Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Recherche d’emploi en Allemagne : les régions allemandes qui recrutent le plus

Recherche d’emploi en Allemagne : les régions allemandes qui recrutent le plus

À plusieurs égards, on remarque des disparités parmi les 16 régions (Länder) qui composent l’Allemagne. Les performances économiques, taux de chômage mais aussi les salaires sont plus contrastés d’une région à l’autre. Quelle région allemande recrute le plus et vers laquelle se tourner lorsque l’on recherche un emploi ? Revue de détail.

1. Les régions en Allemagne les plus épargnées du chômage
2. Les secteurs les plus recherchés dans les grandes villes allemandes
3. Les métiers les plus recherchés en Allemagne
4. Les régions où les ingénieurs sont le plus recherchés en Allemagne





1. Les régions en Allemagne les plus épargnées du chômage

La cartographie des taux de chômage par région en Allemagne est très révélatrice des besoins de main-d'œuvre des entreprises allemandes dans chaque Bundesland.

Le taux de chômage est au plus bas en Bavière, puisque la région du Sud-Est de l’Allemagne ne compte que 2,7 % de chômeurs. Juste après viennent le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie Palatinat, avec respectivement 3,1 % et 4,3 % de chômeurs.

À l'inverse, les régions de Brême (10 %), Berlin (7,8 %) et de Saxe-Anhalt (7,1 %) occupent les dernières places du classement (chiffre datant d'octobre 2020).

Taux de chômage en Allemagne 2019

2. Les secteurs les plus recherchés dans les grandes villes allemandes

Selon le type de métier que l'on veut exercer, il peut être plus judicieux d’effectuer ses recherches à partir des différentes villes allemandes.

C'est définitivement Hambourg qui offre le plus de possibilités : les secteurs de l'IT, des services, des médias, de la santé et du bâtiment y sont très présents. Grâce à son port, c'est aussi une ville très intéressante pour le commerce et la logistique.

Munich offre également des possibilités très diversifiées et propose des métiers dans l'IT, dans les services, les médias, le conseil, la santé et même le bâtiment.

Francfort se démarque en termes d'emplois dans le secteur des services, de la finance, du conseil, et grâce à l'aéroport, de la logistique.

À Stuttgart, c'est plutôt l'industrie et le bâtiment qui recrutent, alors qu'à Cologne, ce sont les secteurs des services, des médias et de la santé.

Certaines villes sont plus spécialisées. Bonn, par exemple, recrute beaucoup d'ingénieurs en IT, alors que Brême emploie plutôt des logisticiens.

Berlin, quant à elle, est la capitale des start-ups et recrute principalement dans l'e-commerce.

Plus d'informations sur les métropoles allemandes intéressantes pour décrocher un job : Travailler en Allemagne - les villes allemandes à viser pour trouver un emploi dans votre secteur





3. Les métiers les plus recherchés en Allemagne

D'après une étude réalisée en 2019 pour la Fondation Bertelsmann, l'Allemagne a besoin de l'immigration : d'ici à 2060, ce chiffre annuel sera d'au moins 260.000 personnes.

Il faut s'attendre à ce que quelques 114.000 migrants de pays européens viennent en Allemagne. Cela signifie qu'environ 146.000 hommes et femmes venant de pays non-européens devront immigrer.

En 2020, le gouvernement fédéral a adopté une loi sur l'immigration de personnel qualifié qui doit faciliter l'accès au marché du travail allemand aux étrangers non-européens ayant suivi une formation professionnelle.

Dans de nombreux secteurs, les entreprises ne sont plus aussi optimistes quant à leur avenir. Les employeurs doivent combler la pénurie de main-d'œuvre dans de nombreux domaines. La part des offres d'emploi dans les domaines de la vente, de la logistique et de l'hôtellerie a notamment augmenté.

Des évolutions s'observent dans les dix professions les plus recherchées : si les électroniciens, les développeurs de logiciels ainsi que les personnels de santé et infirmiers sont dans les trois premiers, les ingénieurs ont quitté le top dix pour la première fois depuis 2019. Les "nouveaux arrivants", en revanche, sont les infirmières gériatriques et les responsables RH.

