Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

S'expatrier et vivre à Düsseldorf : 10 conseils pour votre installation

S'expatrier et vivre à Düsseldorf : 10 conseils pour votre installation

Entre petites différences culturelles amusantes et démarches administratives indispensables à connaître, comme l'obtention de l'Anmeldung, vous devez garder en tête un certain nombre de choses si vous voulez vous installer en Allemagne. Prêt à quitter l'Hexagone pour vivre à Düsseldorf ? Êtes-vous sûr de bien connaître toutes les subtilités de votre nouveau pays d'accueil ?



Obtenir son inscription à la mairie, le sésame de l'Anmeldung

1. Obtenir son inscription à la mairie, le sésame de l'Anmeldung

En tant que citoyen européen, pas besoin de visa, mais pour pouvoir travailler officiellement outre-Rhin dans une entreprise implantée sur le territoire ou à votre compte, et pour réaliser la plupart de vos démarches administratives en Allemagne, il vous faudra décrocher un précieux sésame : l'Anmeldung. Cette démarche permet de vous enregistrer sur une adresse auprès des autorités allemandes. Attention, vous devez le faire en personne.

Une fois cette démarche effectuée, vous obtiendrez un précieux document : le Meldebescheinigung. Il s'agit de votre certificat d'enregistrement de résidence. Il est très important, car il vous permettra d'ouvrir un compte bancaire, de souscrire à une assurance maladie, à un forfait internet et surtout d'obtenir un numéro fiscal.

Voici les démarches à suivre pour obtenir ce document :

Prenez rendez-vous : il est très important de prendre rendez-vous, cela vous évitera de longues files d'attente. Pour cela, consultez le site officiel de la ville de Düsseldorf. Un numéro de réservation vous sera alors attribué, veillez à le conserver précieusement, car vous ne pourrez pas rentrer sans le présenter.

Apportez tous les documents nécessaires : de nombreux papiers sont exigés par les autorités pour obtenir le Meldebescheinigung. Vous aurez donc besoin de :

  • une pièce d'identité ou un passeport en cours de validité
  • un formulaire à remplir en ligne (Anmeldung bei einer Meldebehörde)
  • si vous êtes en location, un formulaire de votre propriétaire qui garantit que vous avez bien emménagé à cette adresse (Wohnungsgeberbestätigung)
  • votre contrat de location (ou sous-location le cas échéant)
  • si vous êtes en Allemagne avec un visa, prenez votre permis de séjour
  • si vous êtes marié, vous pouvez également prendre votre certificat de mariage, mais il doit être traduit par un traducteur ou un organisme assermenté.

Attention, cette démarche doit être menée dans les deux semaines suivant votre arrivée en Allemagne, sinon vous vous exposez à des amendes pouvant aller jusqu'à 1000 €. Dans les faits, elles sont rares mais prenez quand même vos précautions. Les personnes que vous rencontrerez ne vous parleront qu'en allemand afin d'éviter toute erreur. Prenez donc soin d'être accompagné, si vous ne parlez pas allemand.



Il vous faudra ouvrir un compte en banque en Allemagne

2. Il vous faudra ouvrir un compte en banque en Allemagne

Si vous pouvez certes utiliser votre carte bancaires française en Allemagne, mais de nombreux distributeurs prennent une commission au moment du retrait d'argent liquide. Ouvrir un compte bancaire est parfois la meilleure option si vous comptez rester sur le long ou moyen terme en Allemagne.

La plupart des banques demandent le Meldebescheinigung pour le faire, donc pensez à commencer par cette étape. Afin d'ouvrir un compte bancaire en Allemagne, vous devez vous munir d'un certain nombre de documents :

Certaines banques ont des demandes assez précises en termes de documents à fournir (certaines exigent par exemple des fiches de paie), il est donc important de bien se renseigner sur le site de la banque avant de faire les démarches afin d'éviter toute perte de temps.


3. Il va falloir vous adapter à la ponctualité

La fameuse ponctualité allemande ! Profondément ancrée dans les traditions et les valeurs allemandes, elle est aussi au cœur de leur méthode de travail. C'est une valeur fondamentale dans la vie professionnelle, car elle signifie le respect de son interlocuteur et de son employeur ou ses collègues.

Si pour les Français, les horaires sont assez aléatoires, les Allemands seront toujours à l'heure. Ils différencient particulièrement bien la vie privée et la vie professionnelle : il y a donc un temps pour tout chez les Allemands !


4. Les enfants sont rois

Les Allemands aiment généralement beaucoup les enfants, et il n'est pas rare de voir des inconnus engager la conversation, proposer un bonbon, laisser leur siège dans le métro avec empressement et faire preuve de beaucoup de gentillesse si vous êtes accompagné d'un bambin.

