Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Travailler dans les jeux vidéo en Allemagne : formations, métiers et recrutements

Travailler dans les jeux vidéo en Allemagne : formations, métiers et recrutements

Vous souhaitez travailler dans le domaine des jeux vidéo et du gaming en Allemagne ? Découvrez les métiers, les formations et les cursus existants, afin de faire de votre passion votre métier !

1. L’univers du jeu vidéo en Allemagne et en France
2. Travailler dans le domaine des jeux vidéo en Allemagne
3. Les métiers liés aux jeux vidéo en Allemagne
4. Les formations et études proposées en Allemagne
5. Témoignages : faire de sa passion son métier





1. L'univers du jeu vidéo en Allemagne et en France

Faits et chiffres

Que ce soit sur ordinateur (notamment PC), console, tablette ou smartphone, petits ou grands - les jeux vidéo sont très appréciés par les Allemands. Ce boom n'a cessé de croître depuis les années 80.

Selon le Verband der deutschen Games-Branche e.V. (association allemande de l'industrie du jeu), 34 millions d'Allemands jouent à des jeux vidéo :

  • 48 % d'entre eux sont des femmes
  • 37,5 ans est l'âge moyen des joueurs
  • 19,5 millions de personnes jouent sur le smartphone (la plate-forme la plus utilisée)

Voici une infographie réalisée par PWC qui démontre l'enthousiasme des Allemands pour les jeux vidéo : Gaming-Boom in Deutschland ungebrochen

Peut-être connaissez-vous sur YouTube le format populaire de Let's Play ? Les gamers se filment pendant qu'ils jouent et commentent leur propre jeu. Selon une enquête en ligne de YouGov, 16 millions d'Allemands ont déjà visionné des vidéos de jeux, comme celles des cinq joueurs de l'équipe PietSmiet qui compte deux millions d'abonnés et font partie des joueurs les plus connus d'Allemagne.





Comparaison de l'industrie du gaming entre la France et l'Allemagne

À l'ère où le numérique est omniprésent dans notre quotidien, l'industrie du jeu vidéo est un secteur qui a de beaux jours devant lui, et ce dans les deux pays. Les chiffres de l'année 2019 en témoignent : le marché du jeu vidéo aurait généré près de 3 milliards d'euros et 16 000 emplois directs ou indirects en France, ainsi qu'environ 1,8 milliards d'euros et 10 350 emplois en Allemagne.

En 2019, un chiffre d'affaires de plus de 6 milliards d'euros a été réalisé pour la première fois en Allemagne, comme l'a révélé une étude de games.de : Jahresreport der deutschen Games-Branche 2019.

Mais les deux pays conçoivent le jeu vidéo de façon bien distincte, ce qui explique les différences que l'on peut pointer du doigt dans le fonctionnement du secteur d'un côté ou de l'autre du Rhin.

Un secteur, deux approches singulières

En France, le jeu vidéo est perçu traditionnellement comme un milieu artistique et créatif. C'est pourquoi, selon le comité de direction de Capital Games, les entreprises françaises de jeu vidéo peuvent percevoir des aides financières d'institutions gouvernementales, telles que le Centre National du ciméma et de l'image animée ou le Fonds d'aide au jeu vidéo (FAJV).

Les investisseurs d'ordre public ont ainsi particulièrement à coeur de promouvoir les projets relatifs à la culture et à l'innovation des techniques graphiques. Les écoles supérieures du pays proposant des formations aux métiers du jeu vidéo, comme l'École de l'image Gobelins à Paris, sont établies depuis longtemps, mais restent toutefois relativement traditionnelles dans leur façon d'envisager le secteur.

Il est par ailleurs frappant de constater que l'industrie française du jeu vidéo se concentre essentiellement à Paris, devenu véritable cluster européen, comme en témoigne Julien Villedieu, délégué général du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV). A contrario, cette dernière est largement décentralisée en Allemagne.

L'industrie du jeu vidéo y est considérée comme un enjeu d'ordre technique et technologique, et par conséquent les financements des entreprises allemandes se font essentiellement via des structures privées régionales, qui investiront dans les sociétés en elles-mêmes plutôt que dans des projets particuliers comme le souligne Mischa Wetzel, gestionnaire de fonds à l'Investitionsbank Berlin (IBB).

Les universités allemandes proposent également depuis une vingtaine d'années des cursus universitaires relatifs aux métiers du jeu vidéo qui, du fait de leur apparition tardive, ont tendance à être plus variés et à s'adapter aux évolutions constantes du secteur.

