Connexion-Emploi

Die führende deutsch-französische Jobbörse

Entretien d’embauche en Allemagne : bien conclure pour laisser une bonne impression

Entretien d’embauche en Allemagne : bien conclure pour laisser une bonne impression

Lors d’un entretien d‘embauche tout est important : la communication non-verbale, les mimiques, la gestuelle, et ce à tout moment. C’est pour cela qu’en général le candidat se trouve sous tension et qu’il est tenté de terminer l’entretien le plus vite possible pour pouvoir desserrer sa cravate et quitter l’entreprise. Pensez cependant que votre comportement après la fin de l’entretien d’embauche à proprement parler est extrêmement important et ne manquera pas d’être évalué. Évitez donc de faire une erreur cruciale à ce moment précis et gardez votre sang-froid. Il ne vous suffit pas de bien prendre congé, mais de laisser une bonne impression de vous.


1. Gardez votre sang-froid jusqu’au bout
2. Posez les bonnes questions
3. Pas de bavardages !
4. Laissez le responsable vous guider
5. Faites un résumé de votre entretien
6. Laissez une bonne impression


1. Gardez votre sang-froid jusqu’au bout

Contact visuel, contenance, concentration : lors d’un entretien d’embauche en Allemagne, il vous faut garder votre sang-froid jusqu’au bout, même si vous êtes fatigué ou que la discussion a été fatigante pour vous ou encore que vous n’arrivez plus à enregistrer toutes les informations qui vous sont données.

Vous devez paraître concentré, aimable et motivé pour votre interlocuteur, et ce jusqu’à la fin de l’entretien.

À la fin d’un entretien d’embauche, il est donc primordial de : Ne jamais laisser paraître que vous êtes soulagé ! Respirer profondément, ouvrir le dernier bouton de votre chemise et vous décontracter, tout cela, vous pourrez le faire dans votre voiture quand vous serez sur le chemin du retour.


2. Posez les bonnes questions

Vous laisserez une bonne impression, si vous posez les bonnes questions à la fin de l’entretien d’embauche, car vous prouvez ainsi votre motivation et votre intérêt. Vous pouvez aussi aborder des thèmes importants comme demander comment cela se déroule après l’entretien d’embauche. Cependant, faites attention à la façon dont vous le formulez :

  • Wann bekomme ich die Zusage?“ (Quand me confirmerez-vous mon embauche ?) : un peu trop téméraire.

  • Danke, dass Sie mich eingeladen haben, das ist für mich bereits eine große Ehre.“ (Merci de m’avoir convoqué, ça a été un honneur de vous rencontrer.) : un peu trop mielleux et teinté de fausse modestie.

Préférez plutôt :

  • Wie wird der Bewerbungsprozess nun weiterhin ablaufen?“ (Quelle est la suite de la procédure d’embauche ?)

  • Wann kann ich frühestens mit Ihrer Entscheidung rechnen?“ (Quand puis-je compter sur votre décision ?)

  • Wissen Sie bereits, wann ich von Ihnen hören werde?“ (Savez-vous déjà à quel moment vous pourrez me donner un réponse)

  • An wen kann ich mich bei eventuellen Rückfragen wenden?“ (À qui puis-je m’adresser, si j’ai besoin d’informations complémentaires ?)


3. Pas de bavardages !

Très souvent, l’atmosphère se décontracte lorsque l’entretien d’embauche à proprement parler est terminé et que l’on vous raccompagne à la sortie de l’entreprise. Pourtant, prenez garde, ce n’est pas une invitation au bavardage. Les potins, les questions sur la famille ou les commentaires sur l’entretien d’embauche que vous venez d’avoir ne sont pas des thèmes adéquats à aborder.

Restez donc professionnel et sobre : vous discuterez des questions drôles ou ardues avec votre famille ou vos amis.


