Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

L'importance de l'assurance incapacité de travail en Allemagne

L

La couverture en cas d’arrêt maladie est moins bonne en Allemagne qu’en France. Les complémentaires disponibles n’étant accessibles que sous condition d’un examen de santé poussé, la force de travail a une valeur qu’il convient de sécuriser tant que vous en avez la possibilité.

L'arrêt maladie en Allemagne

En cas de maladie en Allemagne, les six premières semaines d'arrêt sont payées par l'employeur. Ensuite, l'assurance maladie (Krankenkasse) prend le relai en versant environ les 2/3 du salaire net. Si l'arrêt maladie se prolonge au-delà de 76 semaines, alors la personne malade finit par être déclarée en état d'incapacité de travail et ne recoit plus aucune aide de la part de l'Etat, à moins de toucher l’aide sociale après avoir épuisé toute ressource financière : Armutsrisiko Berufsunfähigkeit

Les personnes ayant déjà cotisé 60 mois dans les caisses sociales allemandes ont tout de même éventuellement droit à une petite aide de la part de l'Etat, appellée Erwerbsminderungsrente pour les employés et Dienstunfähigkeit pour les fonctionnaires. Le montant de cette rente étant très faible et surtout soumis à des critères d'affectation très sélectifs, il convient de ne pas en tenir compte dans la sécurisation des revenus de la famille.

N'hésitez pas à calculer votre retraite en Allemagne.

L'assurance incapacité de travail en Allemagne

Il existe donc une assurance incapacité de travail allemande appelée Berufsunfähigkeitsversicherung. Cette assurance permet de sécuriser une source de revenu sans laquelle tout projet familial ou immobilier est souvent compromis.

Bien que la réflexion sur ce thème ne soit pas très engageante et que la prise de conscience de la nécessité de cette couverture se présente naturellement au début de la trentaine, il est fortement recommandé d'y souscrire au plus tôt afin d'éviter d'être bloqué par d'éventuels soucis de santé futurs. Le moindre suivi psychologique par exemple conduit en général à un refus total du dossier présenté à l'assurance. Il est donc compréhensible que toute enquête en Allemagne traitant des assurances inévitables cite la Berufsunfähigkeitsversicherung en tête de liste, juste après la assurance responsabilité civile (private Haftpflichtversicherung mit Deckung der eigenen, nicht realisierbare Schadensersatzansprüche gegenüber Dritten).

Conclusion : en cas de maladie, les prestations sociales en Allemagne sont moins bonnes qu'en France et s'arrêtent plus rapidement. Il est possible de se couvrir contre ce risque.

Plus d'informations : L'incapacité de travail en Allemagne - un danger ignoré

Thomas Desray Conseiller Financier franco-allemand Thomas Desray
Conseiller financier en Allemagne
Französischer Vermögensberater in Deutschland
Tel : +49 (0)174 696 11 69
e-Mail : thdesray@gmail.com