Offre archivée le 19/05/2022

Attaché sectoriel énergie (H/F/D), Berlin

Ambassade de France en Allemagne

Attaché sectoriel énergie (H/F/D), Berlin

Le Service économique régional de l’Ambassade de France en Allemagne recrute un(e) attaché(e) sectoriel(le) énergie à temps plein (38h30). Date de prise de fonction souhaitée : 1er juillet 2022

Mission et attributions

Le service économique régional (SER) de Berlin, sous l’autorité du chef du SER, est composé de 17 agents et organisé en quatre pôles : (i) pôle soutien ; (ii) pôle macroéconomie/finances ; (iii) pôle sectoriel ; (iv) pôle agricole. Les principales missions du Service économique régional (SER) sont les suivantes :

  • Analyse des politiques publiques allemandes : suivi macroéconomique et financier de l’Allemagne en liaison étroite avec la direction générale du Trésor ; analyse des principaux débats et des réformes structurelles (transport, énergie, environnement/développement durable/climat, industrie, services, digitalisation, etc.) en liaison avec l’ensemble des ministères concernés ;
  • Suivi des débats en Allemagne sur les grands dossiers européens, bilatéraux et multilatéraux dans le champ de compétence du SER et défense des positions françaises, en particulier concernant le fonctionnement et l’avenir de l’Union économique et monétaire (UEM), la politique européenne en matière de climat et d’énergie, les négociations commerciales, l’agenda numérique, le marché intérieur, la réglementation intelligente, la politique industrielle, la politique agricole commune (PAC), les transports et l’environnement ;
  • Attractivité de la France : explication et communication de la stratégie économique et les réformes françaises
  • Soutien des actions de l’Ambassadeur en matière de diplomatie économique (événements, déplacements, discours, entretiens, organisation et accueil de missions ministérielles, parlementaires et administratives ; etc.)
  • Animation et coordination du réseau des partenaires compétents en matière de soutien à l’internationalisation des entreprises françaises (Business France, Chambre de commerce franco-allemande / CCFA, conseillers du commerce extérieur / CCEF, etc.) en liaison avec l’ensemble des services de l’ambassade et des consulats en Allemagne.

L’attaché(e) sectoriel(le) en charge du secteur de l’énergie aura pour principales missions :

1/Le travail d’analyse et de coopération sur la politique énergétique :

  • L’analyse des enjeux (économique et politiques) liés à l’énergie en lien étroit avec les autres domaines transversaux et sectoriels du service (climat, matières premières, environnement, transport, décarbonation de l’industrie, agricole, financement…) ;
  • Le développement d’un réseau de contacts (institutionnels, industriels, fédérations…) ;
  • Le suivi des dossiers européens.

2/ L’organisation et l’accompagnement de rencontres bilatérales (déplacements/entretiens de l’Ambassadrice, délégations ministérielles, missions parlementaires, rencontres de haut niveau entre les ministères…) ;

3/ Production de notes et d’études comparatives internationales (ECI) pour l’administration relatives aux enjeux sectoriels.

4/ Préparation de réunions de travail et d’événements sur les thématiques du pôle.

Polyvalent, l’agent pourra être amené (i) à contribuer à toute demande ponctuelle dans l’intérêt du Service Economique Régional et (ii) à assurer la conduite de projets particuliers.

Sur l’ensemble de ces sujets, dans un contexte marqué par une multiplication de crises (sanitaire, économique, climatique, énergétique, géopolitique avec la guerre en Ukraine), une densité inégalée bilatérale avec à la mise en place de nouveaux gouvernements en France (post élections présidentielle et législatives) et en Allemagne (coalition AMPEL), la mise en œuvre du Green Deal européen et du Traité d’Aix-la-Chapelle, le/a titulaire doit assurer un travail de veille active et de suivi de la coopération franco-allemande sous ses différentes formes, à travers la presse, les séminaires, des entretiens avec les acteurs concernés et les échanges d’information avec les entreprises. Il/elle contribue à la production de notes, fiches et discours, à la publication de la veille régulière d’informations du pôle sectoriel et répond à des ECI et/ou à des questions ponctuelles.

Afin de réaliser ses missions, il/elle travaille en étroite collaboration avec l’ensemble du pôle sectoriel (6 agents + stagiaires le cas échéant) et, plus globalement, avec l’ensemble du SER et les autres services de l’ambassade (service scientifique et technique, chancellerie, service de coopération et d’action culturelle, services d’appui événementiel). Par ailleurs, ces travaux nécessitent de maintenir une bonne collaboration avec les les institutions nationales , lesConsulats généraux, Business France, . Le travail se fait également au contact étroit de l’administration allemande, des ONG/think tank et des entreprises présentes en Allemagne.

L’attaché(e) sectoriel(le) travaillera sous l’autorité directe du conseiller économique développement durable (énergie, environnement, transport), en lien étroit avec la conseillère économique en charge du secteur « entreprises, industries, services », laquelle co-pilote le pôle sectoriel.

Exemple de travaux récents :

  • Rédaction de notes (nouveau paquet législatif sur les énergies renouvelables, dépendance de l’Allemagne au gaz russe, suspension de NSII …)
  • Suivi-veille de la crise Ukrainienne et ses répercussions sur le secteur de l’énergie et de la politique climatique allemande
  • Préparation de la PFUE (visites ministérielles, cartographie des positions des acteurs allemands sur les sujets européens, promotion des positions françaises et recherche de convergence sur les principaux textes en négociation)
  • Suivi et analyse des négociations et du contrat de coalition
  • Réalisation d’ECI (sur l’empreinte carbone, le consentement à la fiscalité environnementale, la filière hydrogène…)
  • Suivi des sujetsénergie (hydrogène, nucléaire, retour des déchets allemands de La Hague)
  • Organisation de conférences (sur la décarbonation de l’industrie, sur le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières …)

Formation et savoir-faire requis

  • Formation de niveau Bac+5 : grandes écoles (IEP – école de commerce - ingénieur), Université
  • (Master en économie, en politiques publiques sectorielles).
  • Maîtrise des deux langues française et allemande (C1 ou C2)
  • Langue anglaise : niveau C1
  • Esprit de synthèse / capacités d’analyse / qualités rédactionnelles
  • Très bonne connaissance de l’environnement social et économique allemand
  • Logiciel : très bonne maîtrise de Word et Excel
  • Expériences souhaitables préalables sur des questions de politique économique et énergétiques.

Savoir-ETRE :

  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité d’adaptation
  • Devoir de discrétion
  • Qualités relationnelles
  • Curiosité intellectuelle, esprit d’initiative
  • Réactivité (aptitude à produire ponctuellement dans l’urgence)

CONDITIONS D’EXERCICE

  • Lieu du travail : Ambassade de France en Allemagne à Berlin
  • Contrat à durée déterminée d’un an, renouvelable une fois,
  • La période probatoire est de 3 mois
  • Le temps de travail est de 38h30 par semaine

Postuler

Offre archivée le 19/05/2022