Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

"Les Allemands souhaitent savoir ce que les candidats ont concrètement réalisé" Blanche, executive coach en Allemagne

Les Allemands souhaitent savoir ce que les candidats ont concrètement réalisé Blanche, executive coach en Allemagne

"Parcours franco-allemands" est une rubrique pour découvrir les visages et les impressions des Français, francophones, Allemands et germanophones qui ont choisi de poser leurs valises en France ou en Allemagne, temporairement ou pour toujours ! C'est aussi l'occasion de découvrir des villes et leurs régions sous un œil différent. Cette semaine, c'est avec Blanche, qu'Olivier s'est entretenu.

Qui es-tu en une phrase ?

Je suis tout d'abord femme, épouse et mère, et puis une executive coach qui croit qu'il est possible d'humaniser les relations de pouvoirs dans les organisations.



Pourquoi l'Allemagne

1. Pourquoi l'Allemagne ?

Comment as-tu appris à parler allemand ?

Je parlais anglais et espagnol, et j'ai épousé un homme franco-allemand. J'ai pris des cours particuliers d'allemand en France, puis des cours en groupe une fois arrivée en Allemagne.

Qu'est-ce qui t'a attiré en Allemagne ?

J'ai toujours été attirée par l'Allemagne, mes premiers cours d'allemand étaient en primaire, avec une jeune femme allemande qui intervenait auprès des CM1 et CM2. Mais mes parents se sont dit que l'espagnol serait plus facile. Finalement, je leur en suis reconnaissante, je parle correctement 4 langues.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) Français(e) pour prendre la bonne décision avant de partir ?

Une bonne décision, quelle bonne décision ? Je crois qu'il est important de s'écouter et d'agir quand le corps est dans les starting blocks. Être patient et ne pas forcer le destin, mais s'informer et laisser mûrir. Notre envie de nous installer en Allemagne était mûe par la double culture que nous voulions offrir à nos enfants.

Nous sommes allés, avant toute chose et des mois avant notre départ, rencontrer des professionnels lors de salons de l'emploi. Je me suis abonnée aux groupes Facebook de français en Allemagne existant dans plusieurs villes, nous nous sommes abonnés au magazine Paris-Berlin. Nous avons regardé plus de documentaires sur l'Allemagne, j'ai échangé avec des Allemands en France. Et puis, nous avons fait confiance.

J'ai beaucoup vécu à l'étranger avant de venir en Allemagne. Je sais qu'entre les projections et la réalité, il y a un grand écart. Et que cette réalité est amenée à évoluer selon le contexte. Cela m'a beaucoup aidée, le COVID s'est invité un an après notre arrivée.



Le parcours en tant que candidat en Allemagne

2. Le parcours en tant que candidat en Allemagne

Comment as-tu trouvé un stage / emploi en Allemagne ?

Lorsque nous sommes partis en Allemagne, j'étais en réflexion sur mon avenir professionnel, je démarrais une formation pour devenir coach professionnelle. Je ne savais pas encore si je souhaitais rester salariée ou me mettre à mon compte.

J'ai postulé à plusieurs endroits, mais mon niveau d'allemand à l'époque était vraiment trop faible, alors je me suis lancée dans le coaching et j'ai rejoins un collectif français, Grandir. Je suis allée sur plusieurs sites, sur Connexion-Emploi d'ailleurs je crois.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) candidat(e) cherchant un stage ou un emploi depuis la France ?

Je crois qu'il est bon de diversifier ses sources d'information, les sites Internet, Connexion-Emploi par exemple, make-it-in-germany.com, les sites des entreprises s'il y en a, mais quand cela redeviendra possible, je conseille sincèrement de se déplacer dans les forums de l'emploi franco-allemand, comme le salon organisé par Connexion-Emploi. Rencontrer les personnes permet d'avancer concrètement dans sa recherche.

Concernant la préparation de sa candidature, il est indispensable en Allemagne, peut-être encore plus qu'ailleurs, de présenter ses réalisations concrètes, s'appuyer sur le réel. Il me semble aussi que, par respect pour le pays, apprendre l'allemand est indispensable. Même si, au départ, le niveau est faible, les employeurs allemands apprécient l'effort fourni. L'anglais ne suffit pas pour se démarquer.

As-tu remarqué des particularités pour réaliser un CV en allemand ?

Les Allemands souhaitent savoir ce que les candidats ont concrètement réalisé, je pense qu'il est indispensable d'indiquer nos réussites professionnelles en s'appuyant sur des chiffres.

Beaucoup d'Allemands ont une vraie implication dans la vie associative, sportive, ou autre, si on fait partie d'association, l'indiquer dans ses hobbies est aussi un point fort.

As-tu remarqué des différences dans le processus de recrutement ?

Pas eu d'expérience puisque j'ai fini par monter mon activité.

