Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Les inégalités au travail en Allemagne et en France

15. Dezember 2014

Lorsque l'on évoque les inégalités hommes-femmes au sein de l'entreprise, on fait généralement référence aux différences salariales à poste et compétence égaux, estimées de 10 à 15 % en France et en Allemagne. TEXTE : DENNIS SKLEY

Paris_Berlin_LogoParisBerlin (http://www.parisberlin.fr) est le seul newsmagazine qui vous informe chaque mois sur l'actualité franco-allemande dans les domaines suivants : politique, économie, mode de vie, culture, éducation, médias.



Il est une seconde inégalité qui concerne le temps de travail non-salarié et qui comprend notamment les tâches ménagères, administratives et le temps consacré aux enfants.


On note que la différence du temps de travail salarié entre hommes et femmes est inversement proportionnelle à celle du travail non-salarié (et donc non-rémunéré). En France, les femmes passent en moyenne 12,1 heures de moins par semaine que les hommes sur leur lieu de travail, mais elles travaillent de manière non-salariée 12,6 heures de plus. En Allemagne, le partage des tâches est plus équitable, même si les femmes travaillent six heures de moins que les hommes, mais quatre heures de plus dans les tâches non-rémunérées.


Ces données ont leur importance : outre la différence de salaire à poste égal et compétences égales entre hommes et femmes, on peut quantifier l'inégalité salariale qui découle du partage des tâches extra-professionnelles. Dans le cas de la France, les femmes perdraient ainsi jusqu'à un tiers de leur salaire (12 heures versus 37,9 heures travaillées), à volume de travail constant (le travail non-salarié compensant le déficit en travail salarié).


Plus d'informations à ce sujet en allemand sur le site de la Bundesagentur für Arbeit. Voici les statisques des dernières années : Analyse du marché de l'emploi en Allemagne pour hommes et femmes


TEXTE : DENNIS SKLEY