Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Quelles sont les rémunérations et autres indemnités de stage en Allemagne ?

17 décembre 2009

Les indemnités de stage en Allemagne sont différentes suivant les secteurs et les zones géographiques. Nous vous proposons quelques conseils pour prétendre à une rémunération, voire habilement négocier quelques éléments supplémentaires vous permettant de couvrir vos frais lors d'un stage en Allemagne.

La petite histoire en France et en Allemagne : Generation Praktikum & Scheinpraktikum

La France et l'Allemagne ont connues les mêmes débats concernant la "Generation Praktikum" et les stages abusifs "Scheinpraktikum". Depuis, en France, les stages de plus de 3 mois sont obligatoirement rémunérés d'au moins 379 € (environ 30% du SMIC) sans que vous ayez un statut de salarié et que l'entreprise ne paie des cotisations sociales et salariales.

En Allemagne, il n'existe pas d'obligation de rémunération minimum. Dans la pratique, l'échelle de rémunération est comprise entre 300 à 800 € et plus. Tout dépend du type de stage (voir le prochain chapitre) ainsi que du lieu. En effet, des villes allemandes comme Munich, Francfort ou Stuttgart verront des indemnités supérieures qu'à Berlin. Dans le cas particulier du secteur public et des associations, les rémunérations sont plus rares.

Différences de rémunération lors du stage selon ville en Allemagne

A titre d'exemple, on peut constater sur quelques unes des offres publiées sur notre site que les rémunérations sont variées selon le lieu et la taille de l'entreprise :

  • Stuttgart : 620 € (entreprise francaise dans la distribution de produits de bien-être)
  • Dusseldorf : 1000 € (entreprise luxe-cosmétique), 398 € (Institution française), 450 € avec prime au résultat (Entreprise de conseil)
  • Cologne : 300 € plus prime au résultat (entreprise de services), 800 € (groupe automobile français)
  • Kehl : 380 € avec chèques déjeuner de 140 € (Institution allemande)

Distinguer les différents types de stage en Allemagne

Pour déterminer les indemnités auxquelles vous pouvez prétendre Allemagne, il faut distinguer les différents types de stages.

Le stage obligatoire d'école ou d'université : Schüler- / Hochschulpraktikum

Cette catégorie de stage est prévue dans le cadre d'une formation (d'école, d'université, etc.) pour donner un premier aperçu du monde du travail, les stagiaires n'ont théoriquement pas de droit à une rémunération ni à des congés. En pratique l'employeur peut verser une indemnité "freiwillige Vergütung" qu'il peut librement déterminer et qui n'entraine aucune cotisation. En pratique les contrats de stages entre organisme formateur et employeur règlent les aspects de rémunération, de congés et horaires de travail.

Le stage découverte d'entreprise : Schnupperpraktikum

Certains candidats proposent à un potentiel employeur en Allemagne de faire connaissance mutuellement dans le cadre d'un stage de quelques jours, voire d'une ou deux semaines. Ces stages permettent à des personnes souhaitant changer de domaine d'activité d'acquérir de l'expérience pour gravir les échelons. Le stagiaire n'est soumis à aucune obligation particulière si ce n'est le fait de se conformer aux règles de fonctionnement de l'entreprise. Il n'est pas soumis à des horaires précis ou à tes tâches définies, ni au droit d'injonction de l'employeur. Une rémunération peut intervenir si celle-ci est prévue contractuellement. 

Le stage défini par la loi sur la formation professionnelle allemande (§ 26 Berufsbildungsgesetz -BBiG)

Toute personne peut réaliser un stage pour acquérir ou approfondir ses connaissances pratiques dans le cadre d'une formation allemande „Ausbildung" qui varie suivant le domaine de formation de 2 ans à 3 ans et demi. Cette loi est applicable à tout français qui décide de réaliser une formation allemande, et donc "d'entrer" dans le monde du travail en suivant le système de formation allemand. Le stagiaire a droit à une rémunération et des congés (§§ 10 - 23 et25 BBiG). Les montants de rémunération sont fixés par les conventions collectives et augmentent chaque année. Vous trouverez sur Berufenet de l'Agence pour l'Emploi allemande (Arbeitsagentur) la liste des formations professionnelles en Allemagne, ainsi que sur le portail, des exemples vidéos illustrant les différentes formations.

Autres pistes pour vous faire indemniser lors de votre stage en Allemagne

N'hésitez pas à négocier une participation de l'entreprise dans la recherche ou les frais d'hébergement, de transports (S-Bahn, U-Bahn, Bus ), frais de repas, etc. Bien sûr cette négociation doit être effectuée dans une juste mesure et il faut éviter de venir avec ses grands sabots, ce qui pourrait effrayer un employeur. Le but principal de ce stage est pour vous d'acquérir de nouvelles compétences et un savoir faire que vous pourrez valoriser lors de vos futures expériences, c'est la valeur ajoutée la plus certaine à rechercher.

Si vous êtes à la recherche d'un stage en Allemagne, consultez nos offres de stage franco-allemandes et inscrivez-vous sur notre site. Nous espérons vous accompagner avec succès dans votre recherche de stage et pourquoi pas dans votre première recherche d'emploi en Allemagne ?