Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

La retraite en Allemagne : questions et réponses

9 octobre 2013

Depuis 2012, l'âge de la retraite en Allemagne a été repoussé de 65 à 67 ans. La Deutsche Rentenversicherung, la caisse de retraite allemande, explique ce qui change pour les salariés.

Pour les personnes nées entre 1947 et 1964, la règlementation s'applique de la manière suivante :

  • Toute personne née en 1947 peut partir en retraite à 65 ans et un mois
  • Toute personne née en 1959 peut partir en retraite à 66 ans et deux mois
  • Tous personne née à partir de 1964 peut partir en retraite à 67 ans (sans décote du montant perçu)

Si vous êtes Français travaillant en Allemagne, rassurez-vous : les cotisations ne seront pas perdues dans le cas d'un éventuel retour en France. Elles seront bel et bien comptabilisées dans le régime de retraite français.

Peut-on encore partir en retraite à 65 ans après 45 années de travail ?

Le salarié qui a cotisé pendant 45 années en Allemagne peut partir en retraite à 65 ans sans subir de décote. Est également prise en compte dans ce temps de cotisation la période passée à éduquer les enfants jusqu'à leur dixième année. Les périodes de chômage en revanche ne sont pas comptabilisées.

Si l'on n'a pas cotisé pendant 45 ans, peut-on malgré tout partir plus tôt en retraite ?

Un départ en retraite anticipé n'est possible que sous certaines conditions. La plupart du temps, le montant de la retraite s'en retrouve réduit. Cette règle s'applique aux salariés ayant cotisé 35 ans, aux personnes qui ne peuvent occuper un emploi pour des raisons médicales, aux personnes handicapées sévères et à une partie des employés de l'industrie minière. Les retraites progressives présentent également certaines spécificités. 

Les personnes handicapées doivent-elle travailler jusqu'à l'âge de 67 ans ?

Non. Cependant, l'âge légal de départ à la retraite en Allemagne pour les personnes handicapées nées à partir de 1952 est également passé de 63 à 65 ans depuis 2012. D'ici 2029, le départ anticipé ne sera possible qu'à 62 ans au lieu de 60. Celui qui part en retraite à 62 ans au lieu de 65 ans doit déduire 0,3% par mois de la somme qu'il aurait perçue en partant à l'âge légal - soit 10,8 % pour trois années de retraite anticipée. À noter que toute personne née avant le 17 novembre 1950 et reconnue officiellement handicapée avant le 16 novembre 2000 peut partir en retraite à l'âge de 60 ans, sans que le montant de sa retraite ne soit réduit. Si l'on est dans l'incapacité de travailler, il est possible de bénéficier d'une pension d'invadilité.

Est-il possible de modifier son propre régime de retraite ?

Non, ce n'est pas possible. Si on part en retraite plus tôt que prévu et qu'une décote est appliquée sur le montant perçu chaque mois, il ne sera pas possible de procéder à une modification par la suite. Cela signifie que les déductions mensuelles resteront les mêmes durant toute la durée de la retraite.

Comment fonctionne la retraite anticipée à temps partiel ?

Pour les salariés nés avant 1955 qui ont convenu d'une retraite anticipée à temps partiel avec leur employeur au plus tard le 31 décembre 2006, ce sont les mêmes lois concernant l'âge de la retraite actuellement en vigueur qui s'appliquent.

Qu'est-ce qui change pour les personnes veuves ?

L'âge de la retraite pour les personnes veuves outre-Rhin est passé progressivement de 45 à 47 ans depuis 2012. L'année du décès du conjoint est prise en compte. À partir de 2029, la retraite sera versée à partir de 47 ans.

Combien coûte une retraite anticipée ?

Celui qui décide de partir en retraite plus tôt doit accepter de toucher une retraite amoindrie pour le reste de ses jours. Chaque mois, le montant sera 0,3% plus bas que ce qu'il aurait été si le salarié avait attendu l'âge légal pour se mettre en retraite. Par exemple, après 35 années de cotisations et un départ à la retraite à 63 ans au lieu de 67, il faut tabler sur une décote totale de 14,4 % (48 mois x 0,3 %).

Obtient-on une retraite plus importante lorsqu'on travaille jusqu'à 67 ans ?

Oui, puisque vous avez cotisé deux ans de plus à la caisse de retraites. Exemple : un retraité standard (45 ans de cotisations, revenus moyens) perçoit aujourd'hui une retraite de 1236 euros environ par mois. S'il travaille jusqu'à 67 ans, sa pension mensuelle est plus élevée de 56 euros dans la partie ouest de l'Allemagne et de 48 euros dans la partie est. 

Plus d'informations :