Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Bien négocier son salaire en Allemagne

Bien négocier son salaire en Allemagne

Il s’agit peut-être du passage le plus délicat lorsqu’on cherche un emploi en Allemagne : être capable de déterminer clairement sa propre valeur marchande et donc son salaire de départ. Certains employeurs demandent d’ailleurs parfois dès l’offre d’emploi que les candidats expriment leur demande salariale avec leur candidature écrite.

Trouvez la bonne « réponse » à cette exigence n’est pas une évidence. C’est pourtant fondamental pour la poursuite de votre carrière, la plupart des augmentations étant exprimées en Allemagne sous la forme d’un pourcentage. En commençant assez haut, vous augmenterez donc votre salaire plus rapidement et gagnerez plus au fil des années…

Une bonne évaluation de son salaire allemand est importante !

Même si le salaire minimum légal en Allemagne vient d’augmenter, il ne faut pas se montrer trop gourmand dans sa première demande. C’est l’une des fautes les plus graves que puisse faire un candidat lors de sa proposition salariale. Une gloutonnerie financière exacerbée a tendance à vous rendre peu sympathique auprès du recruteur. Vos arguments, surtout s’ils ne sont pas très objectifs (« je suis le meilleur ») ou quelque peu insolents, ne tiendront pas si vos prétentions ne sont pas convenables. Vous risquez plutôt d’être mis très vite de côté.

Pourtant, parmi les questions pièges d’un entretien d’embauche, celle du salaire n’est pas seulement une nécessité pour le recruteur. C’est aussi un outil précieux dans le déroulé de son entretien pour vous connaître. En effet, le recruteur en profite pour mesurer deux éléments professionnels importants, avec une certaine subtilité :

  1. Tout d’abord, connaissez-vous bien votre valeur marchande ? Avez-vous déjà l’information sur les salaires qui se pratiquent en Allemagne, dans cette branche où vous avez postulé, pour ce travail voire au sein de l’entreprise que vous voulez rejoindre ?

  2. Quel est votre coût pour l’entreprise ? Pour l’employeur, il y a aussi un calcul à faire pour savoir si vous allez être intéressant à recruteur. Surtout, par rapport aux autres candidats avec des qualifications équivalentes, êtes-vous trop cher ou bon marché ?

Ayez une stratégie en tête

Avant de formuler votre demande, réfléchissez à la stratégie que vous voulez adopter. Il faut généralement avoir une prétention relativement haute, de manière à pouvoir négocier légèrement à la baisse, sans être en-dehors des réalités financières pour ne pas être exclu avant même la négociation.

Ne demandez pas non plus trop peu. Les employeurs sont rarement des exploiteurs. En effet, cela n’est jamais bon pour une entreprise, car à terme, un mauvais traitement salariale conduit à une frustration trop grande des salariés et une rotation permanente des employés.

Pire, c’est un signe qui révèle généralement votre inadaptation au poste, ou tout du moins votre manque de préparation, puisque vous ne semblez pas savoir exactement situer votre valeur à partir de votre formation. Autrement dit : quelqu’un qui ne connaît pas sa valeur marchande apparaît le plus souvent comme peu compétent.

Si l’employeur fait explicitement la demande de connaître vos prétentions salariales dans son offre d’emploi, vous devez donc travailler sur cette question, faire des recherches et l’estimer au plus juste. Se taire sur le sujet et éviter la demande par l’ignorance est la pire réactions possibles parmi toutes celles que vous pouvez avoir. Si le candidat ne répond pas à cette question dès sa candidature, cela revient à ne pas envoyer une liste complète de documents. Soit votre candidature ne sera pas prise en compte – car de nombreux recruteurs ne transigerons pas avec ce point –, soit vous partirez avec un certain désavantage.

Les recruteurs allemands conseillent finalement aux candidats qui ne souhaitent pas formuler de demandes précises et fermes dans leur lettre de motivation de trouver une formule pour signaler qu’ils ont bien noté la demande. Par exemple, un candidat peut parler de sa situation actuelle : « Mon salaire annuel est de 35 000 euros à ce jour. » (Mein aktuelles Jahresgehalt beträgt 35.000 Euro.) Si cela ne répond pas à la question posée, cette formulation permet au moins de constituer une base de négociation salariale.

