Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Ses premiers jours de travail en Allemagne

Ses premiers jours de travail en Allemagne

Le réveil sonne. C’est le premier jour pour votre nouveau travail, et pas n’importe lequel. Après avoir postulé en Allemagne, vous avez réussi avec succès votre entretien d’embauche et vous avez été recruté par une entreprise allemande. Vous partez alors dans votre nouveau pays, vous vous installez, vous vous sentez prêt à montrer vos qualités et vos ressources pour ce travail.

Toutefois, l’entrée en matière et la nouveauté ne s’accompagnent pas que d’une grande excitation à l’aube du jour J. Commencer un emploi à l’étranger s’accompagne aussi d’une certaine insécurité, assez évidente. Le nouvel employé peut se poser tout un lot de questions, plus ou moins pratiques et plus ou moins cruciales. Quels vêtements dois-je porter pour mon premier jour ? Lesquels sont appropriés ? Est-ce que je dois organiser quelque chose pour ma bienvenue ? Comment dois-je me comporter vis-à-vis de mes nouveaux collègues ? Vont-ils me comprendre ? Faut-il les tutoyer ou les vouvoyer ?

Voici donc quelques réponses pour démarrer au mieux votre nouvelle aventure professionnelle en Allemagne.


Bien choisir sa sécurité sociale en Allemagne (Krankenkasse)


Soignez les petits détails lors de votre arrivée

Tout peut aller très vite. Lors de votre arrivée, sur le parking, vous vous garez sans le savoir sur la place habituellement réservée au directeur général. Puis lors de la première réunion à laquelle vous assistez, vous êtes assis là où doit s’installer le chef de service. Voici déjà votre première impression gâchée par quelques petits détails sans importance, mais qui font mauvais effet.

Lorsque vous arrivez, il faut donc faire attention à ces petits détails et garder les yeux et les oreilles grand ouvert. Vous comprendrez rapidement les us et coutumes de l’entreprise et vous mêlerez plus facilement à vos collègues sans être négativement remarqué. Ainsi, en Allemagne, soyez vraiment ponctuel lors de votre première arrivée. Si jamais vous êtes retardé par un imprévu (panne de voitures, train en retard, etc.), fournissez alors une explication qui soit à la fois simple et très factuelle. De longues justifications peuvent sembler peu crédibles et seraient donc déplacées.

Demandez quelle tenue est appropriée

Il y a des évidences. Dans la plupart des entreprises, personne ne vient dans des tenues défraîchies, en haillon, ni même un costume dépareillé des années 70, voire avec un jogging rentré dans ses chaussettes. Toutefois, à l’inverse, il faut éviter de paraître « trop habillé » pour son premier jour, au risque de ne pas paraître tout à fait intégré à l’entreprise.

Pour ne pas prendre le risque d’un « fashion faux-pas » lors de sa première arrivée, d’autant que l’Allemagne commence à être un pays de la mode, il est conseillé de poser simplement la question lors de votre entretien d’embauche. Existe-t-il un dresscode précis dans cette entreprise ? Selon la branche et la tâche, les règles peuvent être aussi strictes que décontractées. Seule une question posée lors de l’entretien vous permettra de savoir ce qui est convenable pour votre nouvel emploi.

Sinon, optez le premier jour pour un vêtement simple mais soigné, sans extravagance. Après quelques jours, vous aurez eu le temps d’observer plus précisément l’usage dans la boîte et serez capable de choisir en fonction.

Étudiez le fonctionnement de l’entreprise

Celui qui propose des améliorations dès son premier jour de travail risque vite de se retrouver dépassé et d’être mis à l’écart par ses nouveaux chefs et collègues. Chaque entreprise a sa manière de faire, sa façon de prendre des décisions et surtout, il s’agit d’une structure complexe qu’un nouvel employé doit appréhender petit à petit. Il faut probablement un mois minimum pour bien comprendre le fonctionnement global dans la société.

Il faut donc éviter des phrases comme « dans mon ancienne entreprise, on faisait comme ci et comme ça », « ce serait mieux de faire ainsi », « j’ai appris à faire ça autrement ». Gardez votre esprit critique, montrez que vous êtes engagé pour la réussite de l’entreprise et que vous voulez améliorer les choses. C’est une excellente chose. Toutefois, évitez de le faire dès le premier jour, sans connaître en profondeur la raison d’être de ces fonctionnements. C’est une façon de faire plutôt inappropriée pour un nouvel employé, même si vous venez de l’étranger.

