Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

"Être patient et à l'écoute en tant que candidat en Allemagne" Pierre, Country Manager

"Parcours franco-allemands" est une rubrique pour découvrir les visages et les impressions des Français, francophones, Allemands et germanophones qui ont choisi de poser leurs valises en France ou en Allemagne, temporairement ou pour toujours ! C'est aussi l'occasion de découvrir des villes et leurs régions sous un œil différent. Cette semaine, c'est avec Pierre, qu'Olivier s'est entretenu.

Qui es-tu en une phrase ?

Un manager trilingue, empathique et à l'écoute ainsi qu'un Européen convaincu.

1. Pourquoi l'Allemagne ?
2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne
3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne
4. L'intégration en tant que Français en Allemagne
5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?





1. Pourquoi l'Allemagne ?

Comment as-tu appris à parler allemand ?

Enfant, j'étais frontalier mais absolument pas dialectophone, j'ai pris l'allemand comme première langue en 6ème, au bout de la 1ère année d'allemand, je suis parti un mois dans une famille allemande, et leur fils aîné est devenu mon correspondant. Cela a duré des années.

Plus tard, j'ai continué à apprendre l'allemand à l'université et j'ai bénéficié d'une bourse d'études de l'OFAJ de 6 mois à l'université de Tübingen, ce qui a été une fantastique expérience.

Quelques années après, Master en poche, j'ai enseigné le français dans un lycée allemand.

Qu'est-ce qui t'a attiré en Allemagne ?

Suite à mes nombreux échanges scolaires et universitaires, j'ai cherché une entreprise orientée vers l'Europe dès la fin de mes études. J'ai eu la chance d'être un des moteurs du redémarrage de leur activité en Allemagne.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) Français(e) pour prendre la bonne décision avant de partir ?

Clairement il faut aller se documenter sur l'OFAJ, le DAAD et évidemment Erasmus.

Le chemin le plus simple, si l'on fait des études tournées vers l'étranger, c'est Erasmus. Je connais des gens qui ont sauté dans le grand bain professionnel allemand sans bien connaître la langue, mais c'est un chemin plus difficile : la langue est un vecteur d'intégration indispensable.





2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne

Comment as-tu trouvé un stage / emploi en Allemagne ?

Des candidatures spontanées ont débouché sur un stage de fin d'études dans une entreprise de transport de Hambourg.

Aujourd'hui, grâce à l'internet, c'est plus facile ainsi que par les réseaux dont Xing presque inconnu chez nous.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) candidat(e) cherchant un stage ou un emploi depuis la France ?

Il faut d'abord savoir que le CV allemand est plus long et plus détaillé que le CV français qui est assez synthétique.

Je conseille d'abord d'avoir un CV et une lettre de candidature en allemand qui correspondent aux usages.

Le mieux est d'utiliser un canevas existant comme ceux qui existent sur le site Lebenslauf2go. Ensuite, on peut diffuser en faisant une recherche d'entreprise sur le web.

As-tu remarqué des différences dans le processus de recrutement ?

J'ai été approché par une PME allemande à l'époque où j'étais en poste en Alsace.

Il y a eu plusieurs entretiens téléphoniques et plusieurs entretiens en Allemagne et en France (7 au total) dans les différents sites de la société et avec tous les directeurs, les uns après les autres.

Le ton était cordial, l'approche directe et sincère, mais les prises de décision étaient plutôt prudentes et assez lentes.

Il faut être patient et à l'écoute en tant que candidat en Allemagne.

As-tu remarqué des particularités dans le contrat de travail en Allemagne ?

Je n'ai pas eu de contrat allemand, car ils ont décidé de fonder une filiale en France. Donc, j'ai eu un contrat français.





3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne

Dans quels secteurs possèdes-tu de l'expérience ?

Développement commercial en France et en Allemagne (également Benelux et GB) dans le domaine de l'habillement / mode en B2B vers des magasins de détail et groupements d'achat :

  • manager des équipes de vente
  • suivre tous les clients
  • faire du reporting à la maison-mère
  • développer le CA et suivre les encours

Quel est ton métier actuel et quelles sont les compétences clefs pour exercer ton métier en Allemagne ?

Country Manager France pour une société allemande qui a malheureusement fermé cet été suite au Covid.

Je parle et traduis couramment l'allemand, et j'ai 19 ans d'expérience de Direction Commerciale avec mon dernier employeur d'Allemagne du Nord.

