmentation de 2,9 % cette année. Ce taux diminuera toutefois l'année prochaine en raison de la mauvaise conjoncture de l'économie mondiale. Pour 2012, les instituts économiques prévoient tout de même encore une croissance de 0,8 %.

Les prix à la consommation enregistreront eux aussi une augmentation moins forte l'année prochaine. Les instituts économiques estiment que la hausse des prix sera de 2,3 % en 2011 et que ce taux devrait baisser à 1,8 % en 2012.

Alors qu'il s'élèvera à 7 % en 2011, le taux de chômage devrait probablement baisser à 6,7 % l'année prochaine.

Recul du déficit budgétaire

La conjoncture solide qui règne en Allemagne permettra également une nouvelle amélioration de la situation en terme de finances publiques. Le montant net des nouvelles dettes contractées par l'État diminuera cette année et n'atteindra plus que 0,9 %. Nouvelle baisse l'année prochaine où ce chiffre devrait s'élever à 0,6 %, toujours par rapport au produit intérieur brut. Principal danger, la crise de l'euro

Le principal danger qui pèse actuellement non seulement sur la conjoncture en Europe mais aussi dans le monde entier réside dans une aggravation de la crise de la dette au sein de la zone euro. Jusqu'à présent, les données des marchés financiers et le climat qui règne dans l'économie allemande laissent entrevoir un net ralentissement de la conjoncture. Par contre, les données économiques en chiffres réels étaient en majeure partie favorables et devraient le rester.

L'Allemagne, pilier de la croissance

Selon les déclarations de M. Philip Rösler, le ministre fédéral de l'Économie, l'économie allemande restera à l'avenir « un pilier de stabilité et de croissance en Europe. Et cela grâce à sa grande compétitivité mais aussi à l'évolution positive enregistrée sur le marché de l'emploi et à la solidité des finances publiques ».

Conseils à l'intention des dirigeants politiques

Les experts sont d'avis que le climat pourrait continuer à s'améliorer rapidement et que les perspectives conjoncturelles pourraient s'éclaircir, à condition toutefois que les dirigeants politiques parviennent dans un bref délai à trouver une solution pour sortir de la crise de la dette.

Publié chaque année au printemps et à l'automne, le diagnostic établi par ces quatre grands instituts permet au gouvernement fédéral d'anticiper le développement économique. Il livre une analyse de la situation économique et fournit des pronostics concernant l' Allemagne, la zone euro et le monde tout en faisant des recommandations pour la politique économique. Ces instituts, qui établissent leurs rapports pour le ministère fédéral de l'économie et de la technologie, sont l'institut Ifo de Munich, l'Institut de l'économie mondiale de Kiel et les instituts de recherche économique de Rhénanie-Westphalie et de Halle.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Rapport d'automne : les données de l'économie en chiffres réels restent positives

© www.cidal.diplo.de