Anzeige schalten ab 490 € Finde Deinen deutsch-französischen Traumjob

Questions pièges en entretien en Allemagne : comment les déjouer

Questions pièges en entretien en Allemagne : comment les déjouer

En entretien, le recruteur s'intéresse à vos compétences et vous questionne sur votre parcours professionnel, mais il cherche également à détecter vos failles ainsi que les zones d'ombre. Comment déjouer ses questions qui peuvent parfois sembler provocantes lors de votre entretien d'embauche en Allemagne ? Nous vous présentons les deux questions pièges classiques, vous fournissons les réponses adéquates, mais aussi des exemples à ne pas suivre.



Combien de temps souhaitez-vous travailler pour nous

1. Combien de temps souhaitez-vous travailler pour nous ?

Question : "Wie lange möchten Sie bei uns arbeiten?"

Le Responsable des Ressources Humaines connait les ambitions de l'entreprise et les perspectives qu'offre le poste, mais ce qu'il ne sait pas (encore) ce sont vos ambitions par rapport au job proposé. Si vous avez mentionné pendant l'entretien un désir de travailler dans la société sur le long terme, il vous faudra appuyer cela à nouveau en répondant à cette question.

Cette question permet justement de cerner différents élements. En voici les tenants et aboutissants :

  • Le poste est-il à durée déterminée ou à durée indeterminée ?

  • Quelles perspectives de carrière offrent l'employeur ?

  • Comment est évalué le travail ?

  • Comment se présente l'ambiance de travail, la vie de l'entreprise ?

  • Quels sont vos objectifs pour les 5 prochaines années ?

Exemples de mauvaises réponses

"Unbefristet" (durée indéterminée)

Ne répondez jamais que par un seul mot, même s'il a l'air créatif ou qu'il sonne bien. Il donne en effet l'impression que vous ne vous en inquiétez pas du tout, du moment que vous avez le poste.

"Solange Sie mich wollen" (aussi longtemps que vous voulez bien de moi)

Cela sonne simplement mal, ça donne l'impression que vous vous sous-estimez. Comme si tout était entre les mains de l'entreprise et que vous n'avez pas votre mot à dire. Cette réponse n'a pas sa place en entretien, elle montre un déficit de confiance en soi.

"Schauen wir mal" (on verra)

Bien sûr, la question est hypothétique, mais malgré tout, le recruteur aimerait savoir ce qui vous fera prendre votre décision de rester ou non.

"Solange es mir gefällt" (aussi longtemps que ça me plaira)

Cette réponse laisse à croire que vous êtes quelqu'un d'instable et que vous vous lassez vite, quelqu'un qui ne sait pas trop ce qu'il veut. Ça n'encourage pas le recruteur à répondre positivement.

"Solange Ihre Firma besteht" (aussi longtemps que l'entreprise tiendra la route)

Ce genre de réponse ne donne qu'une impression d'arrogance et ne démontre pas du tout que vous croyez au potentiel et aux perspectives de l'entreprise.

"Bis ich etwas Besseres finde" (jusqu'à ce que je trouve mieux)

Vous savez bien entendu que cette réponse est à bannir complètement. Réfléchissez en amont si vous souhaitez postuler pour le poste ou si vous préférez postuler pour un poste qui vous épanouierait plus.

Bonne réponse : "Ich möchte lange bei Ihnen arbeiten"

La réponse "Je veux travailler longtemps pour vous" est dans tous les cas, la formule magique. Il s'agit de critères d'évaluation. Évidemment, le recruteur veut savoir combien de temps vous songez rester sur place, et ce, d'autant plus si vous êtes un candidat étranger. L'entreprise va investir pour vous, en tant que nouvel employé.

Mais c'est plus que ça : il veut également savoir comment vous allez évaluer votre envie de travailler pour cette entreprise, comment vous déterminez la réussite ou l'échec de la collaboration, ce qui vous motive. Rien qu'avec ces réponses, il aura un aperçu et saura si vous correspondez ou non au profil qu'il cherche et surtout, si la société correspond à ce que vous cherchez afin de faire de vous un employé sur le long terme.