Est-il nécessaire de posséder une formation particulière en Allemagne ou est-ce que tes diplômes français ont suffi ?

Les diplômes français ont suffi, c'est plutôt le bilinguisme, l'aspect biculturel et l'expérience qui les ont intéressés.

Peux-tu nous décrire une journée type au travail ?

Typiquement, on commence tôt : plutôt 8h00 ou 8h15 que 9h.

On passe en revue les différentes commandes à traiter et on voit où elles en sont avec le service commercial.

On vérifie l'encours client avec la comptabilité et on lui fait part des règlements des clients français.

Les échanges par téléphone et mail sont très nombreux : j'ai toujours voulu donner à la maison-mère d'Allemagne du Nord l'impression que leur filiale française était en bas de la rue.

Qu'est-ce qui est passionnant dans ton job et quels sont les défis que tu rencontres ?

Le plus gros défi est celui de l'adaptation du produit au marché qu'ils ciblent : les produits sont en général de qualité mais pas toujours adaptés dans les formes, couleurs etc. et c'est difficile à faire passer.

Autrement, la confiance des collègues allemands se gagne sur le long terme. Il faut dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit, et après quelques mois ou plusieurs années, cela fonctionne très, très bien.

As-tu évolué par rapport à ton métier d'origine ?

J'ai surtout évolué par rapport aux responsabilités supplémentaires qu'on m'a confiées : d'abord simple suivi, puis développement commercial, puis suivi encours financier en plus.

L'accent français aide-t-il à briser la glace ?

On m'a toujours dit que j'avais peu d'accent, mais celui-ci n'est pas un frein si on maitrise bien la langue.

Les Allemands apprécient beaucoup qu'on parle leur langue à l'époque ou l'anglais est universel. Et globalement, les Allemands trouvent que la langue française sonne très bien.

Quels conseils donnerais-tu aux candidat(e)s qui nous lisent pour réussir dans leur prise de poste et leur job en Allemagne ?

C'est simple : faire comme eux, demander quelles sont les us et coutumes de l'entreprise, être à la fois sociable (sans excès) et fiable dans le job.

Possèdes-tu un parcours entrepreneurial en Allemagne ?

Non.

Complète cette phrase : le plus dur en Allemagne c'est ...

... de les convaincre qu'il faut adapter leurs produits.

Complète cette phrase : le plus génial en Allemagne c'est ...

... leur culture qualitative et sécuritaire.

Ton expression allemande préférée ?

Ordnung ist das halbe Leben.

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ta vie ici ?

Lors de mes séjours là-bas, quand la journée de travail est finie, on ne cherche pas à la rallonger comme en France : jetzt ist es Feierabend! Ils ont une vraie culture des loisirs !

Ce qui t'étonnera toujours ou qui te surprend le plus ?

Que dans certains domaines, le fait de travailler en équipe ne les empêche pas d'aller dans le mur.





4. L'intégration en tant que Français en Allemagne

L'importance de la langue pour vivre en Allemagne : la maîtrise de la langue allemande est-elle importante pour s'intégrer ? Quels conseils donnerais-tu pour apprendre l'allemand ou rafraîchir la langue ?

Lire et regarder la TV et y faire des séjours aussi longs que possible. Pas de pratique, pas d'amélioration...

Quelles sont les particularités en Allemagne ? En particulier dans la ville où tu vis ?

À l'époque où j'y ai vécu : stages , fac, enseignement c'était relativement simple.

Ouvrir un compte en banque avec son contrat, s'inscrire comme résident français à la mairie du secteur... Autrement, il y a plein de choses similaires, ce n'est pas la planète Mars.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) nouvel(le) arrivant(e) français(e) souhaitant vivre en Allemagne pour s'intégrer au mieux dans la ville dans laquelle tu résides ?

Parler l'allemand et demander autour de soi les bons plans pour sortir. Les Allemands sont très sociables après le travail, et quand ils accueillent, ils se donnent beaucoup de mal !





5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?

Es-tu resté malgré tout "français” dans l'âme ?

Je suis très attaché à certaines choses en France mais j'adore certaines choses en Allemagne : leurs universités, leurs villes moyenâgeuses, leurs zones piétonnes...

Rencontres-tu un peu de nostalgie du pays et comment fais-tu pour la compenser ?

Quand j'y vivais, je n'ai jamais été nostalgique.

Retrouvez Pierre sur LinkedIn.