As-tu remarqué des particularités dans le contrat de travail en Allemagne ?

Je n'ai pas eu d'expérience personnelle non plus à ce niveau.



Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne

3. Le déroulement de la vie professionnelle en Allemagne

Possèdes-tu un parcours entrepreneurial en Allemagne ? Si oui, comment as-tu créé ton entreprise ?

J'ai crée mon activité de coach en tant que Selbständige. Je me suis beaucoup renseignée, mais parlant très mal allemand, j'ai fini par prendre contact auprès d'une Steurerberaterin franco-allemande qui m'a aidé dans mes démarches d'inscription à la chambre de commerce et d'industrie, à faire mes déclarations d'activité. Le plus dur, c'est vraiment de ne rien comprendre aux questionnaires administratifs, même en utilisant Google traduction.

J'ai été confrontée à de fortes différences culturelles de ce point de vue. Le questionnaire de création d'activité comporte près d'une centaine de question et finalement, il n'était nécessaire que de cocher 3 cases, tellement simple que je n'y croyais pas.

Complète cette phrase : le plus dur en Allemagne c'est ...

... les restrictions actuelles en période de Corona, développer son activité à distance est compliqué, surtout avec des enfants jeunes qui sont à la maison.

Complète cette phrase : le plus génial en Allemagne c'est ...

... de mon point de vue, même si c'est très exigeant pour les parents, ce que je trouve absolument génial ici, c'est la façon d'accompagner les enfants dans leur croissance.

Le Kindergarten, jusqu'à 6 ou 7 ans, mais quelle joie qu'ils puissent vivre une belle enfance ! En tant qu'ancienne parisienne, je vois à quel point le rythme ici dans le Bade-Wurtemberg est respectueux de l'enfance, fondation de toute une vie. En tant que coach, je ne peux que souscrire à cela.

Ton expression allemande préférée ?

So spontan! Alors ça, j'adore ! Les expressions expriment ce que l'on se sait pas vraiment faire, ce spontan allemand est délicieux. Et si je regarde une expression commune française "bon courage", cela veut tout dire. ;-)

Qu'est-ce qui te plaît le plus dans ta vie ici ?

Nous faisons partie de plusieurs associations, je crois que nous nous sommes bien intégrés. J'apprécie avoir de vrais amis allemands, avec qui nous avons des discussions profondes, engagées.

Ce qui t'étonnera toujours ou qui te surprend le plus ?

Je suis tout à fait étonnée par le paradoxe allemand pour les règles, il y a à la fois un respect des règles et à la fois un refus de ces règles, je ne saurais pas encore bien définir cette prise de conscience, mais c'est comme si les règles étaient indispensables et dans certains contextes, elles devaient être totalement remises en cause.

À approfondir les années qui viennent...



L'intégration en tant que Français en Allemagne

4. L'intégration en tant que Français en Allemagne

L'importance de la langue pour vivre en Allemagne : la maîtrise de la langue allemande est-elle importante pour s'intégrer ? Quels conseils donnerais-tu pour apprendre l'allemand ou rafraîchir la langue ?

Oui, c'est indispensable de parler allemand. En tout cas, je n'envisage pas vivre dans un pays en faisant l'impasse de l'apprentissage de la langue.

L'offre de cours est absolument pléthorique, du cours particulier, aux cours en groupe et en présentiel, les tandems, le site Deutsche Welle. La plus grande difficulté à mon avis, c'est d'y dédier du temps. Prendre le temps de s'y mettre à fond.

Quelles sont les particularités en Allemagne ? En particulier dans la ville où tu vis ?

L'Anmeldung m'a parue très étrange et tout à fait d'une autre époque. Cela m'a malheureusement rappelé une formalité administrative très similaire en Asie, particulièrement dans les pays communistes.

Quels conseils donnerais-tu à un(e) nouvel(le) arrivant(e) français(e) souhaitant vivre en Allemagne pour s'intégrer au mieux dans la ville dans laquelle tu résides ?

Je crois qu'il faut très vite faire le tour des associations qui existent et s'investir auprès de l'une d'entre elles. Il faut surtout entrer rapidement en contact avec les Allemands. Sinon, on a vite fait de se construire une vie parallèle entre expatriés.



L'avenir - rester sur place ou retourner en France

5. L'avenir : rester sur place ou retourner en France ?

Es-tu restée malgré tout "française" dans l'âme ?

Oui, je suis profondément française, malgré aussi une forte diversité culturelle (américaine et irlandaise) de mon côté.

Rencontres-tu un peu de nostalgie du pays et comment fais-tu pour la compenser ?

Je prends régilèrement le temps de penser à ce qui me plait ici et en France, et ce qui me déplait ici et là-bas, en laissant mes émotions venir. Et je repose mon choix de vivre en Allemagne, qui est librement décidé. Cela me requinque.

Retrouvez Blanche sur LinkedIn.