Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

10 questions, 10 réponses pour étudier en Allemagne

Quiconque souhaite étudier en Allemagne a bien des questions. Nous répondons ici aux dix questions les plus importantes.

Où et comment m'informer sur les études ?

Le site Internet du DAAD est un site privilégié pour tous ceux qui veulent s'informer sur ce pays des études qu'est l'Allemagne. Le DAAD a en outre nombre d'antennes et de bureaux à l'étranger, leurs collaborateurs vous aideront volontiers. On trouve leurs adresses sur le site du DAAD. L'Office allemand des étudiants propose sur son site un grand nombre d'informations utiles, par exemple à la rubrique "Comment se préparer" (Fragen zur Vorbereitung). Sur le site Research in Germany, un portail fédérant la recherche en Allemagne, répond à nombre de questions.

Quelles conditions dois-je remplir ?

Qu'ils souhaitent suivre un cursus de Bachelor ou de Master ou bien passer un doctorat en Allemagne, tous les candidats étrangers doivent d'abord faire une demande d'admission. Très important : la reconnaissance des diplômes de fin d'études secondaires ou, pour les diplômés du supérieur et candidats au doctorat, des études déjà accomplies. On peut s'informer sur la reconnaissance des diplômes acquis en consultant la banque de données du DAAD (Admission data base) ou le site www.anabin.de.

Pour nombre de cursus, un certificat sur une connaissance suffisante de l'allemand est nécessaire. Pour les cursus internationaux, il faut en général prouver une bonne connaissance non pas de l'allemand mais de l'anglais.

Quiconque veut passer un doctorat en Allemagne a besoin dans tous les cas d'un très bon diplôme universitaire reconnu en Allemagne et correspondant généralement à un Master. Mais les candidats étrangers particulièrement qualifiés ont également la possibilité de suivre un programme de 3e cycle avec un simple Bachelor (Fast-Track-Programme). Un examen est généralement nécessaire pour y être admis.

Il est important de s'informer en temps voulu sur les conditions précises d'admission dans l'établissement universitaire souhaité.

Comment poser ma candidature ?

Contre paiement d'un droit, le site www.uni-assist.de dépose les dossiers d'inscription auprès de plusieurs établissements. Pour certaines matières comme la médecine ou la pharmacie, les ressortissants de l'UE doivent déposer une demande centralisée. Cf. www.hochschulstart.de. Le processus pour les doctorants diverge selon les programmes, les sites www.dfg.de/gk et www.dfg.de/exzellenzinitiative/gsc proposant des liens vers les centres d'études de 3e cycle. Et on s'informera sur les programmes des instituts de recherche sur des sites comme www.mpg.de ou www.helm­holtz.de/graduiertenschulen-kollegs.

Ai-je besoin d'un visa ?

Les étudiants ressortissants de l'Union européenne et de l'Espace économique européen ainsi que de certains autres pays peuvent entrer en Allemagne sans visa. Tous les autres étudiants étrangers ont en général besoin d'un visa ou d'un permis de séjour. Quiconque n'est pas encore admis aux études mais souhaite s'informer au préalable en Allemagne peut demander un visa de candidat aux études auprès des représentations allemandes à l'étranger. Un visa touristique ne peut ensuite être modifié en visa d'étudiant.

Quels dates et délais dois-je respecter ?

En Allemagne, l'année universitaire est divisée en deux semestres : les études commencent alors au début d'un semestre d'été ou d'hiver. Le semestre d'été va d'avril à septembre dans les universités, et de mars à août dans les I.U.T. Le se­mestre d'hiver va d'octobre à mars (université) ou de septembre à février (I.U.T.) La date limite d'inscription dans les universités est en général le 15 janvier et le 15 juillet (mais ces dates peuvent varier).

Combien coûtent les études en Allemagne ?

Les études sont gratuites dans la plupart des Länder (nonobstant une petite contribution à chaque semestre). Actuellement, cinq Länder demandent des droits d'inscription - par comparaison relativement modestes - d'environ 500 euros par semestre.