Un chantier de coopération où tout peut être envisagé

Une French-German Game Initiative avait été réalisée en 2015 en tant qu'événement agissant comme une plateforme d'échanges et de coopération entre les deux pays. Une harmonisation progressive de la gestion française et allemande des industries relatives aux médias serait également essentielle si l'on voulait faciliter et approfondir les projets de coopération.

La question des financements reste toutefois délicate du fait des différentes approches entre la France et l'Allemagne. Les établissements d'études supérieures français et allemands envisagent de mettre en place des programmes d'échanges pour étudiants et professeurs, qui seraient soutenus par l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et permettraient d'ouvrir les discussions et de renforcer les partenariats universitaires.

Dans cette industrie florissante, il reste donc de nombreux chantiers propices à la coopération à explorer, et des divergences qui peuvent s'avérer complémentaires à exploiter et à harmoniser.





2. Travailler dans le domaine des jeux vidéo en Allemagne

L'industrie du jeu vidéo emploie plus de 10 000 personnes en Allemagne et se développe rapidement. Depuis plusieurs années, elle enregistre même des ventes plus élevées que l'industrie de la musique ou du cinéma.

Le besoin de personnel dans un large éventail de métiers et de tâches est par conséquent élevé. Si vous êtes intéressé par ce thème, nous vous présenterons différentes voies dans l'industrie et les métiers envisageables.

Afin de trouver un job dans le secteur du jeu vidéo, il est important d'y acquérir une expérience dès le début. Ces personnes se sont principalement réorientées (Quereinsteiger) ou ce sont des jeunes qui transforment leur loisir en profession.

Dans la plupart des cas, vous pouvez commencer par des stages pour mettre le pied à l’étrier. Mais ces dernières années, il existe de plus en plus de chemins directs dans ce domaine : de nombreuses formations duales (duale Ausbildung) et cursus d'études (Studiengang) ont vu le jour.

Si vous souhaitez chercher du travail en relation avec les jeux vidéo grâce à un apprentissage (Ausbildung), vous avez deux options possibles :

  • L'entrée la plus directe est d'effectuer une formation duale dans une entreprise active dans ce secteur sous forme d'apprentissage ou d'un double cursus.

  • Mais rien n'empêche également de réaliser un apprentissage ou des études duales dans une entreprise qui n'a rien à voir avec ce secteur : après avoir terminé votre apprentissage, vous pouvez postuler pour l'emploi de vos rêves et y entrer grâce à votre passion et la pratique de l'environnement des jeux.



Voici une présentation de la Gamescom


Notre conseil : C'est aussi une bonne idée de contacter des personnes qui travaillent déjà dans ce domaine. Une bonne occasion de le faire est, par exemple, lors de grands événements tels que la Gamescom, qui a lieu chaque année à Cologne et dispose de son propre espace de recrutement. Ou alors, si vous comptez voyager encore un plus loin et découvrir les nouveaux jeux vidéo avant leur sortie officielle, le plus grand salon du jeu vidéo, E3 (Electronic Entertainment Expo) qui se déroule chaque année à Los Angeles avec plus de 200 exposants !





3. Les métiers liés aux jeux vidéo en Allemagne

Métier dans le développement de jeux vidéo

Il existe des jeux connus tels que Minecraft, Tetris ou Stardew Valley qui ont été développés par une seule personne. Cependant, en règle générale, ce n'est pas le cas : derrière un jeu, il y a toute une équipe de développement avec des experts pour les différentes tâches.

Game Designer : La tâche d'un game designer est de créer l'atmosphère et le contenu d'un jeu vidéo. Il ou elle développe le concept et est la force créative motrice derrière un jeu, qui s'assure que toute l'équipe poursuit une vision commune. Les concepteurs de jeux ont souvent avant de commencer une carrière informatique derrière eux ou étudier dans le domaine des médias.

Programmeur de jeu : Dans ce job, vous implémentez le concept du jeu et laissez le jeu se développer à l'écran. Vous vous assurez que les actions et saisies des joueurs déclenchent exactement ce qui doit se passer à l'écran. Pour travailler en tant que programmeur de jeu, vous devez avoir de bonnes compétences en communication et être apte aux langages de programmation et à la pensée analytique. En plus d'étudier dans le domaine de l'informatique, une formation spécifique à ce métier peut également vous qualifier, par exemple en tant qu'informaticien pour le développement d'applications ou développeur de logiciels mathématiques et techniques.

