Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Recrutement en Allemagne pour les entreprises: de nouvelles solutions pour faire face à la pénurie de main d'oeuvre qualifiée

10 juillet 2012

L'Allemagne a lancé deux sites internet. Leur particularité : attirer du personnel qualifié allemand et étranger en raison de la pénurie actuelle. Retour sur cette campagne pour l'emploi menée par les ministères du Travail et de l'Economie.

Le rôle des deux sites

Le premier site, www.fachkraefte-offensive.de, permet de mettre en relation les travailleurs allemands et les entreprises dans des secteurs où la demande est forte, tels que les technologies, les télécoms et la santé. Suite à une étude récente, deux Länder, celui du Bade-Wurtemberg (Sud-Ouest) et de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Nord-Ouest) sont particulièrement touchés par la pénurie de main d'oeuvre qualifiée.

Le second site, www.make-it-in-germany.com - en allemand et en anglais puisqu'il s'adresse aux étrangers des pays de l'Union Européenne et au-delà - cherche à faire découvrir la qualité de vie en Allemagne, tant au niveau professionnel que privé.

Le Ministre de l'Economie, Philipp Rösler, a affirmé lors d'une conférence de presse : "Nous souhaitons convaincre les travailleurs qualifiés des pays étrangers pourquoi venir s'installer et travailler ici, en Allemagne, est une réelle opportunité pour eux. Nous voulons leur montrer qu'ils sont sincèrement les bienvenus."

Concrètement, qu'est-ce que cela veut dire ? Les démarches administratives vont être simplifiées, des aides pour préparer son arrivée dans le pays vont être mises en place... En un mot, les Allemands souhaitent rendre leur pays plus attractif.

Pourquoi de telles mesures ?

L'économie allemande, dont le taux de chômage n'etait que de 6,3% en janvier 2015, doit faire face au vieillissement de sa population. Or, si le gouvernement actuel ne prend pas de mesures, le pays risque de se retrouver en danger dans une quinzaine d'années.

La Ministre du Travail, Ursula von der Leyen, a rappelé ces chiffres: "En 2025, pour des raisons uniquement démographiques, il manquera six millions d'actifs en Allemagne. Si nous parvenons à utiliser nos ressources de facon optimale et à attirer la main d'oeuvre qualifiée internationale, alors nous gardons de fortes chances de rester concurrentiels un niveau mondial."

Dans cette même perspective, l'activité professionnelle des femmes et des seniors doit être soutenue, les chômeurs formés et les échecs scolaires combattus, a ajouté Frank-Jürgen Weise, le président de l'Agence pour l'emploi.

Toutefois, même en cas de réussite, le recours aux immigrés est nécessaire : 200.000 travailleurs qualifiés étrangers devraient venir pour pouvoir combler cette pénurie, estime M. Weise.

Contexte et chiffres à l'appui

Depuis 2010, la crise qui frappe l'Europe du Sud pousse de nombreux diplômés à venir chercher du travail en Allemagne.

Depuis 2011, celle-ci a accueilli le plus grand nombre d'immigrés depuis 1996. Les Grecs sont les plus importants à venir s'installer - le nombre d'immigrés grecs a augmenté fortement. Les Espagnols arrivent en deuxième position.