Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Une étude pointe les qualités du système allemand de formation professionnelle

24. Dezember 2013

Selon une étude comparative du cabinet McKinsey, l'Allemagne possède un système de formation professionnelle parmi les plus efficaces au monde. À l'issue de leur cursus, 70 % des jeunes Allemands ont ainsi trouvé un emploi stable au bout de trois mois. Ils ne sont que 54 %, en moyenne, dans les neuf pays analysés (Allemagne, États-Unis, Grande-Bretagne, Brésil, Inde, Arabie Saoudite, Mexique, Turquie, Maroc).

Égal de l'université

Les auteurs de l'étude notent aussi que la voie professionnelle jouit, en Allemagne, d'une reconnaissance quasi identique (49 %) à celle de la voie universitaire (51 %). L'Allemagne est le seul pays dans ce cas. Dans les autres pays, les études supérieures bénéficient d'une considération plus importante (64 %) que la voie professionnelle (36 %). Néanmoins, dans tous les pays étudiés, une formation professionnelle est considérée comme une meilleure préparation à l'entrée sur le marché du travail (69 % contre 31 %).

Dernier atout : les jeunes Allemands renoncent moins fréquemment qu'ailleurs à une formation pour des raisons d'argent. Seul 17 % d'entre eux sont dans ce cas, contre 31 % dans les autres pays examinés.

Cet atout a une conséquence : en Allemagne, le chômage des jeunes est d'ailleurs deux fois moins élevé (moins de 10 %) que dans le reste de l'OCDE (19 % en moyenne).

Théorie et pratique

Le système allemand de formation professionnelle, ou « système dual », a pour caractéristique d'associer un enseignement théorique et une formation professionnelle de terrain, dans les entreprises. Il propose de très nombreuses filières, des métiers de l'automobile à ceux de l'administration. Il est, pour une large part, financé par les entreprises qui accueillent les jeunes apprentis.

Selon l'étude du cabinet McKinsey, ce système a cependant aussi des faiblesses. Ainsi, les jeunes sont mal informés sur les perspectives de carrière et de rémunération lorsqu'ils débutent une formation. De plus, le corps enseignant des écoles professionnelles subit de plein fouet les effets du vieillissement : un professeur sur trois a plus de 50 ans.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population dans neuf pays. 8 000 jeunes âgés de 15 à 29 ans, employeurs et représentants d'établissements éducatifs y ont répondu.

Source : allemagne.diplo.de