Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

5 conseils pour sa présentation à l’entretien d’embauche en Allemagne

5 conseils pour sa présentation à l’entretien d’embauche en Allemagne

Une présentation personnelle parfaitement calibrée au contenu impeccable lors de son entretien d’embauche en Allemagne n’est pas toujours suffisante pour faire la différence. Il faut aussi réussir à faire passer votre message auprès du recruteur, de façon claire et convaincante.

Vous devez argumenter en faveur de votre profil et de vos expériences, et faire un plaidoyer qui démontre que vous êtes la personne idéale pour l’emploi proposé. Pour cela, quelques conseils simples à appliquer peuvent vous être d’une grande aide le jour J.


1. Contrôlez ce que vous dites et ce que vous faites
2. Habituez-vous à être toujours positif
3. Etudiez l’entreprise où vous voulez travailler
4. Trouvez un fil rouge à votre candidature !
5. Utilisez des outils originaux, comme un flipchart ou une tablette


1. Contrôlez ce que vous dites et ce que vous faites

Lorsque vous vous présentez, comme à l’écrit, évitez à tout prix les phrases creuses et vides de sens, qui n’apporteront aucune information au recruteur et laisseront souvent une mauvaise impression. Surtout, ne dites pas de phrases toutes faites comme « Je me distingue par un engagement de tous les instants, un esprit d’équipe sans faille et l’envie d’apprendre... » (Ich zeichne mich durch hohes Engagement, Teamgeist und Lernenwillen aus…). Soyez davantage concret et ayez toujours un exemple précis pour aller avec votre argument.

Autre point à ne pas oublier lors de votre présentation : maintenez un contact visuel avec votre interlocuteur. Il faut rester attentif au langage corporel pendant tout votre entretien d’embauche, lors de la présentation personnelle comme lors de la conclusion. Soyez souriant, dynamique et engagé. Montrez de la passion lorsque vous parlez de vous-mêmes et ne vous contentez d’une simple énumération de faits les uns après les autres. Dans le cas contraire, vous risquez de ne jamais attiser la curiosité de l’employeur.

Par ailleurs, essayez si possible de vous tenir debout. Cela vous permet d’être plus passionné lorsque vous parlez et d’utiliser les mains pour soutenir vos propos. Vous pouvez même garder un stylo à la main, cela aide souvent à garder confiance en soi.


2. Habituez-vous à être toujours positif

Prenons un exemple : un entretien d’embauche commence. Tout se passe bien, le candidat explique son profil, vante ses compétences et les points forts de son profil… Soudainement, parce que cela paraît être un peu trop parfait, il se protège et commence une nouvelle phrase : « Ce n’est pas pour me vanter, évidemment, mais... » Grosse erreur !

Une étude en psychologie de l’Eastern University Washington a démontré que les phrases négatives de ce genre ont l’exact effet inverse. En disant qu’il ne veut pas se vanter, le candidat apparaît finalement comme un gros vantard qui a exagéré ses qualités.

La raison de cette erreur est simple. Notre cerveau n’est pas fait pour ne pas penser à quelque chose ou l’absence de quelque chose. Par exemple, si on vous demande de ne pas penser à une tasse de café, est-ce que cela marche ? Ne voyez pas apparaître immédiatement dans un coin de votre tête cette tasse de café qui ne devrait pas être là ? C’est tout à fait logique, mais cela explique pourquoi les phrases négatives et des tactiques de défense comme « Je n’ai pas dit cela » sont tout à fait inefficaces. À la fin, l’interlocuteur retient « dit cela », pas la négation.

Etudiez l’entreprise où vous voulez travailler

Retenez donc qu’il faut éviter toutes ces formulations maladroites...

Je ne veux pas paraître impoli, mais...
Ich möchte ja nicht unhöflich erscheinen, aber…
Ce n’est pas pour me plaindre, mais...
Ich will mich nicht beschweren, aber…
Je n’ai pas envie de gâcher votre projet, mais...
Ich möchte Ihnen das Projekt ja nicht versauen, aber...
Ce n’est pas pour critiquer votre idée, mais...
Ich möchte Ihnen Ihre Idee nicht kaputt reden, aber...

Toutes ces tentatives pour vous dédouaner provoquent finalement l’effet inverse et ont tendance à vous mettre en difficulté. Soyez malin. Evitez toutes ces formules et contentez-vous, lorsque vous parlez de vous-même, de rester ferme sur vos qualités et vos qualifications. Entraînez-vous à être positif !