Concepteur graphique : Il donne au jeu son aspect et crée des images qui correspondent au reste du jeu et à la vision du concepteur. Souvent, cette tâche est prise en charge par toute une équipe dirigée par un directeur artistique. Il a un œil sur tous les aspects graphiques, prend les décisions et teste ce qui fonctionne le mieux. Une distinction est souvent faite entre les graphiques 2D et 3D, qui doivent répondre à des critères différents et pour lesquels une expertise particulière est requise. Pour ce métier, nous vous recommandons de prende des cours de conception numérique ou de conception graphique par exemple. Cependant, la formation peut également offrir une entrée dans l'industrie du jeu en tant que graphiste, concepteur multimédia image et son ou multimédia numérique.

Writer : En tant que rédacteur, vous écrivez l'histoire et tous les textes qui apparaissent dans le jeu. Vous pouvez vous qualifier pour cette profession de différentes manières. Il est important que vous maitrisez bien la langue et que vous compreniez les différentes manières de formulation.

Game producer : En tant que producteur de jeux, vous vous occupez de l'organisation et du financement des jeux vidéo. Avec un projet dans l'industrie du jeu, un calendrier fixe doit être respecté. Pour ce poste de leadership au sein de l'équipe de développement, les compétences en communication et les connaissances économiques sont particulièrement importantes, ainsi que la capacité à diriger une équipe de manière efficace et productive.

Game Tester : Ce job est très important pour que le client final soit satisfait du jeu que votre équipe développe actuellement. Le travail d'un testeur de jeu commence pendant le développement. Vous devez regarder très attentivement pour capturer chaque problème (bug) et donner aux développeurs les commentaires les plus utiles possible. Cela demande beaucoup de patience et de persévérance, car vous devez jouer les mêmes parties du jeu à répétition.

Édition et commercialisation de jeux vidéo

De nombreux employés actifs dans ce secteur travaillent pour des entreprises appartenant à des groupes d'édition. Souvent, ils ne développent pas le jeu eux-mêmes, mais s'occupent de la publication et emploient, par exemple, des responsables des relations publiques, des responsables marketing ou des chefs de projet et de produit. Dans les domaines de la publication et du marketing, il existe par exemple des métiers en tant que :

Responsable Marketing : Vous faites connaître le jeu de votre studio de développement. Vous vous occupez également des bandes-annonces et de la publicité sur les sites Web ou dans les médias traditionnels tels que la télévision ou les magazines. Il existe de nombreuses options pour utiliser votre budget marketing, et vous devez choisir le bon canal pour atteindre le public cible qui achète et joue. Des experts en marketing, mais aussi des concepteurs Web, des rédacteurs et des experts des médias sociaux sont nécessaires ici. En plus des études en marketing ou en sciences de la communication, vous pouvez également opter pour un apprentissage, par exemple en tant que chargé(e) de médias audiovisuels.

Community Manager / Customer Service / Support : Vos missions peuvent également être affectées à la commercialisation d'un jeu vidéo. Dans le cadre du support, vous serez en communication directe avec les utilisateurs, par exemple via les réseaux sociaux, les forums, e-mails ou par téléphone. Vous devez éviter la frustration des utilisateurs, résolvez les problèmes et vous assurez que les joueurs sont satisfaits. Vous transmettez les commentaires à l'équipe de développement si nécessaire.

Traducteur de jeux vidéo : Cette profession est connue internationalement sous le nom de Localisation Manager. Ce métier est réservé aux talents linguistiques qui doivent traduire tous les textes d'un jeu vidéo. Une traduction ne consiste pas seulement à trouver le mot correspondant dans différentes langues, vous devez également interpréter les textes et essayer de transmettre le bon contenu dans une autre langue dans un contexte culturel différent.

Jobs en tant que joueur et testeur

Qui ne rêve pas de jouer toute la journée et d'être payé pour cela ? Il est cependant très difficile de mettre un pied dans l'industrie du jeu avec ce passe-temps comme profession. De nombreux joueurs ont ce rêve, et la concurrence est féroce. Voici les métiers les plus fréquents dans cet environnement :

eSport / Pro-Gaming : Il est très difficile d'entrer parmi les rangs de l'eSport. D'un côté, il y a de plus en plus de joueurs qui peuvent vivre des salaires en équipes professionnelles (clans) ou des primes de tournois. D'un autre côté, une carrière de pro-gamer demande une quantité incroyable de travail et d'ambition. De plus, comme pour les athlètes des disciplines sportives classiques, ce n'est pas un travail pour la vie entière : la plupart du temps, vous vous arrêtez au début de la trentaine lorsque vos réflexes ralentissent.