Les étudiants originaires de pays non membres de l'UE et devant avoir un visa doivent prouver qu'ils disposent d'environ 8000 euros par an. Ce certificat de revenus garantit qu'ils seront en mesure de financer leurs études. Mais, en général, cette somme ne suffit pas à couvrir toutes les dépenses. En moyenne, les étudiants disposent en Allemagne de 812 euros par mois.

Le coût de la vie est généralement plus bas dans les petites villes que dans les grandes - à l'exception de Berlin, la capitale. Des forfaits spécifiques proposés par nombre d'organismes étudiants aident les étudiants étrangers à planifier leurs besoins financiers. Pour un prix déterminé, ces étudiants disposeront alors d'un logement, d'une restauration et d'une assurance maladie. Des loisirs sont parfois inclus dans ces forfaits. On peut réserver ces services forfaitaires depuis son pays d'origine. Leurs prix oscillent entre 160 et 360 euros.

Le financement des études est généralement assuré pour les candidats au doctorat admis à un programme structuré. Les doctorants dans les centres et collèges d'études et de recherches du 3e cycle ou dans les Research Schools des instituts de recherche extra-universitaires travaillent en général comme collaborateurs scientifiques à un projet de recherche ou bénéficient d'une bourse.

Comment financer mes études ?

La plupart des étudiants en Allemagne ont un job à côté de leurs études. Les étudiants étrangers peuvent travailler en Allemagne. Mais il existe des restrictions pour les citoyens des pays non membres de l'UE et les étudiants originaires de certains pays membres de l'UE depuis peu.

En Allemagne, nombre d'organismes proposent des bourses aux étudiants étrangers talentueux. Le DAAD est le plus grand organisme accordant des bourses aux jeunes universitaires étrangers (en général aux doctorants mais aussi de plus en plus souvent aux étudiants préparant un Master). Nombre de fondations allemandes soutiennent également les étudiants. Faire des recherches approfondies dans ce domaine en vaut vraiment la peine.

Où loger ?

En Allemagne, nombre d'étudiants préfèrent vivre en colocation, une WG (Wohngemeinschaft) dans laquelle plusieurs étudiants se partagent un appartement. Les résidences universitaires sont également très prisées. Elles se situent en général à proximité des établissements et les chambres sont d'un prix modique (environ 200 euros par mois). Les places sont attribuées par les organismes étudiants des établissements universitaires. Il faut donc s'occuper en temps voulu de trouver une chambre.

Si l'on veut vivre seul dans un appartement, il faut compter avec un loyer d'au moins 300 euros par mois. En général, on trouve plus facilement un logement d'un prix abordable dans les petites villes que dans de grandes villes universitaires comme Munich, Cologne ou Hambourg.

Parler l'allemand est-il important ?

Il n'est pas toujours nécessaire de connaître l'allemand pour les cursus internationaux. Mais il est judicieux d'apprendre cette langue ; au quotidien, on se sent souvent exclu si on ne la maîtrise pas, même si nombre d'Allemands parlent bien l'anglais. S'il faut prouver sa connaissance de l'allemand pour étudier, on peut passer un examen d'allemand langue étrangère dans l'un des Goethe-Instituts. Et nombre d'univer­sités proposent des cours d'allemand langue étrangère en cours d'été.

Qui peut m'aider ?

Cf. question 1. D'autre part, les bureaux des différentes universités à l'étranger sont des interlocuteurs privilégiés. Ils connaissent parfaitement les modalités de candidature dans leur établissement et apportent leur aide pour les questions relevant du quotidien. On peut prendre contact avec d'autres étudiants par l'intermédiaire de la plateforme www.studivz.de. Le portail www.all-students.de propose des infos données par des étudiants pour les étudiants. Le site www.young-germany.de offre lui aussi nombre d'infos sur l'Allemagne.

Voir l'article original sur le site du magazin-deutschland : Technologie : le salon CeBIT ouvre ses portes à Hanovre

© www.magazin-deutschland.de