En contrepartie, certaines personnes pourraient aussi être tentées de vous donner quelques conseils éducatifs ou de vous faire des remarques sur votre manière de vêtir ou de vous occuper du petit. À prendre à la légère, en remerciant d'un sourire poli.



La recherche de logement en Allemagne, un vrai parcours du combattant

5. La recherche de logement en Allemagne, un vrai parcours du combattant

La pression sur le logement à Düsseldorf était assez faible. Le prix du mètre carré était bien plus avantageux que dans la plupart des autres villes allemandes, car il s'élevait à environ 11 € par m². Vous pouviez donc trouver des appartements avec 3 chambres en plein centre-ville pour moins de 1500 € par mois.

Cependant, la situation a bien évolué, et il est désormais compliqué de trouver un logement économique à Düsseldorf, comme dans toutes les grandes villes allemandes. Le bouche-à-oreille est particulièrement efficace à Düsseldorf, notamment grâce aux expatriés qui déménagent. N'ayez pas peur de passer par une agence immobilière, car les agents sont rémunérés par les propriétaires et non plus par les locataires, cela vous permettra donc d'économiser des frais.

Le prix du m² à l'achat se situe aux alentours de 6250 €, ce qui entraîne des loyers généralement élevés. Selon les quartiers, ce prix varie beaucoup, allant de 4500 € à 8000 € le m².

Pour les étudiants, les loyers ne sont pas plus modérés. Il est très difficile de trouver un logement pour 250 à 500 € par mois, en plein centre-ville. La solution est souvent la colocation, qui est assez répandue à Düsseldorf. De nombreux quartiers ont la réputation d'être des quartiers étudiants, ce sont donc des mines d'or pour dénicher un appartement moins cher.

Pensez également à vous tourner vers le Deutsches Studentenwerk qui gère des résidences étudiantes dans l'ensemble de l'Allemagne. En revanche, ils sont difficilement joignables, alors persévérez !

Pour vous aider dans cette recherche, cherchez des annonces sur des sites comme ImmoScout24 ou Immowelt qui sont assez efficaces. Attention cependant à bien regarder si l'appartement est loué meublé ou non et si le loyer indiqué comprend les charges (Warmmiete) ou non (Kaltmiete). Les recherches demandent généralement du temps et de l'organisation, il faut donc s'y prendre en amont.


6. Sans parler un mot d'allemand, l'adaptation sera compliquée

De manière générale, les Allemands parlent très bien anglais. Le français est un peu moins parlé, même si la communauté française est assez présente à Düsseldorf. Il est donc tout à fait possible de travailler en Allemagne sans maîtriser l'allemand mais cela reste tout de même compliqué.

Vous parviendrez sûrement à vous faire comprendre avec l'anglais et parfois le français, mais certaines situations exigent de savoir parler allemand. C'est le cas des démarches administratives (il faut éviter tout quiproquo généré par une autre langue), voire aussi des entretiens d'embauche et de la vie quotidienne au travail. Il est donc important d'apprendre l'allemand à votre arrivée en prenant des cours d'allemand le plus rapidement possible sur place.

De nombreux organismes vous permettront d'apprendre l'allemand comme la Volkshochschule qui dispensent chaque année des formations pour les expatriés souhaitant parler allemand. De nombreux sites internet proposent des apprentissages en ligne, gratuits et payants.



Le marché de l'emploi n'est pas celui de la France

7. Le marché de l'emploi n'est pas celui de la France

Le marché du travail en Allemagne est assez dynamique, avec des Länder qui sont même parvenus au miracle du plein emploi avant la crise sanitaire.

Certains sont plus attractifs que d'autres, d'un point de vue des opportunités d'emploi autant que du point de vue des salaires. Cependant, concernant la région de Düsseldorf, les opportunités sont nombreuses, notamment dans le domaine de la mode, des médias et plus généralement des industries créatives. Si vous travaillez dans le domaine du juridique ou de la gestion, Düsseldorf n'attend que vous.

Beaucoup de grandes entreprises et de groupes internationaux sont implantées à Düsseldorf et la région est très attractive pour les expatriés français, du fait de la proximité des deux pays. Travailler à Düsseldorf est donc une perspective très attirante pour les Français aussi bien que pour les Allemands.