Observez vos collègues

Dans les premiers jours, c’est-à-dire au moment de votre acclimatation à l’entreprise, il peut être très utile de se mettre directement dans une position d’observateur. Une entrée en matière trop vigoureuse n’est pas toujours très bien perçue en Allemagne. Même si vous êtes d’un naturel optimiste, motivé et dynamique, il est préférable de se retenir dans un premier temps et d’être relativement passif. Commencez par vous adapter à l’environnement de travail. Ainsi, vous éviterez de passer pour le petit nouveau trop motivé, pour ne pas dire énervant, auprès de vos nouveaux collègues. Faites plutôt preuve d’esprit d’équipe.

Dans cet objectif, posez des questions aux autres employés. Cela vous aidera à prendre des repères et à recevoir du soutien. Il est conseillé cependant de garder dans un coin de vos têtes toutes les questions qui vous viennent et d’attendre la bonne opportunité pour les poser. Cela peut être, par exemple, après une réunion, lors d’un entretien individuel ou mieux, lors d’un bavardage informel en pause avec un collègue. Le plus souvent, il est apprécié de demander à l’occasion à un collègue, au lieu de faire une demande « formelle » pour chaque petit détail auprès de son chef.

L’intégration, un point-clé pour réussir

À côté de la prise de repères dans les processus de travail en interne, pour une première journée réussie, l’intégration personnelle joue un rôle prédominant. Cela signifie que vous devez absolument communiquer avec le reste du personnel et avec vos supérieurs. Soyez actif. La communication est le meilleur moyen d’accélérer votre intégration.

Échangez beaucoup avec vos collègues, en parlant à la fois du travail et de la vie privée – en vous gardant toutefois de tout déballer et d’aborder des sujets trop intimes. En tant que nouveau venu, vous devez surtout vous montrer capable d’être prévenant, d’avoir un comportement courtois, sans être dans l’excès en adoptant le ton de la confidence.

Intégration pour réussir son job en Allemagne

Présentez-vous !

La construction d’un réseau professionnel étendu, avec des contacts réguliers auprès de vos collègues et de vos connaissances dans le milieu, est extrêmement important. Cela ne vaut pas seulement pour la recherche d’un emploi en Allemagne mais aussi au sein de l’entreprise.

Dans de nombreuses sociétés en Allemagne, il est courant que le nouvel arrivant soit obligé de se présenter officiellement à ses collègues. Avant d’organiser ce pot d’arrivée, essayez d’en savoir plus sur les règles de l’entreprise par rapport à cette démarche. Demandez déjà à vos collègues l’étendue que doit avoir cette présentation : à qui se destine-t-elle ? Quand doit-elle avoir lieu ? Sous quelle forme ?

Même en Allemagne, un buffet de charcuterie et de saucisse peut être difficile à digérer si tout le département que vous invitez est végétarien… Concernant l’alcool, abstenez-vous également si cela n’est pas dans les habitudes que l’on vous indique. Enfin, il est souhaitable que vous éclaircissez au plus tôt si cette présentation peut se dérouler sur le temps de travail ou si vous devez l’organiser en-dehors.

En résumé : patience et communication

Pour ses premiers jours en Allemagne, il est donc conseillé de se cantonner dans un rôle d’observation et de faire preuve de patience par rapport à son travail. Dans cette situation, un comportement basé sur une curiosité un poil attentiste sera plus appréciable que de vouloir aller trop vite en s’occupant de tout.

En ayant posé la question du dresscode auparavant, vous vous facilitez le choix des vêtements du premier jour. Mais surtout, le point-clé de sa réussite dans son nouveau travail en Allemagne repose sur la communication.

Enfin, parlez en allemand (ou en anglais), posez des questions à vos nouveaux collègues, découvrez-les en même temps que vous vous présentez. À travers ce premier échange plus ou moins formel, vous commencerez votre intégration dans cette nouvelle équipe, tout en découvrant progressivement les pratiques habituelles de votre entreprise.

Ainsi, plus rien ne fera obstacle à votre réussite future dans cette nouvelle aventure en Allemagne.

Pour plus d'informations et de conseils pour votre emploi en Allemagne, n'hésitez pas à consulter également :