Un autre facteur important est la planification de la vie personnelle (notamment familiale). Cette question est pourtant interdite.

Nos conseils en vidéo pour connaître les questions pertinentes à poser en entretien en Allemagne


2. Êtes-vous prêt à travailler en Allemagne ?

Question : "Sind Sie bereit in Deutschland zu arbeiten?"

Tout candidat parlant français et ayant une expérience à l'internationale est susceptible d'intéresser les entreprises allemandes. Cependant, il peut être confronté à des clichés forts à l'esprit de son interlocuteur.

Le RH en face peut avoir des doutes sur votre stabilité et intérêt pour le poste. Il a à l'esprit le cliché du jeune candidat qui souhaite découvrir de nouvelles expériences à l'étranger et qui ne restera pas longtemps au sein de l'entreprise. Préjugé qui ne joue pas en votre faveur si vous répondez sur la défensive ou affirmez que c'est bien là votre intention.

Exemple de mauvaise réponse

"Meine Auslandsaufenthalte unterstreichen meine Flexibilität. Was spricht also dagegen?" (Mes expériences à l'étranger souligne ma flexibilité. Quel est donc le souci ?)

Ce type de réponse ne met pas en avant ce que votre expérience vous a apporté de façon positive. Au contraire, cela fait preuve d'une certaine rigidité, celle de ne pas vous mettre à la place de votre interlocuteur qui cherche à comprendre vos motivations et la logique de votre parcours.

Présentez plutôt vos stages et jobs à l'étranger en adéquation avec vos intérêts et choix de l'époque, comme par exemple :

Bonne réponse : "Ich möchte meine Beziehung zu Deutschland aus vielerlei Gründen intensivieren"

La réponse "Je souhaite, pour plusieurs raisons, intensifier ma relation avec l'Allemagne", vous permettra de présenter le motif de votre changement : par exemple raison familiale, choix personnel de suivre votre conjoint(e), découvrir une nouvelle culture, améliorer vos compétences linguistiques. Ceci renforcera votre intérêt et volonté à vous intégrer socialement et professionnellement.

Un candidat aura toutes les chances d'être embauché en expliquant que, ce qu'il a appris à l'étranger, est utile pour le poste visé. Les qualités qu'il aura développées, ses compétences, une langue étrangère, son esprit d'ouverture, établir des contacts professionnels sont autant d'atouts qui peuvent séduire un recruteur ou employeur.



Êtes-vous prêt à travailler en Allemagne

3. Conclusion : objectifs et intérêts sur le long terme

Par rapport à la durée de collaboration souhaitée

Personne ne peut décider pour vous combien de temps vous souhaitez travailler dans une entreprise. L'important c'est de pouvoir montrer à celle-ci qu'une collaboration sur le long terme vous intéresse. Cela est en effet intéressant pour les deux parties :

Par rapport à votre volonté de travailler en Allemagne

Pour renforcer votre intérêt d'obtenir le poste proposé, il vous faudra :

  • montrer que vous souhaitez vous impliquer dans l'entreprise et que vous êtes en adéquation avec ses valeurs et sa philosophie

  • préciser que le poste correspond à la logique de votre parcours professionnel et souligner plus particulièrement votre intérêt pour les produits de l'entreprise qui sont en adéquation avec votre parcours

  • vous informer au maximum sur l'employeur, son activité et les personnes qui y travaillent (notamment sur votre interlocuteur)

Avec du recul, vous en tirez des conclusions qui vous permettent d'avancer professionnellement et personnellement. Vous êtes le mieux placé pour savoir ce que vous recherchez.

Vous trouverez des informations complémentaires sur la rhétorique en allemand lors d'un entretien sur rhetorik.ch.

En savoir plus :