Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Bien se présenter lors de son entretien d’embauche en Allemagne

Bien se présenter lors de son entretien d’embauche en Allemagne

Lors d’un entretien, l’objectif est toujours de parler de vous. Après tout, vous êtes là pour que l’entreprise vous recrute vous, et pas un autre. Dans les incontournables de l’entretien d’embauche, il faut donc en passer par une phase de présentation personnelle.

La phrase viendra tôt ou tard dans la bouche du recruteur allemand : "Erzählen Sie doch mal etwas über sich !" (« Parlez-moi donc un peu de vous ! »). C’est un grand classique parmi les questions récurrentes des recruteurs lors d’un entretien...

Dès lors, vous devrez faire votre éloge : vos réussites, votre manière de travailler, votre parcours professionnel… En quelques minutes à peine, vous devez présenter une défense acharnée de votre profil. Il s’agit de louer purement et simplement vos qualités, tout en conservant une discussion simple, fluide et normale. Beaucoup ont donc peur de cet instant fatidique et paraissent peu sûrs d’eux-mêmes. C’est tout l’inverse de ce qu’il faut faire. Il faut être sûr de soi, en allant comme à l’écrit au plus vite vers ce que vous apporterez concrètement à l’entreprise.

Le bon moment pour bien se présenter

La plupart des entretiens d’embauche se déroulent en cinq parties : quelques formules de politesse et questions de rigueur ; la présentation personnelle ; la présentation de l’entreprise et du poste ; les questions que vous pouvez poser en retour au recruteur sur l’entreprise et son fonctionnement ; la conclusion qui est tout aussi importante que le reste de l’entretien d’embauche pour laisser une bonne impression.

Le bon moment pour bien se présenter

En général, la présentation est donc parmi les premiers points abordés lors d’un entretien, après une petite phase plutôt de l’ordre du small-talk. Elle s’inscrit dans une phase globale que l’on appelle parfois la prise de contact ou la prise de connaissance. Attention : l’ordre n’est pas non plus immuable. Il arrive que le recruteur souhaite se présenter en premier et vous demande ensuite de suivre son exemple. Mais le plus souvent, il vous laissera la primeur de la présentation, en commençant par des questions du type :

Parlez-moi donc un peu de vous !
Erzählen Sie doch bitte etwas über sich.
Maintenant, nous souhaitons mieux vous connaître. Pourquoi devrions-nous vous recruter ?
Jetzt würden wir Sie gerne kennenlernen. Warum sollten wir Sie einstellen?
Présentez-vous à nouveau rapidement s’il-vous-plaît et expliquez nous pourquoi vous souhaitez cet emploi.
Bitte stellen Sie sich doch noch einmal kurz vor und erklären uns: Warum möchten Sie diesen Job?

Durée, contenu et attendus de la présentation personnelle

La présentation personnelle dure rarement plus de trois à cinq minutes. Il faut être concis et précis. On vous demandera rarement d’en expliquer plus. Il ne s’agit pas de faire un exposé complet de votre personne, simplement de vous présenter rapidement, pour donner une première impression de vous-même.

Sur ce court laps de temps, vous devez mettre en avant ce qui compte le plus pour vous et pour l’emploi proposé. Pas de palabres inutiles. Il faut alors faire votre propre publicité et prouver que vous avez confiance en vous-même en vous présentant.

C’est également un test potentiel pour votre prochain emploi, puisque vous aurez très probablement des présentations de projets ou de résultats à faire devant vos collègues ou devant des clients. Votre présentation est finalement un avant-goût de ce que vous serez capable de produire par la suite.

Au niveau du contenu, il faut généralement répondre aux questions suivantes : comment vous appelez-vous ? Quel âge avez-vous ? D’où venez-vous ? Quelle formation avez-vous suivi ? Quelle est votre spécialité ? Quelles expériences avez-vous eu ? Avez-vous déjà travaillé à l’étranger ? Qu’avez-vous appris au cours de ces expériences et en quoi cela peut vous être utile pour cet emploi ? (Wie heißen Sie? Wie alt sind Sie? Woher kommen Sie? Welche Ausbildung haben Sie? Wo lagen Ihre Schwerpunkte? Welche praktischen Erfahrungen haben Sie? Haben Sie auch Auslandserfahrungen? Was haben Sie gelernt und wie passt das zum Job?)

