Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Question piège en entretien : Souhaitez-vous rester travailler en Allemagne ?

En entretien, le Responsable des Ressources Humaines s'intéresse à vos compétences et vous questionne sur votre parcours professionnel mais il cherche également à détecter vos failles et les zones d'ombre. Comment réagir à ses questions piège ? Nous avons interviewé, Olivier Jacquemond, Directeur Associé du Cabinet de recrutement franco-allemand Eurojob Consulting, qui nous propose son analyse sur ces questions pièges.

Interview Olivier Jacquemond Eurojob-Consulting

Comment répondre en évitant les erreurs et convaincre que vous êtes le ou la candidat/candidate de la situation lorsqu'on vous pose la question : "Vous avez longtemps vécu en France. Etes-vous prêt à travailler en Allemagne ?" (Sie haben lange Zeit in Frankreich gelebt. Sind Sie überhaupt dazu bereit in Deutschland zu arbeiten?)

O.J. : A la question "Quelles sont vos qualités et vos points faibles ?", de nombreux candidats répondent en mettant en avant leur expertise, leurs compétences et les diplômes obtenus à la fin de leurs études.

Tout candidat qui parle français et a une expérience à l'internationale est susceptible d'intéresser les entreprises allemandes. Cependant, il peut être confronté à des clichés forts à l'esprit de son interlocuteur.

Le RH en face de vous peut avoir des doutes sur votre stabilité et intérêt pour le poste. Il a à l'esprit le cliché du jeune candidat qui souhaite découvrir de nouvelles expériences à l'étranger et qui ne restera pas longtemps au sein de l'entreprise. Préjugé qui ne joue pas en votre faveur si vous répondez sur la défensive ou affirmez que c'est bien là votre intention !

Montrez au contraire que vous souhaitez vous impliquer dans l'entreprise, que vous êtes en adéquation avec ses valeurs et surtout que le poste correspond à la logique de votre parcours professionnel. Informez-vous au maximum sur l'entreprise, son activité, les personnes qui y travaillent. N'hésitez pas non plus à rassembler des informations sur votre interlocuteur. Peut-être aurez-vous des points communs qui vous permettront de désamorcer un moment quelque peu tendu pendant l'entretien. Connaitre celui-ci peut mieux vous préparer à ses questions et par conséquent vous aider à mieux y répondre.

Montrez plus particulièrement votre intérêt pour l'entreprise et ses produits, et l'adéquation avec votre parcours.

Pouvez vous nous citer un exemple de mauvaise réponse ?

O.J. : "Quel est le problème avec cela ? Mes expériences à l'étranger n'ont-t-elles pas prouvé que j'étais une personne flexible et qui sait s'adapter à des contextes différents et multiculturels ?"

("Was spricht denn dagegen? Mit meinen Auslandsaufenthalten habe ich doch die geforderte Flexibilität bewiesen, oder nicht?")

Ce type de réponse ne met pas en avant ce que votre expérience vous a apporté de façon positive. Au contraire, cela fait preuve d'une certaine rigidité, celle de ne pas vous mettre à la place de votre interlocuteur qui cherche à comprendre vos motivations et la logique de votre parcours.

Présentez vos stages/jobs à l'étranger en adéquation avec vos intérêts/choix de l'époque : par exemple acquérir une première expérience professionnelle après avoir terminé vos études ; apprendre une autre langue et connaitre une culture différente ; saisir une opportunité, etc. Avec du recul, vous en tirez des conclusions qui vous permettent d'avancer professionnellement et personnellement. Vous êtes à mieux de savoir ce que vous recherchez.

Et un exemple de bonne réponse ?

O.J. : "Pendant mon séjour en France, j'ai gardé contact avec des collègues allemands. Je m'occupais aussi de la coordination et communication entre la filiale française et le siège en Allemagne. De plus, j'ai choisi d'aller travailler en Allemagne plusieurs années."

("Während meiner Tätigkeit in Frankreich habe ich stets den Kontakt zu Kollegen in Deutschland gehalten. Es gab ständig Abstimmungsaufgaben, die mit der Zentrale in Deutschland geklärt werden mussten. Darüber hinaus habe ich vor meiner Tätigkeit im Ausland ja auch viele Jahre in Deutschland gearbeitet.)

Si c'est le cas, vous pouvez expliquer la raison de votre changement (raison familiale, choix personnel de suivre votre conjoint/conjointe, etc.). Cela renforcera votre intérêt et volonté à vous intégrer socialement et professionnellement.

Un candidat ou une candidate aura toutes les chances d'être embauché(e) en expliquant que ce qu'il/elle a appris à l'étranger est utile pour le poste visé. Les qualités qu'il/elle aura développées, ses compétences, une langue étrangère, son esprit d'ouverture, voire des contacts professionnels (...) sont autant d'atouts qui peuvent séduire un recruteur ou employeur.

Voici également des informations complémentaires sur la rhétorique lors d'un entretien :

Nous vous invitons également à consulter nos articles suivants :

A vous maintenant ! Faites-nous part ci-dessous de vos expériences d'entretiens ou posez une question piège que nos recruteurs peuvent décortiquer.