Die führende deutsch-französische Jobbörse

Anzeige schalten ab 490 € Finde Deinen deutsch-französischen Traumjob

Comment bien parler de vous lors d’un entretien d’embauche en Allemagne

Comment bien parler de vous lors d’un entretien d’embauche en Allemagne

« Parlez-moi donc un peu de vous » (Erzählen Sie doch mal etwas über sich) : cette question classique lors de l'entretien d'embauche en Allemagne est à considérer comme une chance pour marquer des points auprès de votre futur-employeur. Il vous faut en conséquent bien vous y préparer et réfléchir aux informations que vous pourrez glisser dans votre réponse.

L’employeur cherche à se faire une idée plus précise de votre personne ainsi qu’à tester la véracité de vos propos. C’est donc l’occasion pour vous d’aiguiller le recruteur allemand sur les aspects de votre personnalité et de votre parcours professionnel qui font de vous le candidat idéal pour le poste à pourvoir.


1. Structurez votre réponse en allemand pour le jour de l'entretien
2. Attention aux pièges lors de votre entretien en Allemagne
3. Les spécificités du contexte franco-allemand


1. Structurez votre réponse en allemand pour le jour de l'entretien

La question qui doit guider la préparation de votre entretien d’embauche (Vorstellungsgespräch) est la suivante : Quels sont les services que je peux offrir à cette entreprise dans le cadre de ses besoins actuels ?

Une bonne introduction doit vous permettre de faire passer 4 ou 5 messages forts, lors de la première phase de l'entretien qui en moyenne ne dépasse pas les 5 minutes et cela se fait très bien, si vous vous en tenez à la structure qui suit... ich bin, ich kann, ich will :

  • Ich bin - Qui êtes-vous ? État-civil, raison pour laquelle vous avez choisi ce domaine d'activité...
  • Ich kann - Que savez-vous faire ? Votre spécialisation, les compétences que vous avez acquises et les projets réalisés avec succès.
  • Ich will - Que voulez-vous ? C'est-à-dire vos objectifs professionnels à court et long terme.

Ich bin

En premier lieu, donnez votre prénom, nom, âge et dans le cadre d’un recrutement franco-allemand la nature de votre lien avec l’Allemagne : avoir un conjoint allemand ou avoir vécu longtemps dans un pays germanophone est une information très importante que vous ne devez en aucun cas oublier de donner.

Parlez en quelques mots de votre formation, cependant ne citez que ce qui est significatif pour le poste pour lequel vous postulez.

Ich kann

Présentez ensuite brièvement les qualités et réussites professionnelles les plus pertinentes pour le poste. Pour chaque expérience significative, précisez le poste, la société, la durée et vos principales réalisations.

Dans le cadre de cette recherche de personnel, il convient également de préciser vos compétences linguistiques ; cela même si vous êtes en train d’apprendre l’allemand, car c’est une preuve de votre engagement et de votre désir de vous installer de manière définitive dans le pays.

Pensez à mettre en évidence les traits de votre personnalité qui pourraient vous distinguer des autres candidats.

Ich will

Pour conclure votre présentation, précisez votre situation professionnelle actuelle : en poste ou à la recherche d’un emploi (en clair, êtes-vous disponible tout de suite ou y a-t-il un délai de préavis à respecter ?).

Prenez bien le temps d'expliquer au recruteur l'intérêt que représente ce poste pour votre développement professionnel. Spécifiez vos objectifs professionnels à court et à long terme et évoquez ce en quoi vous croyez, c'est à dire vos valeurs.

Structurez votre réponse en allemand pour le jour de l'entretien

Pour mieux illustrer notre propos, voici l'exemple de Sylvie :

Ich bin :

Je m'appelle Sylvie Chemin, j'ai 32 ans et je vis avec mon époux allemand et nos deux enfants de 4 et 6 ans depuis 2009 à Munich. Après avoir obtenu mon BTS de comptabilité à Angers, j'ai intégré l'entreprise A en tant qu'assistante comptabilité pendant cinq ans.

Ich kann :

J'étais en charge de la réception des factures de clients et fournisseurs, de leur classification, de leur enregistrement et de leur mise en règlement. Lorsque je suis arrivée à Munich j'ai intégré la société B comme directrice de la comptabilité. La société a connu une forte croissance et je dirige maintenant un département de 11 employés.

Ich will :

Je suis actuellement toujours en poste dans cette société. J'ai été très intéressée par votre annonce car je souhaite intégrer une entreprise de plus grande envergure, où la comptabilité est plus variée et complexe.


Enfin autre aspect: voici les conseils vidéo de nos experts pour savoir comment trouver le ton juste pour parler de soi en entretien d'embauche en Allemand:





2. Attention aux pièges lors de votre entretien en Allemagne

Restez factuel : demeurez toujours factuel et précis - ne racontez pas votre vie - citez des chiffres et des exemples concrets, en un mot, soyez professionnel.

Citez les points forts de votre carrière : ce qui intéresse le RH, ce sont les points forts de votre carrière et l’expérience professionnelle que vous avez acquise qui pourra être exploitée dans le cadre du poste à pourvoir, et pas votre CV entier.

Posez les bonnes questions : pour prouver votre intérêt et désir d’intégrer l’entreprise, il vous est conseillé de poser les bonnes questions à l’interlocuteur.

Pensez à votre langage corporel : la manière dont vous dites les choses est donc au moins aussi importante que ce que vous allez lui dire... dos droit, regard posé, débit régulier, tout doit indiquer votre sérénité.

Attention aux pièges lors de votre entretien en Allemagne


3. Les spécificités du contexte franco-allemand

Les points à évoquer absolument

Il va de soi que dans le cadre d'un entretien d'embauche pour un emploi ayant trait à la coopération franco-allemande, évoquer le fait que votre mère est allemande, que vous connaissez la Bavière sur le bout des doigts ou que vous êtes un mordu de littérature germanique ne relève pas de données strictement personnelles.

Vos compétences linguistiques, vos différents séjours, stages et postes à l'étranger, vos liens avec la scène culturelle, économique et diplomatique allemande ne peuvent que parler en votre faveur.

Les particularités d’une communication « à l'allemande »

Soyez néanmoins prudent : les Allemands chérissent la correction, la précision et le sérieux. Aussi, le lieu de travail n’est pas l’endroit où un employé aura l'occasion de dévoiler son sens de l'humour.

Le sociologue américain Edward T. Hall, spécialiste de l'interculturel, a ainsi démontré que si dans une entreprise française, la communication interpersonnelle était très importante pour obtenir des informations et résoudre les problèmes, dans une entreprise allemande, au contraire, l'ensemble des employés orientaient leurs efforts vers la réalisation des tâches à effectuer de manière beaucoup plus ciblée.

Un Allemand communique de manière plus franche, plus directe et plus sobre qu'un Français : faites-en de même.

Restez authentique ! Rien n’est plus important que l’authenticité (Authentizität). Il vous faut préparer votre entretien et choisir les informations que vous allez donner en réponse, mais ne fournissez pas de réponse apprise par cœur ! Il faut être vous, présenté de manière claire et précise.

En savoir plus :