En répondant à ces questions, vous pouvez déjà obtenir une présentation courte, compacte, succincte de vous-même, qui peut être prononcée avec confiance en soi et sans dépasser les trois minutes. Toutefois, vous pouvez optez pour d’autres techniques. Comme sur les deux exemples suivants :

Merci beaucoup de m’avoir proposé cet entretien et de me donner l’occasion de me présenter devant vous. Je m’appelle Julie Dupont, j’ai 27 ans et je voudrais avant tout vous parler de trois de mes expériences professionnelles. Selon moi, ces trois expériences montrent le mieux pourquoi je suis faite pour ce poste...
Vielen Dank für die Einladung und die Chance, mich hier vorzustellen. Mein Name ist Julie Dupont, ich bin 27 und würde gerne drei Erfahrungen ins Zentrum meiner Selbstpräsentation stellen. Diese zeigen aus meiner Sicht am deutlichsten, warum ich zur Stelle passe: ...
Je vais me présenter avec plaisir. Je m’appelle Charles Dupond et je me suis évidemment posé la question de ce qui vous avait poussé à m’inviter à cet entretien. Je suis convaincu que ces trois compétences, obtenues au cours de ma formation, sont celles qui sont les plus intéressantes pour cet emploi...
Das mache ich sehr gerne. Mein Name ich Charles Dupond und ich habe mir natürlich überlegt, warum Sie mich zum Vorstellungsgespräch eingeladen haben. Ich bin überzeugt, es sind vor allem folgende drei Kompetenzen aus meinem Werdegang, die für diese Stelle interessant sind: ...

L’avantage d’une introduction de ce type est de vous permettre d’avoir un plan d’attaque pour vous présenter. Au lieu de ne diffuser que quelques détails au cours d’une vaste présentation, votre interlocuteur sait directement que vous allez vous concentrer sur deux ou trois qualifications que vous allez davantage souligner et développer, afin de créer un premier contact avec l’entreprise. C’est une façon de faire qui est plus agréable à étudier pour le recruteur.

Parler de soi simplement : ich bin, ich kann, ich will.

Afin de construire votre présentation lors de l’entretien d’embauche en allemand, vous pouvez aussi opter pour une division en trois parties succinctes et claires : ich bin (je suis), ich kann (je peux), ich will (je veux). Elle permet d’exprimer clairement qui vous êtes et les raisons de votre candidature à ce poste.

1) Ich bin

Présentez rapidement votre nom et votre âge. Ensuite, ajoutez votre situation professionnelle actuelle et quelques détails personnels. Cela peut donner par exemple en allemand :

Je suis Lucie Martin, j’ai vingt-cinq ans et m’apprête à finir mon master de XXXX à l’université de Lille à la fin de ce semestre. J’écris actuellement une thèse sur le sujet de...
Ich bin Lucie Martin, 25 Jahre alt und werde in diesem Semester mein Studium an der Universität Lille mit dem Master XXX abschließen. Das Thema meiner Thesis lautet: "…"

2) Ich kann

C’est la partie la plus importante de votre présentation. C’est le moment où vous allez mettre en avant les points les plus pertinents de votre CV et que vous allez présenter à la fois vos compétences et ce que vous avez fait par le passé. Exemple :

En tant que Key Account Manager, j’ai été responsable au cours des deux dernières années de trouver de nouveaux clients dans le domaine de XY et de fidéliser ces clients. Ainsi, je n’ai pas seulement été capable de faire augmenter le chiffre d’affaires d’environ deux millions d’euros, mais j’ai aussi améliorer le management des relations clients, qui est un des points qui devraient le plus vous intéresser par rapport à votre offre d’emploi...
Als Key Account Manager war ich in den vergangenen zwei Jahren dafür verantwortlich neue Kunden im Bereich XY zu finden und diese nachhaltig zu betreuen. Dabei konnte ich nicht nur die Umsätze um rund zwei Millionen steigern, sondern auch einige Punkte im Kundenbeziehungsmanagement verbessern, was Sie in der ausgeschriebenen Position vor allem interessieren dürfte...

3) Ich will

En conclusion, ajoutez encore à votre plaidoyer les raisons qui vous ont incité à postuler dans cette entreprise. Plus précisément, expliquez clairement au(x) recruteur(s) ce que vous attendez de ce travail ou quels ajouts vous souhaitez proposer à l’entreprise pour améliorer son fonctionnement. Cela peut prendre par exemple cette forme en allemand...

Je souhaite utiliser mes expériences dans ce domaine pour continuer de développer mon savoir-faire au sein de votre entreprise. Mes forces peuvent convenir pleinement à votre entreprise et aux défis proposés avec cet emploi et je souhaite les employer à cela...
Diese Erfahrungen möchte ich nun gerne nutzen, um mich in Ihrem Haus weiterzuentwickeln. Meine Stärken passen gut zu Ihrer Marke und den Herausforderungen der Position, die ich gerne so und so einsetzen würde...

Cependant, si vous souhaitez rendre perceptible votre réelle motivation pour ce job, avec grand enthousiasme, il faut préparer encore d’autres points plus précis en lien avec votre profil. Il faut mettre au clair dans sa tête des questions comme « pourquoi ce travail vous fait-il envie » ou « pourquoi voulez-vous travailler ici absolument ».

Pour cela, dans un prochain article, nous vous présenterons nos conseils pour préparer cette présentation personne dans sa globalité et les écueils à éviter absolument devant le recruteur lorsque vous souhaitez faire la promotion de votre candidature.

Plus d'informations concernant votre candidature en Allemagne :