Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

S'expatrier et vivre à Munich : 10 conseils pour votre installation

S'expatrier et vivre à Munich : 10 conseils pour votre installation

Capitale bavaroise, principal centre culturel au XIXe siècle, Munich est l'une des villes allemandes les plus attractives. On y retrouve les sièges de la plupart des grandes entreprises internationales, comme Google, Allianz, BMW et bien d'autres, ce qui contribue à en faire l'une des villes les plus riches au monde et avec la meilleure qualité de vie. Chaque année, de nombreux Français s'y installent, mais entre petites différences culturelles amusantes et démarches administratives indispensables à connaître, comme l'obtention de l'Anmeldung, vous devez garder en tête un certain nombre de choses si vous venez vous installer à Munich. Avant de vous embarquer dans cette aventure, il est bon de garder à l'esprit certains aspects de la vie allemande. Êtes-vous sûr de bien connaître toutes les subtilités de votre nouveau pays d'accueil ?



La recherche de logement à Munich, un vrai parcours du combattant

1. La recherche de logement à Munich, un vrai parcours du combattant

La pression sur le logement à Munich est particulièrement forte. Le prix du mètre carré est très élevé par rapport au reste de l'Allemagne, car il faut débourser environ 10500 € par m². Ce prix varie entre 7200 et 15000 € par mètre carré selon les quartiers.

Le prix de l'immobilier à Munich a toujours été particulièrement élevé, il est d'ailleurs l'un des plus élevés d'Allemagne. Même les locations de studios sont assez élevées : il est difficile de trouver quelque chose en dessous de 800 €.

Pour les étudiants, les loyers ne sont à peine plus modérés. Ils varient entre 500 et 1400 € par mois, avec un prix moyen aux alentours de 850 voire 900 €. Certains quartiers ont la réputation d'être des quartiers étudiants, ce sont donc des mines d'or pour dénicher un appartement un peu moins cher, notamment en colocation.

Pensez également à vous tourner vers le Deutsches Studentenwerk qui gère des résidences étudiantes dans l'ensemble de l'Allemagne. En revanche, ils sont difficilement joignables, alors persévérez !

Pour vous aider dans cette recherche, cherchez des annonces sur des sites comme ImmoScout24 ou Immowelt qui sont assez efficaces. Vous pouvez aussi retrouver beaucoup de conseils pour trouver un logement sur le site Vivre à Munich, qui est une vraie ressource pour les Français souhaitant s'installer à Munich.

Attention cependant, les recherches demandent généralement du temps et de l'organisation, il faut donc s'y prendre en amont.



Obtenir son inscription à la mairie, le sésame de l'Anmeldung

2. Obtenir son inscription à la mairie, le sésame de l'Anmeldung

En tant que citoyen européen, pas besoin de visa, mais pour pouvoir travailler officiellement outre-Rhin dans une entreprise implantée sur le territoire ou à votre compte, et pour réaliser la plupart de vos démarches administratives en Allemagne, il vous faudra décrocher un précieux sésame : l'Anmeldung. Cette démarche permet de vous enregistrer sur une adresse auprès des autorités allemandes. Attention, vous devez le faire en personne.

Une fois cette démarche effectuée, vous obtiendrez un précieux document : le Meldebescheinigung. Il s'agit de votre certificat d'enregistrement de résidence. Il est très important, car il vous permettra d'ouvrir un compte bancaire, de souscrire à une assurance maladie, à un forfait internet et surtout d'obtenir un numéro fiscal.

Voici les démarches à suivre pour obtenir ce document :

Prenez rendez-vous : il est très important de prendre rendez-vous, cela vous évitera de longues files d'attente. Pour cela, consultez le site officiel de la ville de Munich. Un numéro de réservation vous sera alors attribué, veillez à le conserver précieusement, car vous ne pourrez pas rentrer sans le présenter.

Apportez tous les documents nécessaires : de nombreux papiers sont exigés par les autorités pour obtenir le Meldebescheinigung. Vous aurez donc besoin de :

  • une pièce d'identité ou un passeport en cours de validité
  • un formulaire à remplir en ligne (Anmeldung bei einer Meldebehörde)
  • si vous êtes en location, un formulaire de votre propriétaire qui garantit que vous avez bien emménagé à cette adresse (Wohnungsgeberbestätigung)
  • votre contrat de location (ou sous-location le cas échéant)
  • si vous êtes en Allemagne avec un visa, prenez votre permis de séjour
  • si vous êtes marié, vous pouvez également prendre votre certificat de mariage, mais il doit être traduit par un traducteur ou un organisme assermenté.

Attention, cette démarche doit être menée dans les deux semaines suivant votre arrivée en Allemagne, sinon vous vous exposez à des amendes pouvant aller jusqu'à 1000 €. Dans les faits, elles sont rares mais prenez quand même vos précautions. Les personnes que vous rencontrerez ne vous parleront qu'en allemand afin d'éviter toute erreur. Prenez donc soin d'être accompagné, si vous ne parlez pas allemand.


