Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Liste des formations et apprentissages franco-allemands

Liste des formations et apprentissages franco-allemands

Grâce aux programmes Erasmus et Leonardo, un séjour de plusieurs mois ou un stage en Allemagne, Connexion-Emploi est devenu depuis longtemps un standard pour les étudiants. Nombreux sont ceux qui suivent un programme de double diplôme franco-allemand et obtiennent ainsi un diplôme universitaire français et allemand. Les programmes d'échanges binationaux ne sont pas réservés aux étudiants, car les apprentis ont également la possibilité de suivre une formation franco-allemande avec un double diplôme. Malgré une forte demande, l'offre reste faible. Mais qu'en est-il des jeunes qui ont choisi une autre voie de formation ?



Formation binationale franco-allemande, avec diplôme d'agent commercial de l'industrie

1. Formation binationale franco-allemande, avec diplôme d'agent commercial de l'industrie

Depuis longtemps, la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Aix-la-Chapelle propose une formation binationale débouchant sur un diplôme commercial dans l'industrie (Industriekaufmann/-frau). Parallèlement, les apprentis obtiennent le BTS Comptabilité et gestion (CG). La formation nécessite non seulement de très bonnes connaissances en français et en mathématiques, mais aussi le baccalauréat.

Différents projets régionaux pour les apprentis vivant à proximité de la frontière franco-allemande

Depuis 2009, il est possible de suivre une formation binationale d'employé commercial franco-allemand du commerce de détail auprès de l'établissement Berufliche Schulen Kehl (BSK). Celle-ci coopère avec le Lycée & UFA Jean-Frédéric Oberlin Strasbourg.

La formation se termine par l'obtention des diplômes spécifiques au pays :

  • Bac Professionnel Commerce (du côté français)
  • Kaufmannsbrief (du côté allemand) délivré de la part de la Chambre de Commerce et d'Industrie

Les seules conditions requises sont un diplôme de fin d'études secondaires et une bonne maîtrise de la langue française.



Formation franco-allemande dans le Management des Ventes

2. Formation franco-allemande dans le Management des Ventes

La IHK Pfalz, en collaboration avec la CCI Alsace Eurométropole ainsi que le Lycée Polyvalent Stanislas de Wissembourg, a mis en place une formation transfrontalière en management de la vente avec possibilité de double diplôme dans le domaine du commerce.

Les apprentis français ont la possibilité de suivre une formation de trois ans en commerce de détail ou en commerce de gros et international avec une entreprise de formation du Palatinat. En parallèle, ils suivent une formation française de Gestionnaire d'Unité Commerciale (GUC), une formation de deux ans qui fait suite au baccalauréat français.

Les deux premières années, la formation scolaire est dispensée par le BBS/CFA de Wissembourg, les entreprises devant s'acquitter de frais de scolarité. Pour préparer le diplôme allemand, l'école professionnelle se déplace en troisième année à Landau, Germersheim ou Pirmasens.

Pour plus d'informations concernant la formation franco-allemande (Deutsch-französische Ausbildung), veuillez consulter la page dédiée au Dienstleistungszentrum Landau.



Autres formations - électricien, employé d'hôtel, mécanicien d'aéronefs, travaux publics et bâtiment

3. Autres formations : électricien, employé d'hôtel, mécanicien d'aéronefs, travaux publics et bâtiment

Dans l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, les apprentis peuvent même suivre leur formation en alternance et binationale dans 19 métiers.

Les électriciens, les spécialistes de l'hôtellerie, les tailleurs de pierre, les constructeurs de béton et d'acier, les maçons et les mécaniciens d'appareils volants effectuent leur partie théorique dans leur pays d'origine et leur partie pratique dans le pays voisin.

Les diplômes sont reconnus de part et d'autre. La particularité de l'offre : de nombreux apprentis dans l'artisanat ont la possibilité de suivre une formation professionnelle transfrontalière.



Programme de soutien à la formation franco-allemande

4. Programme de soutien à la formation franco-allemande

Depuis 1980, ProTandem encourage les échanges franco-allemands de jeunes et d'adultes dans le domaine de la formation professionnelle avec environ 3.000 participants par an dans plus de 50 branches professionnelles.

ProTandem travaille main dans la main avec des établissements d'enseignement, des chambres, des entreprises, des corporations, des associations et des centres de formation inter-entreprises français et allemands. Le programme de soutien repose sur l'accord du 5 février 1980 entre les ministres des Affaires étrangères de la France et de l'Allemagne concernant la réalisation d'un échange de jeunes et d'adultes en formation professionnelle ou continue.

Les fonds alloués à l'agence franco-allemande ProTandem et au programme d'échange proviennent, côté allemand, du Ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche et, côté français, du Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse, Ministère du Travail et du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Sur leur demande, ProTandem encourage, conseille et accompagne avant, pendant et après les échanges.

Les missions et les résultats de l'agence sont régulièrement présentés en toute transparence lors de réunions avec les ministères de tutelle et au sein d'une commission d'experts franco-allemande composée d'acteurs de la formation professionnelle.



Raisons principales de la faiblesse de l'offre d'enseignement transfrontalier

5. Raisons principales de la faiblesse de l'offre d'enseignement transfrontalier

Si l'on cherche des explications à la faiblesse de l'offre, plusieurs raisons apparaissent. Il serait faux d'affirmer que la formation transfrontalière se concentre uniquement sur le domaine académique et qu'il en résulte des chances inégales par rapport aux non-universitaires. Ce ne sont pas seulement les places de formations transfrontalières qui manquent, mais les places de formation en général. Une problématique qui existe aussi bien en France qu'en Allemagne.

De plus, des obstacles bureaucratiques empêchent un développement rapide et soutenu dans ce domaine. Ainsi, l'ambitieux projet de formation de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, prévu depuis longtemps à l'époque, a été bloqué pendant des mois. La raison en était la question de savoir comment et par qui les jeunes français et allemands effectuant leur stage pratique à l'étranger devaient être assurés.

Les systèmes de formation différents dans les deux pays ne simplifient pas non plus la situation. Ainsi, les apprentis allemands vont à l'école professionnelle et dans l'entreprise, les apprentis français sont généralement formés dans des lycées techniques.

Une formation binationale adéquate serait pourtant plus facile à résoudre par un système d'apprentissage uniforme. Mais depuis la mise en œuvre du Processus de Bologne, qui prévoit entre autres une uniformisation des diplômes universitaires, on sait à quel point cette mise en œuvre est problématique. L'intégration européenne est plus facile à dire qu'à faire.

En savoir plus :