Streamer / producteur vidéo : Comparé à un joueur professionnel, vous n'avez pas besoin d'être un gamer parfait dans ce métier. Vous devez divertir votre public pendant que vous jouez. Il existe des parallèles avec les métiers du eSport : vous devez travailler avec ardeur, et il est extrêmement difficile de réussir. Vous avez généralement besoin d'un équipement techniquement sophistiqué et coûteux. Pour vous faire connaître, vous devez régulièrement produire de nouveaux contenus, par exemple des vidéos ou des flux en direct. Vous pouvez également tenir vos téléspectateurs au courant via différents canaux et leur faire savoir quand la prochaine vidéo arrive. Certains streamers ou producteurs de vidéos s'appuient sur l'humour, d'autres produisent des analyses complexes de jeux vidéo.

Le secteur des sports électroniques est en croissance constante et devrait devenir de plus en plus populaire. Cela va de pair avec la professionnalisation dans ce domaine. En plus des joueurs, il existe également de nombreux autres métiers à pourvoir dans l'industrie du eSport, par exemple en tant que graphiste, gestionnaire de médias sociaux, formateur ou organisateur d'événements.

Reportages et casting sur les jeux vidéo

Il existe également des métiers dans lesquels vous réalisez des reportages sur l'industrie du jeu en tant que :

Journaliste de jeux vidéo / éditeur de jeux : Ici, vous écrivez sur les jeux vidéo pour des magazines, des portails en ligne ou des chaînes de télévision. Le contenu que vous créez peut être très différent : des journalistes ou des éditeurs écrivent des actualités, des tests de nouveaux jeux, des rapports de fond sur les studios de développement ou des présentations spécialisées. Pour réussir, vous devez être bon en recherche et avoir une idée ou développer les sujets qui intéressent votre groupe cible. Les jeux vidéo sont bien sûr un sujet populaire auprès des jeunes journalistes, il n'y a donc pas trop de postes vacants. Avec un diplôme dans des domaines tels que le journalisme en ligne ou les études sur les médias et la communication, vous pouvez postuler pour un stage dans une rédaction, ce qui est généralement requis pour le poste. Vous pouvez également obtenir un diplôme dans une école de journalisme ou essayer de vous lancer sur votre propre blog ou chaîne YouTube.

Caster : Vos missions sont de commenter professionnellement. Comme un match de football à la télévision, vous rapportez ce qui se passe sur le terrain numérique et expliquez pourquoi les joueurs décident d'agir. En Allemagne, beaucoup de jeux vidéo sont actuellement diffusés via des portails de streaming en ligne. Pour ce poste, l'expérience de jeu, le talent, les connaissances de base et une voix agréable auxquels votre public seront heureux de prêter attention sont importants.

Comme vous remarquez, ce domaine se développe rapidement et il existe de nombreuses options pour trouver un job dans l'industrie du jeu en Allemagne.





4. Les formations et études proposées en Allemagne

Voici une liste de formations et cursus d'études en Allemagne pour accéder au secteur des jeux vidéo et gaming :

Digital Games (TH Köln) : Le plus grand salon mondial des jeux informatiques et vidéo, la Gamescom a lieu à Cologne depuis plus de dix ans. Il est donc logique que vous puissiez également être formé dans cette ville. Game design, game art, programmation de jeux, ce sont les formations proposées par le bachelor Digital Games. Les étudiants apprennent à penser comme des entrepreneurs en étant tournés vers l'avenir et l'innovation. Dans les séminaires et ateliers, les étudiants apprennent tout sur l'animation et la gestion de projet en anglais.

IT Games Engineering (TU Munich) : Les développeurs de demain peuvent réaliser une formation à Munich en ingénierie des jeux. Elle se concentre sur l'informatique et la combine avec les mathématiques et la connaissance des technologies du jeu. En conséquence, les étudiants apprennent à créer des infographies, mais avec le diplôme, ils peuvent également acquérir des connaissances en simulation, en intelligence artificielle (IA), en jeux sociaux mobiles basés sur Internet.

Développement et simulation de jeux informatiques (Université de Kempten) : Les termes techniques de réalité virtuelle, réalité mixte et réalité augmentée font battre le cœur de nombreux joueurs et font partie du programme du Master of Science Game Engineering and Visual Computing de l'Université de Kempten. Les étudiants acquièrent une expertise dans la représentation de l'information via des images numériques et des simulations visuelles - très en demande dans l'industrie des jeux.

Médias, informatique et divertissement interactif (Université de Mittweida) : Au cours de ce Master à la Faculté d’informatique et de biosciences de l’Université des sciences appliquées de Mittweida en Saxe, les étudiants apprennent tout sur les jeux ouverts (open world), la production VFX et l'analyse des mégadonnées. Les méthodes d'intelligence artificielle et les principes du web font également partie des cours.





