Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Actualités, infos et news franco-allemandes du marché du travail

Actualités, infos et news franco-allemandes du marché du travail

Chaque semaine, nous vous présentons les dernières nouvelles et infos intéressantes sur le marché de l'emploi franco-allemand et l'économie en Allemagne et en France.



14 Octobre 2021 : Implantation d'une usine de raffinage de lithium en Allemagne
7 Octobre 2021 : L'Allemagne inaugure sa première usine de kérosène vert

30 Septembre 2021 : Comment se forment les gouvernements en Allemagne ?
23 Septembre 2021 : Vetter a reçu le Axia Best Managed Companies Award
16 Septembre 2021 : Alstom décroche un gros contrat en Allemagne
9 Septembre 2021 : Rentrée scolaire en Allemagne : à chaque Bundesland son protocole
2 Septembre 2021 : Nouvelles mesures de prévention en entreprise en Allemagne

26 Août 2021 : Spie se renforce avec le rachat de Dürr
19 Août 2021 : L'Allemagne va proposer un rappel vaccinal à partir de septembre
12 Août 2021 : L'Allemagne prévoit une troisième dose pour les personnes vulnérables
5 Août 2021 : La justice ouvre une enquête suite aux inondations en Allemagne

29 Juillet 2021 : Supermarché allemand détaille le "vrai" coût de ses produits pour la planète
22 Juillet 2021 : Soutien financier suite aux dommages causés par les inondations
15 Juillet 2021 : Forte augmentation de la consommation d’électricité en Allemagne
8 Juillet 2021 : L’Allemagne bannit les plastiques à usage unique
1er Juillet 2021 : Les ministères allemands priés de fermer leurs pages Facebook

24 Juin 2021 : L'Allemagne se prépare à affronter une pénurie d'eau
17 Juin 2021 : Match de haut niveau entre la France et l'Allemagne à l'Euro 2020
10 Juin 2021 : Navya accélère son développement en Allemagne
3 Juin 2021 : Nordlink, l'immense câble qui aidera l'Allemagne à décarboner son énergie

27 Mai 2021 : Véhicules sans conducteur bientôt sur les routes allemandes
20 Mai 2021 : Le passeport vaccinal déjà mis en place en Allemagne
13 Mai 2021 : Réouverture de l'Europa-Park prochainement ?
6 Mai 2021 : Vers un allègement des restrictions sanitaires pour les personnes vaccinées en Allemagne ?

29 Avril 2021 : Pas de déconfinement prévu en Allemagne
22 Avril 2021 : PGS reprend Ullu Paletten et groupe de scieries belge
15 Avril 2021 : L’Allemagne expérimente à grande échelle le revenu universel
8 Avril 2021 : Attestation de libre-circulation sous forme de bracelet avec QR Code
1er Avril 2021 : AAA pour l'Allemagne

25 Mars 2021 : Merkel fait marche arrière
18 Mars 2021 : Éolien, première source d'électricité
11 Mars 2021 : Alstom décroche contrat en Allemagne
4 Mars 2021 : Contrôles attendus à la frontière

25 Février 2021 : Fermeture des frontières doit être évitée
18 Février 2021 : Allemagne et France renforcent leur coopération
11 Février 2021 : Fortes chutes de neige sur nos pays
4 Février 2021 : Baisse des ventes au détail en Allemagne

28 Janvier 2021 : L'automobile s'attend à un rebond
21 Janvier 2021 : Confinement prolongé
14 Janvier 2021 : Légère croissance en vue en Allemagne


14 Octobre 2021 : Implantation d'une usine de raffinage de lithium en Allemagne

En plus de nombreuses usines d’assemblages de batteries, l’Allemagne pourra compter, à partir de 2024, sur un site de raffinage de lithium. En effet, le groupe Canadien Rock Tech Lithium a annoncé un investissement de 470 millions d’euros dans le pays pour implanter une usine.

L’usine, qualifiée par le groupe de “première en Europe”, sera située dans la ville de Guben, dans le Brandebourg, non loin de Berlin, et permettra de fournir suffisamment de lithium raffiné pour construire “500 000 automobiles par an”, a indiqué Rock Tech Lithium dans son communiqué.

Le site occupera “160 techniciens, ingénieurs et équipe de production”, qui assureront “toutes les étapes de production du raffinage du lithium”. Le lithium, un élément essentiel de la fabrication de batteries électriques pour voitures, doit être raffiné pour être utilisé ensuite dans un processus industriel.

L’installation de cette usine permettra à l’Allemagne de compléter la chaîne de valeur menant à la production de batteries électriques. La région accueille déjà la première usine européenne du géant américain Tesla, qui sera située à 80 km de cette installation. L’Allemagne veut devenir un leader européen de la production de batteries et de voitures électriques dans les prochaines années.

(Source : Le Journal de l’Automobile)



7 Octobre 2021 : L'Allemagne inaugure sa première usine de kérosène vert

Une usine de kérosène neutre en carbone a été inaugurée lundi en Allemagne, toute première étape du développement de ce carburant dans le pays, qui veut réduire l’empreinte carbone du secteur aérien pour atteindre ses objectifs climatiques. Cette installation, située dans la ville de Werlte, sera la “première usine au monde à produire du kérosène neutre en carbone à l’échelle industrielle”, s’est félicité Dietrich Brockhagen, président de l’ONG Atmosfair, à l’origine du projet.

