Connexion-Emploi

Die führende deutsch-französische Jobbörse

10 conseils pour réussir son entretien téléphonique en allemand

Quand vous postulez en Allemagne, l'entretien téléphonique à distance est chose courante avec les responsables du personnel avant d'envisager un entretien de visu. Il s'agit d'un exercice ardu dans une langue étrangère, et celui-ci peut masquer quelques pièges.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Olivier Jacquemond, Directeur associé au sein du cabinet de recrutement franco-allemand Eurojob Consulting nous livre quelques conseils.

1. Préparez l'entretien avec minutie

De nombreuses entreprises allemandes sont des entreprises familiales fières de leur produit. Un candidat qui ne se sera pas suffisamment intéressé à l'entreprise ne sera pas pris au sérieux, et le recruteur ne jugera pas utile de l'inviter à un entretien physique. Insistez sur les valeurs de l'entreprise, les chiffres clefs qui vous ont marqués pour bien signifier votre intérêt à la culture de l'entreprise.

2. Ne pas sous-estimer l'exercice en allemand

L'absence de contact visuel ne permet pas par le jeu des attitudes de mettre en confiance votre interlocuteur. A première vue, l'entretien téléphonique semble plus abordable que l'entretien physique. L'entretien se concentre sur les mots échangés et le discours du candidat. Il ne faut pas oublier que l'entretien se déroulera dans une langue étrangère. S'exprimer en allemand peut amener à perdre en fluidité. Préparez la trame des questions que vous pressentez.

3. Adaptez votre répondeur

N'hésitez pas à laisser sur votre répondeur un message compréhensible pour votre interlocuteur allemand si celui-ci cherche à vous joindre, et si possible un message sérieux.

4. Planifiez un lieu calme pour réaliser l'entretien

Eviter les lieux sonores qui vous empêcheront de vous concentrer. Privilégiez l'isolement et un endroit où vous vous sentez en confiance.

5. Soyez ponctuel

La ponctualité des personnes (nous n'évoquerons pas celle des trains) reste une vertu cardinale en Allemagne. Rendez-vous disponible avant l'heure même fixée pour vous concentrer.

6. Préparez-vous à un « mini assesment center »

Suivant le type de métier, il est fréquent de mettre en situation un candidat pour tester sa réactivité et sa pratique. Exemple : passer ou gérer un litige sur une commande.

7. Restez concentré

Evitez tout facteur dérangeant ou perturbant. Le recruteur pourrait ressentir de votre part un manque d'assurance.

8. Soyez clair et structuré

La langue allemande fournit de nombreux pièges de syntaxes. Privilégiez des phrases simples et courtes. Évitez les méandres des constructions grammaticales compliquées. Votre interlocuteur allemand attend des faits et un discours construit. Le recruteur va se concentrer uniquement sur votre discours et les éléments factuels que vous allez mettre en avant. Vous devez le marquer par des réponses précises sans hésitation.

9. Montrez-vous curieux

Un candidat qui se montre intéressé marque toujours plus qu'un candidat qui reste passif lors d'un entretien. Cela peut laisser présager de son degré d'implication dans ses futures tâches. N'hésitez pas à préparer des questions !

10. Faites-vous une première impression

Il n'est pas toujours évident par téléphone de sentir l'intérêt de votre interlocuteur. Demandez au recruteur si les explications que vous avez fournies sont restées suffisamment claire ou s'il souhaite des compléments. Vous pourrez ainsi faire preuve d'une réelle volonté de communiquer.

Vous avez encore quelques questions ? Voici nos conseils :