Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Xing, LinkedIn : du bon usage des réseaux sociaux en Allemagne pour booster sa carrière

7 octobre 2013

D'après la théorie développée par l'écrivain hongrois Frigyes Karinthy en 1929, tous les individus qui peuplent la terre seraient reliés les uns aux autres par seulement 6 degrés de séparation. Voilà qui confirme notre impression fréquente que « le monde est petit ».

Peut-on se servir de ce phénomène parfaitement illustré par les réseaux sociaux pour booster sa carrière ? La réponse est oui ! Si Viadeo n'est présent qu'en France, Xing et Linkedin peuvent en revanche apporter un soutien précieux à ceux qui souhaitent étoffer leurs activités en Allemagne. Comment s'y prendre alors pour utiliser au mieux ces plates-formes destinées à mettre en contact les professionnels du monde entier ?

Xing et Linkedin : principaux réseaux sociaux pour la vie pro

Les réseaux sociaux présentent de multiples avantages et peuvent réellement apporter un coup de pouce dans une carrière. Pourtant, de nombreux actifs sont réticents à l'idée de se créer un profil sur ces portails, estimant que vie privée et vie professionnelle ne se mélangent guère, explique Wolfgang Hünnekens, fondateur de l'Institute of Electronic Business situé à Berlin.

L'allemand Xing et l'américain Linkedin sont les deux principaux réseaux utilisés à cet effet outre-Rhin. « Xing, c'est comme un couteau suisse », décrit Joachim Rumohr, auteur et formateur chez Xing, originaire d'Hambourg. « Beaucoup de personnes en possèdent un mais ne l'utilisent que pour ouvrir les enveloppes ou bien comme tire-bouchon. Certains l'oublient même au fond d'un tiroir ».

Pour beaucoup, Xing et Linkedin ne sont que des carnets d'adresses qui permettent surtout de prendre soin de ses anciennes relations nouées dans le monde du travail. Peu se servent d'autres fonctions telles que les « groupes » qui permettent à leurs membres d'échanger sur tel ou tel sujet. « Pourtant, même si le thème abordé est très spécifique, celui qui pose une question obtient généralement une réponse en quelques minutes », assure Joachim Rumohr.

Comment rendre son profil en ligne attirant ?

« Notre profil tient lieu de vitrine », précise Joachim Rumohr. Il faut donc qu'il attire les autres utilisateurs du réseau. Pourtant, cette vitrine est souvent mal agencée, regrette-t-il. Ou il y a trop peu de détails, ou la présentation est trop brouillone. » Selon le spécialiste du réseau Xing, il faut éviter d'inscrire les informations « du bas vers le haut ». Elles doivent plutôt être positionnées dans la section « Über mich » (à propos de moi).

Autre élément qui peut entacher la qualité du profil : la photo choisie. « Une photo envoie un message à celui qui la contemple », prévient Joachim Rumohr. « Par l'intermédiaire de cette dernière, je peux en dire beaucoup sur moi-même ». Le mieux est de mettre en ligne un portrait de soi ; on se gardera de télécharger toute image fantaisiste.

Penser aux moteurs de recherche

Il serait malvenu de renseigner les rubriques « Ich suche » (Je recherche) et « Ich biete » (Je propose) à l'aide d'un contenu identique. Les formules génériques du type « Je cherche de nouvelles collaborations » sont également à proscrire car elles manquent de précision. Il est en revanche conseiller de faire apparaître les mots-clés fréquemment rencontrés sur la toile, conseille Caroline Krüll, formatrice en communication à Berlin. On remplit donc son profil en gardant à l'esprit le fonctionnement des moteurs de recherche. « Et, rappelle-t-elle, il faut aller vérifier de temps à autre si les données qu'on a indiquées sont toujours d'actualité ou non ».

Privilégier la qualité à la quantité

Pour construire son propre réseau professionnel, on se regroupe tout d'abord avec des personnes que l'on connaît. « Des anciens collègues ou camarades de classe », indique Joachim Rumohr. Il est aussi possible d'utiliser son répertoire Outlook mais attention, met en garde le formateur, le but n'est pas d'avoir le plus de contacts possible ! Un trop plein de contacts peut en effet « dissoudre » la force du réseau. Il convient donc de bien cibler le type de membres qu'on souhaite intégrer au sein de la plate-forme ou du groupe créé.

Écueils à éviter

Il faut se garder d'être hyperactif sur les réseaux sociaux à visée professionnelle, prévient Caroline Krüll. On se retiendra par exemple d'écrire trop souvent à ses contacts ou de les interpeller avec des expressions du type « Let's netz ! », qui, bien qu'elles partent d'une bonne intention, peuvent rapidement se révéler irritantes pour les destinataires du message. Néanmoins, on ne saurait laisser un contact sans réponse : un tel comportement traduirait un manque de sérieux, de considération ou de politesse. Tout est dans la mesure.

Ouvrages à consulter :

  • Christian Schmidt-Egger/Caroline Krüll
  • Networking mit Xing, Facebook & Co.
  • Beck kompakt
  • ISBN 978-3-406-59358-1
  • 6,80 Euro
  • Andreas Lutz/Joachim Rumohr
  • Xing optimal nutzen: Geschäftskontakte - Aufträge - Jobs. So zahlt sich Networking im Internet aus
  • Linde international
  • ISBN 978-3-7093-0280-4
  • 15,90 Euro

Plus d'informations à ce sujet aux liens suivants :