5. Témoignages : faire de sa passion son métier

Avec plus de 300 projets étudiants en 20 ans, la Games Academy Berlin est le créateur de jeux le plus productif d'Europe. Un programmeur, un designer et un producteur expliquent leur univers de travail.

Martin, programmeur de jeux

À quoi ressemble la formation pour devenir programmeur de jeux ?

"Nous apprenons à programmer des réseaux, à écrire notre propre moteur, la logique du jeu et la programmation pour les appareils mobiles. Une semaine de cours est suivie d'une semaine, en équipe, consacrée au développement de jeu. Ensuite, tout le monde se rassemble : le designer, l'artiste, le producteur et le programmeur."

Combien de temps faut-il pour terminer une partie ?

"Habituellement deux ans ou plus. À l'académie, nous n'avons qu'une demi-année pour un projet. Malheureusement, c'est trop court pour développer un jeu prêt à être commercialisé. Cependant, nous essayons actuellement de le faire avec le projet deux semestres."

Qu'as-tu fait avant l'académie ?

"J'ai étudié l'architecture et travaillé comme designer média et chef d'équipe dans l'impression numérique pendant trois ans. J'ai toujours été un joueur passionné, et je voulais vraiment travailler dans l'industrie. J'ai donc transformé mon passe-temps en travail."





Zoe, designer numérique

En tant que designer numérique, êtes-vous l'artiste dans l'équipe de développement de jeux ?

"Quand il s'agit de conception, oui. Au début, nous traiterons l'apparence d'un personnage. Quelle couleur de cheveux doit-il avoir, quels vêtements doit-il porter, à quoi ressemble l'environnement ?"

Et puis transcrire l'idée sur papier vers l'écran ?

"Oui, cela fonctionne principalement avec les programmes 3D aujourd'hui. Nous apprenons cela à l'académie. J'ai déjà suivi une formation en animation classique. Comme dans les vieux films de Walt Disney, chaque mouvement est dessiné et filmé à la main. Aujourd'hui, nous créons des images visuelles avec la souris ou la tablette. Vous n'avez même pas besoin d'être bon en dessin pour cela ! Pour les programmes 3D, il faut avant tout des compétences techniques."

Un bon artiste numérique doit être capable de faire quoi au juste ?

"Ce n'est pas différent des autres professions créatives telles que la photographie. Vous devez respecter les délais, accepter les hiérarchies et être un "teamplayer". Il y a beaucoup de discussions et de bidouilles, en particulier dans la phase de conception. Le personnage que nous sommes censés créer a été imaginé par quelqu'un d'autre. En disant "Nous aimerions une fille", on pense à une femme puissante comme Lara Croft et l'autre à une jolie silhouette comme Heidi. Trouver une solution ici est le grand défi."





Mandy, productrice

Que fait un producteur de jeux ?

"Je fais tout ce que mes collègues créatifs n'aiment pas... Je m'assure à ce que le budget et le calendrier soient respectés. Cela peut être décrit comme "dans le temps", "dans le budget" et "dans la qualité". J'aime expliquer mon travail avec une métaphore : l'artiste, le designer et le programmeur marchent dans une rue, je marche à côté et m'assure que tout le monde avance bien. Lorsque des obstacles surgissent, mon travail consiste à les écarter."

Donc pas mal de responsabilités ?

"Exactement. Le producteur du jeu doit garder un œil sur tous les domaines de la conception à la publication d'un jeu. Cela suppose une certaine expérience de vie et une certaine autorité. Avant d'entrer à l'académie, j'ai déjà suivi deux formations, l'une en tant que spécialiste de l'hôtellerie et l'autre en tant que commis de bureau. Après cela, j'ai travaillé dans la comptabilité et les ressources humaines. C'est certainement un avantage. En tant que producteur de jeux, j'ai l'opportunité de combiner des choses que j'aime faire : jouer, organiser et calculer."

Qu'apprends-tu à la Games Academy ?

"Gestion des coûts et des risques, gestion de projet, ainsi que tout ce qui concerne les droits d'auteur et les licences. J'en ai besoin pour prendre les bonnes décisions au travail. Dans les situations stressantes, il est important de garder une vue d'ensemble et de garder la tête froide. Il ne faut pas avoir peur des disputes, il faut communiquer clairement et aussi pouvoir paraître autoritaire de temps en temps. Pour moi, une image positive des gens est très importante."





Plus d'informations sur la Games Academy Berlin et pour participer à l'International Games Week Berlin.

Olivier Geslin Connexion-Emploi

Have fun, good luck !

Olivier

En savoir plus :