S’informer sur les salaires pratiqués en Allemagne

Toutefois, la meilleure solution est évidemment de s’informer au préalable sur le salaire de connaissances qui occupent un poste similaire – au sein de la même entreprise ou non. Pour déterminer sa valeur salariale, il y a ainsi plusieurs possibilités :

  • Allez sur un site de comparaison salariale (comme Gehaltsvergleich.com ou Gehalt.de). Certains possèdent des tableaux qui récapitulent les salaires selon les branches ou les responsabilités, et qui sont consultables gratuitement. C’est le cas notamment sur le site gehalt.de.
  • Faites des recherches sur le site online-jobbörsen, où vous pouvez trouver quelques informations sur les salaires de départ pour certains emplois.
  • Enfin, consultez tous nos articles sur le sujet des salaires en Allemagne, le minimum salarial, la différence entre les régions allemandes, etc.

Pour information, le salaire moyen allemand était légèrement inférieur au français selon les statistiques de l’UNECE en 2011 et l’OCDE en 2012.

À la sortie des études supérieures, en Allemagne, il se situe aux alentours de 3400 euros bruts par mois selon différentes études, sans tenir compte des éventuels bonus. Toutefois, le salaire de départ est très variable selon les diplômes et l’endroit où vous l’avez obtenu. Ainsi, un doctorant peut espérer un salaire moyen de 4220 euros, tandis que les diplômés d’un master se situent plutôt aux alentours de 3700 euros et les licenciés d’une école spécialisée doivent compter sur un salaire de départ de 3300 euros (contre 2880 pour une licence obtenue à l’université).

Bien formuler ses prétentions salariales allemandes

Lorsque vous devez indiquer un salaire en Allemagne, il existe des règles pratiques qui sont observées par tous et auxquels vous devez absolument vous conformer :

  • le salaire doit toujours correspondre à un montant brut ! Vous ne demandez pas un salaire en net.
  • précisez si le montant annuel des traitements que vous demandez s’étalent sur douze ou sur treize mois.
  • ne mentionnez pas d’éventuels bonus comme des primes de congé (Urlaubsgeld), le remboursement des frais de transport (Fahrkostenzuschüsse) ou autres, au risque de paraître trop tatillon.
  • si vous changez de poste, faites en fonction de votre salaire annuel présent, sans dépasser toutefois les demandes d’augmentation au-dessus de 20 % (sauf cas particuliers).
  • les prétentions salariales sont généralement situés à la fin de votre lettre de motivation, c’est-à-dire en conclusion ou dans un PS.

Lorsque vous écrivez votre prétention salariale, il y a ensuite deux options qui s’offrent à vous pour proposer un chiffre au recruteur : avoir un chiffre qui soit le plus concret, précis et déterminé possible ; ou être sur un objectif, qui soit situé dans une fourchette salariale. En choisissant une fourchette, vous indiquez généralement au recruteur la possibilité et la volonté de négocier ce salaire.

Exemples de formulation pour négocier votre salaire en Allemagne

Exemples en français et en allemand de formulation pour négocier votre salaire en Allemagne

Voici des exemples en français et en allemand qui peuvent vous servir à formuler et négocier votre salaire en Allemagne, selon les opportunités qui se présentent :

En étant concret et en argumentant.
Mes prétentions salariales sont de 51 600 euros bruts par an.
Meine Gehaltsvorstellungen liegen bei 51.600 Euro brutto im Jahr.
En tenant compte de mes qualifications et de mes compétences, mes prétentions salariales sont de 51 600 euros par an.
Aufgrund meiner Qualifikation und Kenntnisse liegen meine Gehaltsvorstellungen bei 51.600 Euro im Jahr.
Compte tenu de mes qualifications professionnelles, un salaire de 51 600 euros bruts par an me semble justifié.
Meinen beruflichen Qualifikationen entsprechend empfinde ich ein Gehalt von 51.600 Euro als angemessen.
Un salaire annuel brut de 51 600 euros correspondrait à mes attentes.
Ein jährliches Bruttogehalt von 51.600 Euro entspricht meinen Vorstellungen.