Dans quels domaines d'activité les employeurs recherchent-ils les travailleurs les plus qualifiés et dans lesquels la demande se détend-elle ? Le rapport DEKRA sur le marché du travail étudie cette question chaque année.

Les ingénieurs en électronique en tête

Les perspectives d'emploi des électroniciens restent excellentes. La plupart des offres d'emploi ont été trouvées dans l'échantillon de candidats ayant cette formation. Ils occupaient déjà la première place en 2016.

Les spécialistes IT dans le peloton

Presque une demande sur dix est destinée à des candidats ayant une formation en informatique. La demande de développeurs de logiciels reste élevée en Allemagne. Ils occupent la deuxième place du classement général. Un poste sur trois dans le domaine informatique est publié pour les développeurs de logiciels et les programmeurs (34,9%).

Les candidats qui ont les meilleures opportunités sont ceux qui possèdent des connaissances informatiques approfondies et comprennent également les relations ainsi que les processus économiques. Les analystes de données émergent également en tant que nouvelle spécialisation sur le marché du travail allemand.

Les établissements de soins pour personnes âgées recrutent encore plus de professionnels

Les médecins et infirmiers sont depuis des années dans le classement des métiers les plus recherchés. Les infirmières gériatriques apparaissent en force dans le classement. La loi sur le renforcement du personnel infirmier, entrée en vigueur au début de l'année 2020, va peut-être permettre de combler cette pénurie de personnel. Celle-ci permet le financement du personnel infirmier supplémentaire dans les établissements de soins gériatriques et les cliniques afin d'améliorer la qualité des soins.

Les métiers de la vente, la logistique et l'hôtellerie

Ces 3 trois domaines d'activité ont enregistré une forte progression en 2019. Poussés par l'essor du commerce en ligne et des concepts logistiques de plus en plus sophistiqués dans l'industrie, les entreprises ont besoin d'un grand nombre d'employés pour la logistique de leurs entrepôts. Pour la première fois, c'est l'un des cinq domaines d'activité avec la plus forte proportion d'offres d'emploi.

Jörg Mannsperger, l'ancien directeur général de DEKRA Akademie, observe :

"Malgré l'automatisation, la logistique des entrepôts demande beaucoup de travail», observe Jörg Mannsperger, directeur général de DEKRA Akademie."

Il y a eu également des changements dans la pénurie de métiers dans l'hôtellerie. Le personnel d'accueil est de retour pour la première fois depuis 2012 parmi les dix professions les plus recherchées.

Les ingénieurs se frayent un chemin dans le Top 10

Cette année, la dernière des disciplines classiques de l'ingénierie est également rentrée dans le Top 10. Les architectes et ingénieurs civils, qui occupaient dernièrement la dixième position, ont perdu deux places. Cependant, en raison de l'essor de l'industrie de la construction, ils ont toujours le plus grand choix d'emplois parmi les ingénieurs.

Le domaine de la construction mécanique et de véhicules, qui était à égalité avec les ingénieurs électriciens l'an dernier, occupe désormais la 20ème place de l'échantillon. Dans l'ensemble, la demande d'ingénieurs semble avoir tendance à se relâcher.





4. Les régions où les ingénieurs sont le plus recherchés en Allemagne

L'Agence pour l'emploi en Allemagne (Bundesagentur für Arbeit) et l'Association des Ingénieurs en Allemagne (VDI) ont publié d'intéressantes statistiques sur la répartition des ingénieurs en Allemagne.

L'image de l'ingénierie allemande varie beaucoup selon le secteur (machine de construction, électrotechnique, BTP, etc.).

Les régions du Bade-Wurtemberg, de la Bavière, Rhénanie-du-Nord-Westphalie ainsi que de Hambourg concentrent le plus grand nombre d'ingénieurs (toutes formations confondues).

Un candidat français souhaitant travailler en tant qu'ingénieur en Allemagne aura une meilleure idée des régions et villes dans lesquelles l'industrie est la plus fortement présente en regardant la cartographie de l’emploi dans l'ingénierie allemande.

En savoir plus :