3. Il vous faudra ouvrir un compte en banque en Allemagne

Si vous pouvez certes utiliser votre carte bancaires française en Allemagne, mais de nombreux distributeurs prennent une commission au moment du retrait d'argent liquide. Ouvrir un compte bancaire est parfois la meilleure option si vous comptez rester sur le long ou moyen terme en Allemagne.

La plupart des banques demandent le Meldebescheinigung pour le faire, donc pensez à commencer par cette étape. Afin d'ouvrir un compte bancaire en Allemagne, vous devez vous munir d'un certain nombre de documents :

Certaines banques ont des demandes assez précises en termes de documents à fournir (certaines exigent par exemple des fiches de paie), il est donc important de bien se renseigner sur le site de la banque avant de faire les démarches afin d'éviter toute perte de temps.



Il va falloir vous adapter à la ponctualité

4. Il va falloir vous adapter à la ponctualité

La fameuse ponctualité allemande ! Profondément ancrée dans les traditions et les valeurs allemandes, elle est aussi au cœur de leur méthode de travail. C'est une valeur fondamentale dans la vie professionnelle, car elle signifie le respect de son interlocuteur et de son employeur ou ses collègues.

Si pour les Français, les horaires sont assez aléatoires, les Allemands seront toujours à l'heure. Ils différencient particulièrement bien la vie privée et la vie professionnelle : il y a donc un temps pour tout chez les Allemands !


5. Les enfants sont rois

Les Allemands aiment généralement beaucoup les enfants, et il n'est pas rare de voir des inconnus engager la conversation, proposer un bonbon, laisser leur siège dans le métro avec empressement et faire preuve de beaucoup de gentillesse si vous êtes accompagné d'un bambin.

En contrepartie, certaines personnes pourraient aussi être tentées de vous donner quelques conseils éducatifs ou de vous faire des remarques sur votre manière de vêtir ou de vous occuper du petit. À prendre à la légère, en remerciant d'un sourire poli.


6. Sans parler un mot d'allemand, l'adaptation sera compliquée

De manière générale, les Allemands parlent très bien anglais. Le français est un peu moins parlé, même si la communauté française est très présente à Munich. Il est donc tout à fait possible de travailler en Allemagne sans maîtriser l'allemand mais cela reste tout de même compliqué.

Vous parviendrez sûrement à vous faire comprendre avec l'anglais et parfois le français, mais certaines situations exigent de savoir parler allemand. C'est le cas des démarches administratives (il faut éviter tout quiproquo généré par une autre langue), voire aussi des entretiens d'embauche et de la vie quotidienne au travail. Il est donc important d'apprendre l'allemand à votre arrivée en prenant des cours d'allemand le plus rapidement possible sur place.

De nombreux organismes vous permettront d'apprendre l'allemand comme la Volkshochschule qui dispensent chaque année des formations pour les expatriés souhaitant parler allemand. De nombreux sites internet proposent des apprentissages en ligne, gratuits et payants.



Le marché de l'emploi n'est pas celui de la France

7. Le marché de l'emploi n'est pas celui de la France

Le marché du travail en Allemagne est assez dynamique, avec des Länder qui sont même parvenus au miracle du plein emploi avant la crise sanitaire.

Certains sont plus attractifs que d'autres, d'un point de vue des opportunités d'emploi autant que du point de vue des salaires. Munich ne fait pas exception à la règle car elle la troisième ville d'Allemagne.

Les opportunités sont nombreuses et les salaires parmi les plus élevés du pays. L'international est au cœur de l'activité de Munich. Si vous travaillez dans les domaines de l'informatique, la microélectronique, la technologie de pointe, la finance ainsi que l'industrie automobile et l'industrie pharmaceutique, alors Munich n'attend que vous !

De nombreux postes sont à pourvoir à Munich, que ce soit dans les petites, moyennes ou grandes entreprises internationales. De nombreux géants internationaux y sont installés, comme Google, Airbus ou BMW par exemple.


8. Et si j'ai une voiture, je fais comment ?

Rouler dans la ville de Munich s'avère souvent cauchemardesque. Elle fait partie des villes allemandes qui ont créé des zones environnementales. Elle impose donc l'apposition sur les pare-brises de vignette évaluant le niveau de pollution de votre voiture (il s'agit de l'équivalent des vignettes Crit'Air en France). Si auparavant, les véhicules équipés de vignettes rouges et oranges pouvaient circuler dans la ville, aujourd'hui seules les vignettes vertes y sont autorisées. Si vous n'avez pas ce laissez-passer, vous serez obligé de contourner la ville.

Il y a quelques parkings à l'intérieur de la ville dont les prix varient du simple au double. Ils dépassent cependant rarement les 3,50 € de l'heure mais la plupart sont autour d' 1,70 à 3,00 € de l'heure.