Pour avoir une base de négociation.
Mes prétentions salariales se situent aux alentours d’un salaire annuel brut de 44 300 euros.
Meine Gehaltsvorstellung liegt bei einem Brutto-Jahresgehalt im Bereich von 44.300 Euro.
Mes prétentions salariales se situent actuellement entre 42 500 et 48 200 euros bruts par an. Je suis tout à fait disposé à discuter de mes prétentions en détails lors de notre entretien.
Meine Gehaltsvorstellungen liegen zwischen 42.500 und 48.200 Euro pro Jahr. Weitere Details würde ich gerne in einem persönlichen Gespräch klären.

En évitant la question. C’est une solution conseillée uniquement si l’offre d’emploi ne demande pas explicitement vos prétentions salariales.
Je discuterai volontiers de mes prétentions salariales lors d’un entretien avec vous.
Meinen Gehaltswunsch erläutere ich gerne im persönlichen Gespräch mit Ihnen.
Nous pourrons très certainement discuter de mes prétentions salariales lors d’un prochain entretien entre nous.
Meine Gehaltsvorstellungen können wir sicher auch bei einem baldigen persönlichen Kennenlernen klären.
Compte tenu de mes qualifications, j’aspire à une rémunération adéquate à ce poste.
Meinen Qualifikationen entsprechend, strebe ich eine der Position angemessene Vergütung an.
J’espère avoir l’occasion de vous rencontrer pour un entretien d’embauche et pouvoir alors discuter de mes prétentions salariales et trouver un accord à ce sujet.
Ich freue mich, wenn Sie mich zum Vorstellungsgespräch einladen, dabei können wir sicher auch noch auf meine Gehaltsvorstellungen eingehen und uns sicher einigen.
Je vous transmettrai volontiers mes demandes salariales lorsque j’aurais eu l’occasion de me faire une idée précise du poste proposé et des exigences qui l’accompagnent.
Meine Gehaltsvorstellungen formuliere ich gerne, sobald ich mir ein genaues Bild von der ausgeschriebenen Stelle und den damit verbundenen Anforderungen machen konnte.

Que faire lorsque l’offre d’emploi n’exige pas vos demandes salariales ?

Si l’employeur fait la demande explicitement avec son offre, vous devez dans tous les cas donner un chiffre. Toutefois, toutes les entreprises allemandes ne fonctionnent pas ainsi. Un candidat n’a pas toujours à proposer un salaire annuel dès sa lettre de motivation. Faut-il alors malgré tout inscrire à la fin de son courrier un chiffre écrit et précis ?

La réponse est non. En principe, les prétentions salariales ne sont pas nécessaires pour une lettre de motivation. Cet aspect doit être pris en compte uniquement si l’offre d’emploi en fait la demande. Cependant, si vous n’abordez pas ce sujet dans votre lettre, vous devez éclaircir ce point au cours de votre entretien d’embauche.

Enfin, après votre arrivée dans l’entreprise commence le poker autour de votre salaire et d’éventuelles augmentations. Soyez donc prêt à vous défendre et à trouver les bons arguments pour défendre votre salaire, vos résultats et négocier habilement une augmentation pour vos services, en suivant nos conseils sur la négociation salariale en Allemagne.

Pour en savoir plus sur la situation de l’emploi et les salaires en Allemagne :

Si vous souhaitez benéficier gratuitement d'une estimation de salaire personnalisée et découvrir votre positionnement salarial réel par rapport au marché allemand actuel, n'hésitez pas à prendre contact avec notre partenaire, Thomas Desray, aux coordonnées ci-dessous.

Thomas Desray Conseiller Financier franco-allemand Thomas Desray
Conseiller financier en Allemagne
Französischer Vermögensberater in Deutschland
Tel : +49 (0)174 696 11 69
e-Mail : thdesray@gmail.com