Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Laisser la meilleure impression à la fin de l'entretien d’embauche en Allemagne

Laisser la meilleure impression à la fin de l

C’est une évidence trop souvent oubliée. Pour laisser la meilleure impression possible sur un entretien d’embauche, il faut soigner autant son arrivée que son départ. Après tout, lorsque vous quitterez la pièce, c’est la dernière image que le recruteur aura de vous. Il faut donc rester concentré jusqu’au bout de son entretien, jusqu’à la dernière seconde, pour impressionner réellement son interlocuteur.

Voici donc quelques conseils pour réussir son départ et pour adopter le bon langage corporel du début à la fin, et ainsi arriver à votre objectif : impressionner le recruteur et décrocher cet emploi désiré.

Un moment-clé à ne pas négliger

La plupart du temps, dans les conseils concernant la bonne conduite d’un entretien d’embauche, la question du départ est négligée. On accorde plus facilement de l’importance à de bonnes salutations et une belle entrée en matière, comme à l’écrit. Pourtant, la sortie de la salle d’entretien et le départ marquent au moins autant l’interlocuteur que l’entrée. Cela lui permet de se faire une bonne idée de vous.

C’est un des moments utiles pour un recruteur pour conserver un souvenir de votre manière d’être et de vos qualités humaines. Votre langage corporel, tout comme les contacts visuels, par le regard, ou certaines de vos mimiques, peuvent être jusqu’au dernier moment des signes positifs par rapport à votre candidature auxquels un recruteur sera très sensible.

Être attentif jusqu’au bout

Même lorsque l’entretien s’approche de son terme et qu’il dérive vers des discussions plus informelles (le small-talk), il faut éviter absolument tous les gestes qui laisseraient entrevoir un peu de laisser-aller de votre part, ou qui pourraient faire croire que vous estimez que l’entretien d’embauche appartient déjà au passé. Vous devez toujours faire comprendre que vous êtes bien là, devant le recruteur, prêt à défendre votre profil.

Par exemple, il faut éviter de grandes expirations de soulagement alors que vous êtes encore dans la salle. Gardez également jusqu’à la fin une certaine tension corporelle qui permet de maintenir le haut du corps et d’éviter de paraître tout ratatiné. Enfin, et surtout, ne cherchez pas à quitter la pièce précipitamment. Attendez d’y être invité formellement par le recruteur.

Être attentif jusqu’au bout

Ce n’est pas qu’un au revoir

Tout comme pour les salutations, un au revoir est généralement initié par la personne qui reçoit, en l’occurrence l’employeur ou le recruteur qui vous a invité à cet entretien d’embauche. Le recruteur peut choisir soit de rester au niveau de la table et de vous tendre la main, soit de vous accompagner jusqu’à la porte ou la sortie.

En règle générale, le recruteur aura tendance à vous dire au revoir au niveau de la porte de son bureau – ou du bureau emprunté à l’occasion de cet entretien. Lorsque c’est le cas, vous devez conserver une attitude souveraine et sûre au moment de vous lever, si possible sans jamais tourner le dos au recruteur auquel vous vous adressez.

Même au moment de partir, vous devez maintenir autant que possible un contact au niveau du regard. Ainsi, vous faites vraiment comprendre que vous êtes attentif jusqu’à la fin véritable de l’entretien.

Serrage de main, contact visuel et au revoir

Un petit sourire de sympathie au moment de quitter la pièce permet aussi de rester sur une dernière impression résolument positive. Cette impression restera en tête du recruteur.

Lorsque vous dîtes au revoir, pensez également à avoir toujours un écart judicieux avec votre interlocuteur, de façon à maintenir le contact sans être envahissant. Ainsi, lorsque vous discutez, soyez de préférence au niveau de la « distance de politesse », entre 1m20 et 3m60, de manière à respecter l’espace de votre interlocuteur.

Enfin, lors de la poignée de main, rapprochez-vous jusqu’à atteindre la distance équivalente à celle de votre bras. Lors de cette poignée, tout comme au moment de saluer à votre entrée, cherchez à avoir une poignée ferme et sûre. Ensuite, vous pouvez quitter la pièce.

Et c’est seulement lorsque le recruteur a fermé la porte derrière vous que vous pouvez respirer un grand coup. L’entretien est enfin terminé. Vous pouvez être sûr d’avoir fait bonne impression et d’avoir réussi à prouver votre valeur pour cette entreprise.

Plus d'informations concernant votre candidature en Allemagne :