3. Etudiez l’entreprise où vous voulez travailler

Pour se préparer à la phase de présentation personnelle, il faut aussi revenir au point de départ. Relisez l’offre d’emploi et relevez les attentes précises pour le poste vacant. Faites également des recherches sur la spécificité véritable de l’entreprise et de la branche dans laquelle vous souhaitez travailler.

La plupart du temps, beaucoup de ces informations sont déjà écrites clairement par l’employeur dans son offre d’emploi. En parallèle, vous pouvez évidemment vous servir d’internet pour avoir des informations complémentaires sur l’entreprise et ses collaborateurs, par exemple en visitant la page Xing ou LinkedIn de l’entreprise ou en cherchant les articles de presse à son propos.

Au moment d’arriver à l’entretien, essayez ainsi d’avoir des informations précises sur le fonctionnement de l’entreprise, comme le nombre d’employés, sa date de création et les personnes-clés à la tête de la hiérarchie interne. Une bonne connaissance du fonctionnement de l’entreprise pourra impressionner le recruteur.


4. Trouvez un fil rouge à votre candidature !

À partir de ces informations sur l’entreprise, vous pouvez également commencer un travail en lien avec votre CV, pour tisser des liens et trouver ce qui correspond le mieux. Ainsi, vous pouvez mettre en place un argumentaire sur ce qui fait de vous la personne idéale pour cet emploi et qu’il s’agit de la suite logique de vos expériences précédentes.

Mais il ne faut pas simplement revenir sur les différentes expériences professionnelles que l’on a pu avoir dans un ordre chronologique. Bien au contraire, cela serait signe d’un manque d’originalité et de réelle préparation. Pour donner un aperçu de votre personnalité, il faut un fil rouge qui réunisse les moments-clés de votre vie professionnelle. Cela permet de mettre en avant les étapes et les expériences importantes que vous avez accumulées et qui correspondent à ce poste.

Enfin, résumez votre présentation à quelques mots-clés que vous pouvez facilement retenir (ou apprendre par cœur si nécessaire). Ainsi, vous avez tout le matériel nécessaire pour parler de vous et de votre candidature à tout moment sans ne rien oublier. Vous pouvez dès lors vous exercer devant le miroir ou devant des amis, pour améliorer quelques détails et quelques faiblesses dans votre argumentation.


5. Utilisez des outils originaux, comme un flipchart ou une tablette

Habituellement, la présentation personnelle se fait de manière spontanée et libre, sans la moindre aide extérieure. Toutefois, il n’est pas rare que se trouve un flipchart, un tableau ou autre dans la salle de réunion où l’entretien a lieu. Dans ce cas, s’être préparé avec ne peut pas nuire à votre candidature !

L’utilisation d’un outil est particulièrement recommandé si votre présentation personnelle est assez longue, ou que vous souhaitez développer une stratégie détaillée en lien avec votre candidature.

Comment préparer sa présentation avec un flipchart ? Chez vous, lorsque vous réfléchissez à l’entretien d’embauche, commencez déjà par élaborez quelques graphiques et dessins très simples. Ne faites pas compliqué, vous n’aurez que quelques minutes. Il faut que votre dessin soit rapide à effectuer. Par exemple, un bon moyen pour rendre votre présentation parlante est d’utiliser un diagramme en camembert qui représente l’ensemble vos compétences professionnelles et sociales.

Comment préparer sa présentation avec une tablette ? Avec cet outil, vous devez d’autant plus prévoir à l’avance ce que vous souhaitez faire. À la maison, vous pouvez déjà préparer un PowerPoint ou une keynote rapide. Limitez-vous à cinq diapositives maximum – en utilisant les couleurs et le logo de l’entreprise si possible. La tablette présente l’avantage d’être facile à transporter. Vous pouvez la prendre avec vous facilement pour l’entretien. Mieux, avec un câble HDMI, vous pourrez peut-être profiter du vidéoprojecteur de la salle de réunion.

Soyez attentif toutefois à un détail : vous devez toujours être actif. Le PowerPoint n’est là que pour soutenir votre candidature, comme le flipchart. Vous devez toujours occuper l’espace et être en action devant le recruteur. N’oubliez pas le premier des conseils : être dans le contrôle de vos faits et gestes !

Plus d'informations concernant votre candidature en Allemagne :