Laissez une bonne impression lors de l'entretien allemand


4. Laissez le responsable vous guider

Au lieu d’essayer de terminer l’entretien d’embauche ou de chercher désespérément un sujet de conversation, laissez le responsable du personnel vous guider : c’est un professionnel ! C’est lui qui décidera du moment où l’entretien se termine, et il fixera les autres formalités.

En général, il vous remerciera pour l’entretien et vous accompagnera à la porte. Gardez votre sang froid, restez en contact visuel et souriez. Évitez de tourner le dos à votre interlocuteur. Le responsable vous tendra certainement la main : restez à une distance courtoise, serrez-lui la main et dites une dernière phrase telle que :

  • Auf Wiedersehen und vielen Dank für das interessante Gespräch, Frau XXX“ (Au revoir Madame XXX et merci pour cet entretien très interessant.)

  • Herzlichen Dank für das spannende Gespräch, Herr XXX. Auf Wiedersehen, ich freue mich von Ihnen zu hören“ (Merci beaucoup pour cet entretien, Monsieur XXX, au plaisir d’avoir de vos nouvelles.)

  • Ich bedanke mich und freue mich auf Ihre Nachricht, Frau XXX. Auf Wiedersehen und einen schönen Tag noch.“ (Je vous remercie et attends votre message, Madame XXX. Au revoir, passez une bonne journée.)

Utiliser le nom du responsable est très important, ainsi vous montrez que vous avez trouvé l’entretien intéressant et surtout que vous avez été attentif. À ce moment-là, il est aussi conseillé de demander à votre interlocuteur de vous donner sa carte de visite. Pourquoi ? Car si l’entretien d’embauche, lui, est terminé, la procédure de candidature, elle, ne l’est pas.


5. Faites un résumé de votre entretien

Gardez votre sang froid et votre sourire jusqu’à ce que vous ayez quitté les locaux de l’entreprise et soyez hors de vue. Pensez à dire au revoir à la secrétaire et au portier.

Une fois arrivé chez vous, faites le point :

  • Qu‘est-ce qui c’est bien / mal passé ?
  • Laquelle de vos remarques a peut-être été une erreur ?
  • Que pouvez-vous améliorer à l’avenir et surtout voulez-vous toujours avoir le poste, maintenant que vous avez des informations plus complètes sur l’entreprise ?

Si ce n’est pas le cas, faites-le savoir rapidement à l’entreprise pour laisser leur chance aux autres candidats. Si c’est le cas, il est temps de demander des précisions.

Attendez quelques jours, puis écrivez un e-mail ou appelez le responsable du personnel au téléphone pour :

  1. le remercier à nouveau pour l’entretien
  2. souligner votre envie de travailler pour l’entreprise
  3. demander s’il désire recevoir des échantillons de votre travail
  4. apporter de nouveaux arguments allant dans le sens d’une embauche

Cependant, l’e-mail doit être aussi court que possible. Restez professionnel, ne quémandez pas, essayez plutôt de marquer des points en étant sympathique. N’oubliez pas non plus de faire relire votre e-mail par (si possible) plusieurs personnes dont l’allemand est la langue maternelle pour éviter les fautes de frappe ou d’orthographe.


6. Laissez une bonne impression

Même si vous avez décidé de refuser le poste ou que vous n’êtes pas choisi, il est important de toujours laisser une bonne impression, car il se peut que vous ayez affaire à l’avenir à cette entreprise ou que le responsable du personnel change d’entreprise et se retrouve dans celle où vous travaillez, devenant votre collègue ou supérieur.

Quelquefois, les entreprises sont en contact entres elles et échangent des informations sur les candidats ; c’est pourquoi, il vous faut rester professionnel même si vous refusez le poste.

Restez aimable et apprenez de chaque expérience. S’il arrive aussi que les entreprises demandent à conserver votre dossier de candidature, vous pouvez naturellement postuler à d’autres postes au sein de la même entreprise, car parfois il faut un peu de temps et de patience pour arriver à son but.

En savoir plus :