Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Les règles applicables aux jobs à 450 € (mini-job) en Allemagne

Les règles applicables aux jobs à 450 € (mini-job) en Allemagne

Les mini-jobs rémunérés 450€/mois sont des emplois de courte durée puisqu’ils sont limités à 2 mois ou 50 jours calendrier par an. Depuis le 1er avril 2003, c’est la règle qu’on appelle Geringfügige Beschäftigung qui s’applique spécifiquement aux mini-jobs. L’employeur paie un montant forfaitaire de 25% à la Bundesknappschaft : 12 % pour l'assurance retraite, 11 % pour l'assurance maladie et 2 % d'impôts.

Le fonctionnement du mini-job pour le salarié en Allemagne

L’employé, contrairement à l’employeur, n’a rien à payer. Depuis peu, un mini-job rémunéré à 450€/mois et exercé à côté d'un poste principal (Nebenjob), reste libre d'affiliation aux assurances sociales.

L'assurance chômage en Allemagne

Les salariés aux faibles revenus bénéficient d'une liberté d'affiliation à l'assurance chômage. Ceux qui bénéficient de l'allocation chômage perdent leur droit aux prestations quand ils travaillent 15 heures (ou plus) par semaine.

Les cotisations de retraite en Allemagne

En raison des 12 % payés par l'employeur pour l'assurance vieillesse qui ne représentent qu'un faible montant pour la retraite des salariés, ceux-ci peuvent, à leurs frais, augmenter le taux de cotisation de l'employeur de 7,5% à 19,5% (taux de cotisation général). Le taux minimum est alors calculé sur la base d'une rémunération de 155€ et comprend 30,23€. Grâce à ce paiement complémentaire, les employés bénéficient non seulement d'une retraite plus élevée mais aussi de tous les droits compris dans l'assurance vieillesse (par exemple, les droits afférents à la réadaptation fonctionnelle et à l'invalidité).

L'assurance maladie en Allemagne

Les autres dispositions législatives s'appliquent aussi aux activités de moins de 15 heures/semaine pour le maintien du salaire en cas de maladie, le paiement des jours fériés et le droit aux congés payés.

La rentabilité d'un mini-job en parallèle de l'activité professionnelle principale

Calculez en ligne s’il est fiscalement avantageux pour vous d’opter pour un minijob à côté de votre activité professionnelle principale grâce au Vergleichsrechner zum Steuervorteil bei Minijobs !