Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Le CV allemand bientôt anonyme ? Comparaison France-Allemagne

En 2004, on a introduit le CV anonyme en France. Son utilisation doit permettre d'évaluer les candidats uniquement en fonction de leurs compétences professionnelles. L'idée est de lutter contre les discriminations dues à l'apparence, au sexe, à l'âge, au lieu d'habitation ou à l'origine, en n'affichant pas les informations qui pourraient y mener. Nous faisons le point sur le CV anonyme en France et en Allemagne, où l'idée en est encore à ses débuts.

Le CV anonyme en France : un bilan mitigé

En 2006, la législation sur l'égalité des chances a rendu le CV anonyme obligatoire pour toute embauche dans une entreprise de plus de 50 salariés. Dans la pratique, il n'est que très rarement utilisé. Pourtant, il est censé permettre aux candidats qualifiés de n'être jugés qu'en fonction de leurs compétences professionnelles et de leurs qualifications.

Deux camps s'opposent. Certains considèrent qu'il faut absolument conserver l'anonymat des candidats pendant tout le processus de recrutement, y compris lorsqu'il s'agit d'agences de recrutement qui travaillent pour des entreprises clientes. D'autres estiment que les informations relatives aux origines sont importantes car elles permettent de mener des actions positives.

La Confédération Générale du Patronat des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) considère elle, le CV anonyme comme n'étant pas du tout adapté aux PME-PMI, car elles n'ont pas de service RH. Cela rend le recrutement plus difficile.

Sur le même sujet :

En Allemagne, le CV anonyme fait timidement ses débuts

Le dossier de candidature allemand classique se différencie beaucoup de celui que l'on peut trouver en France : on y trouve une photo et des informations relatives à l'âge et au sexe du candidat. Il est même possible d'y trouver des informations concernant la confession religieuse, le nom et la profession des parents ou des frères et soeurs. Toutes ces informations sont superflues pour les recruteurs français.

De november 2010 à décembre 2011, la Haute Autorité Fédérale de lutte contre les discriminations, l'ADS a lancé un projet de CV anonyme. Cinq entreprises et trois services publics allemands ont participé à cette action. Sur 8600 candidats qui ont postulé anonymement, 246 ont été recrutés.

Le CV anonyme favorise évidemment l'égalité des chances dans le milieu professionnel, car les recruteurs n'émettent leur choix que par rapport aux compétences professionnelles, sans a priori sur les candidats. La Directrice de l'ADS, Madame Lüders, a précisé que le CV anonyme représentait une véritable opportunité pour les personnes immigrées, car il augmente leurs chances d'obtenir un entretien d'embauche.

Après ces tests positifs, il ne reste plus qu'à attendre une application dans les faits. Cette mesure aura-t-elle plus de succès qu'en France ?

Un petit rappel sur les exigences actuelles du CV allemand :