Vous pouvez aussi vous garer dans la rue, mais les places sont rares et les prix très peu attractifs d'autant plus que les amendes sont très dissuasives car très sévères, notamment pour le stationnement en pleine rue. Beaucoup de voies sont à sens unique, avec des priorités pour les piétons et les vélos, ce qui crée un environnement assez stressant pour les automobilistes. À noter que votre voiture doit être équipée d'un triangle de signalisation mais aussi d'une trousse de secours et d'ampoules de rechange.

Pour circuler et se déplacer facilement dans la ville de Munich, il est préférable d'utiliser le réseau de transport en commun (Münchner Verkehrs- und Tarifverbund), très bien organisé et fonctionnant quasiment 24h/24, tous les jours de la semaine. Beaucoup de S-Bahn, de U-Bahn ou de bus desservent les musées et la plupart des sites touristiques de la ville, ce qui rend la découverte encore plus agréable !

En outre, Munich possède le meilleur réseau européen de pistes cyclables : c'est d'ailleurs le moyen de locomotion préféré des Munichois pour se rendre au travail. Ils peuvent être assez rapides, il faut donc être très prudent.


9. Tisser des liens avec les Allemands

La plupart des expatriés français en Allemagne le souligne : les Allemands sont ouverts et sympathiques. Mais pour créer de vrais liens d'amitié, cela risque de prendre un peu plus de temps. Soyez patients, et continuez de demander de l'aide pour connaître les bons plans et faites confiance à vos connaissances locales, pour bâtir des relations durables.

Cependant, pas d'inquiétude, il y a beaucoup de Français vivant à Munich. Notamment sur Facebook, vous trouverez facilement des groupes, où des expatriés français installés à Munich échangent des conseils et des bons plans. Renseignez-vous aussi sur le site Vivre à Munich, , qui est une vraie mine d'or d'informations pour les Français qui veulent s'expatrier à Munich.

Concernant vos enfants, il y a peu d'écoles françaises à Munich. Vous trouverez l'école maternelle et élémentaire de Munich ainsi que le lycée Jean Renoir de Munich. Il s'agit de la seule structure aux alentours qui est en "gestion directe" par le Ministère de l'Éducation Nationale français (il s'agit donc d'un lycée public et non privé). C'est également le seul établissement qui propose une formation Abibac (diplôme qui délivre à la fois le Baccalauréat et l'Abitur allemand).

Attention cependant, car du fait de l'augmentation du nombre de Français à Munich, le lycée est confronté à un manque de places. Beaucoup d'enfants n'obtiennent pas de places et doivent donc être réorientés vers des établissements allemands.



Découvrir la ville et sortir à Munich

10. Découvrir la ville et sortir à Munich

Côté vie culturelle, Munich est l'une des villes les plus riches d'Allemagne. Souvent considérée comme la "capitale cachée" après Berlin, elle regorge de musées, de visites, de découvertes et se targue surtout d'une ambiance singulière, très conviviale et festive.

Munich porte encore les traces de la présence des Wittelsbach, qui venaient régulièrement s'installer dans de magnifiques châteaux rococos à ne rater sous aucun prétexte. Le Château de Nymphenburg est un exemple du genre. Résidence d'été des Wittelsbach, c'est une immense bâtisse à l'architecture majestueuse et aux jardins fascinants. N'hésitez pas à prévoir beaucoup de temps pour le visiter et vous y balader.

Ne ratez pas non plus le célèbre Château de Neuschwanstein, demeure de l'extravagant Louis II de Bavière et inspiration de Walt Disney pour le château de son dessin animé La Belle et la Bête. En un peu plus de deux heures de voiture, vous serez plongé dans cet environnement étonnant.

La ville de Munich abrite également beaucoup de musées : Musée BMW, Musée Lenbachhaus (dans lequel est exposé Le Cavalier Bleu, ainsi que de nombreuses œuvres de Klee et de Macke), sans oublier les Pinakotheken qui sont les principaux complexes muséaux de Munich.

À visiter aussi : les Bavaria Studios. Munich a été l'une des villes favorites de grands réalisateurs, comme Hitchcock ou Orson Welles, venus tourner de nombreux films dans ces studios, tout comme Romy Schneider, qui y a beaucoup joué.

En dehors des musées, la ville de Munich invite à la flânerie et aux longues balades dans les vieux quartiers. Impossible de ne pas visiter sa cathédrale, la Frauenkirche, dans laquelle vous trouverez la Teufelstritt : la légende dit que le diable en personne est entré dans cette église et se pensant invisible, il pensait faire ce qu'il voulait. Mais un rayon de soleil est entré par l'une des fenêtres et l'a brûlé, laissant ainsi une empreinte de pied sur le sol.

Enfin, comment parler de Munich sans mentionner la très célèbre Fête de la Bière, l'Oktoberfest ? C'est cet événement qui vous permettra de vraiment comprendre l'ambiance de Munich et sa culture. Réunissant plus de 6 millions de visiteurs avant la crise sanitaire, vous pourrez y déguster beaucoup de bières différentes (avec modération bien sûr) ainsi que la plupart des plats régionaux dans une atmosphère des plus chaleureuses et accueillantes !

En savoir plus :