8. Et si j'ai une voiture, je fais comment ?

Rouler dans la ville de Düsseldorf peut parfois s'avérer contraignant. Elle fait partie des villes allemandes qui ont créé des zones environnementales. Elle impose donc l'apposition sur les pare-brises de vignette évaluant le niveau de pollution de votre voiture (il s’agit de l’équivalent des vignettes Crit’Air en France). Si auparavant, les véhicules équipés de vignettes rouges et oranges pouvaient circuler dans la ville, aujourd'hui seules les vignettes vertes y sont autorisées. Si vous n'avez pas ce laissez-passer, vous serez obligé de contourner la ville.

Il y a quelques parkings à l'intérieur de la ville dont les prix varient du simple au double. Ils dépassent cependant rarement les 3 € de l'heure mais la plupart sont autour d' 1,50 à 2,50 € de l'heure. Petit bonus, la plupart des parkings proposent des places spécialement réservées aux femmes seules. Généralement près des caisses ou de la sortie, elles sont faites pour limiter tout risque d'agression au sein du parking.

Vous pouvez aussi vous garer dans la rue, mais les places sont rares et les prix moins attractifs. L'application Travi Pay vous permet de payer depuis votre téléphone en fonction du temps dont vous aurez besoin. Attention cependant, le paiement se fait au quart d'heure.

Une autre solution peut aussi être le Park & Ride. Il s'agit d'un système où de grands parkings gratuits vous permettant de déposer votre voiture et des navettes de transports en commun vous acheminant au cœur de la ville.

Il existe aussi la version Bike & Ride où vous pouvez déposer votre vélo avant de prendre les transports pour vous rendre en ville.



Tisser des liens avec les Allemands

9. Tisser des liens avec les Allemands

La plupart des expatriés français en Allemagne le souligne : les Allemands sont ouverts et sympathiques. Mais pour créer de vrais liens d'amitié, cela risque de prendre un peu plus de temps. Soyez patients, et continuez de demander de l'aide pour connaître les bons plans et faites confiance à vos connaissances locales, pour bâtir des relations durables.

Cependant, pas d'inquiétude, il y a beaucoup de Français vivant à Düsseldorf. Notamment sur Facebook, vous trouverez facilement des groupes, où des expatriés français installés à Düsseldorf échangent des conseils et des bons plans. Renseignez-vous aussi auprès de Düsseldorf Accueil, une association française pour les expatriés à Düsseldorf.

Il existe beaucoup de structures franco-allemandes qui vous permettront de vous intégrer plus facilement à Düsseldorf, comme l'Institut français de Düsseldorf. Naturellement, le Consulat général de France à Düsseldorf est très important pour votre intégration.

Concernant vos enfants, de nombreuses écoles françaises se trouvent à Düsseldorf mais elles sont souvent privées et donc payantes. Elles vont de la maternelle jusqu'au bac. Vous pourrez également trouver des adresses de crèches franco-allemandes.

À noter, l'existence d'un lycée français, créé en 1962, considéré comme public et laïc car dirigé par l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), dépendant du ministère des affaires étrangères.


10. Découvrir la ville et sortir à Düsseldorf

Côté sortie, Düsseldorf est une ville très riche d'un point de vue culturel. Elle est d'ailleurs l'une des villes allemandes avec la meilleure qualité de vie.

La ville regorge de sites touristiques et il y en a pour tous les goûts ! Pour les amateurs d'art, retrouvez la Kunstsammlung NRW qui propose des expositions temporaires et permanentes autour d'artistes du XXe et XXIe siècle : Gerhard Richter, Tomás Saraceno ou encore Georges Braque.

Ne ratez surtout pas le Kunst im Tunnel (KIT), un musée d'art contemporain situé sous la Rheinuferpromenade, entre les deux voies du tunnel routier. C'est un endroit tout à fait étonnant qui vous permettra de découvrir beaucoup d'œuvres d'art, dont une partie réalisée par les anciens élèves de l'école des beaux-arts de Düsseldorf (Kunstakademie Düsseldorf).

Côté patrimoine architectural, les ruines du Kaiserswerth valent le détour, tout comme le château de Benrath. De nombreuses associations françaises vous permettront de découvrir la ville grâce à des débats, des dîners ou des visites à travers Düsseldorf.

La ville regorge également de jolis quartiers pour flâner, faire du shopping (notamment de luxe sur la Königsallee, les Champs-Elysées de Düsseldorf), ou encore pour boire une bière dans les quartiers branchés comme la vieille ville ou le Medienhafen.

Petit conseil : testez la bière locale, la Altbier, que vous pourrez aussi déguster au Biergarten, dans une ambiance des plus conviviales. Ne manquez pas non plus le quartier japonais, le Stadtmitte, avec ses bars à saké et ses karaokés.

En savoir plus :