Le kérosène “vert”, ou e-kérosène, constitue l’une des pistes pour décarboner le secteur aérien, responsable de 2% des émissions de CO2 mondiales, selon l’ONG Réseau action climat. Il s’agit d’utiliser de l’hydrogène, produit par électrolyse, et de capter du CO2 dans l’atmosphère. En recombinant les deux, on obtient un carburant de synthèse imitant le kérosène d’aviation.

Mais ce carburant de synthèse reste dix fois plus cher que le kérosène d’origine fossile et est encore loin d’être compétitif pour passer à l’échelle industrielle. La production de la nouvelle usine, qui devrait débuter au premier trimestre 2022, n’atteindra d’ailleurs qu’une tonne par jour.

(Source : Sciences Et Avenir)




30 Septembre 2021 : Comment se forment les gouvernements en Allemagne ?

Après le temps des urnes, où les Allemands se sont rendus dimanche pour élire leurs députés au Bundestag, vient le temps des tractations pour former une coalition, spécificité de la vie politique allemande commune aux pays à régime parlementaire. En l’absence de majorité absolue, le parti arrivé en tête, ici les sociaux-démocrates (SPD) avec 25,7% des voix, mène traditionnellement des négociations pour bâtir un accord de coalition avec d’autres formations politiques, accord qui lui permettra d’obtenir une majorité au parlement pour voter les lois.

Mais le second parti sorti des urnes, ici les chrétiens-démocrates (CDU) avec 24,1% des voix, peut aussi tenter de trouver un terrain d’entente pour former un gouvernement… Tout dépend donc du bon vouloir des petits partis dits “faiseurs de roi”, en l’occurrence les Verts (14,8%) et les libéraux du FDP (11,5%).

Ces négociations peuvent s’étirer sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et priver le pays de visibilité sur la scène internationale. A l’issue du précédent scrutin, en 2017, il avait fallu six mois aux partis pour trouver un gouvernement droite-gauche… Les affaires courantes sont gérées pendant cette période par la chancelière sortante.

(Source : Le Journal Du Dimanche)



23 Septembre 2021 : Vetter a reçu le Axia Best Managed Companies Award

Pour la deuxième fois consécutive, Vetter a reçu le prix Axia Best Managed Companies Award. L’entreprise a été une nouvelle fois reconnue pour sa vision claire, sa force d’innovation, sa gestion d’entreprise exemplaire et sa bonne santé financière. Deloitte Private, WirtschaftsWoche, Credit Suisse et la Fédération des industries allemandes (BDI) décernent chaque année ce prix renommé aux moyennes entreprises les mieux gérées.

Vetter prouve ainsi que la stabilité et le progrès sont possibles même en ces temps actuels.

L’entreprise a pu présenter des preuves convaincantes dans les catégories évaluées – de la gestion des défis actuels de la pandémie à la reprise réussie d’un nouveau site à Vorarlberg, en Autriche, en passant par la nouvelle stratégie d’entreprise Vetter Next 2029, actuellement en préparation.

Le Best Managed Companies Award est établi dans plus de 30 pays. Les gagnants forment ainsi un réseau national et mondial exclusif d’entreprises performantes.



16 Septembre 2021 : Alstom décroche un gros contrat en Allemagne

Le constructeur français Alstom va fournir 64 trains de banlieue supplémentaires au réseau de transports d’Hambourg, pour un montant estimé à 500 millions d’euros. Cette nouvelle commande s’inscrit dans le cadre d’une option d’un contrat-cadre signé en 2013 avec le réseau de transports régionaux S-Bahn de Hambourg.

“La livraison des véhicules à Hambourg est prévue pour 2025 et 2026”, indique le communiqué. Le groupe a déjà fourni 82 trains de classe 490 au réseau hambourgeois, qui sont déjà en service. Ces nouveaux trains présenteront la particularité d’être dotés du système d’automatisation ATO (Automated Train Operation) de niveau 2, et du système européen de contrôle des trains (European Train Control System, ou ETCS).

“Ensemble, ces technologies permettront d’assurer un service plus dense et plus fréquent, tout en permettant à la ville d’Hambourg de fournir des services de transport plus fluides et d’augmenter le nombre global de trajets en train”, soutient le groupe.

(Source : Capital)



9 Septembre 2021 : Rentrée scolaire en Allemagne : à chaque Bundesland son protocole

Alors que les élèves français ont fait leur rentrée le 2 septembre, en Allemagne, les dates s’étalent de la fin juillet à la mi-septembre.

En dépit de débats virulents autour du port du masque à l’école, les Länder ont décidé à l’unanimité qu’il serait obligatoire dans tous les établissements, hormis dans la cour de récréation et pendant les cours de sport. Autre point commun : les cours en présentiel sont de rigueur et tous les élèves vaccinés, ou présentant un justificatif de guérison, sont exemptés des tests à faire au moins 2 fois par semaine.

Contrairement à la France, l’Allemagne ne recommande pas en général aux 12-17 ans de se faire vacciner, bien que l’Agence européenne des médicaments ait donné son feu vert. Elle conseille uniquement la vaccination pour les jeunes présentant des comorbidités ou qui sont en contact avec des personnes fragiles.

(Source : Libération)



2 Septembre 2021 : Nouvelles mesures de prévention en entreprise en Allemagne

Le cabinet fédéral a étendu les règles du Corona sur le lieu de travail. Les employés en Allemagne ne sont toujours pas obligés de révéler à leur entreprise s’ils ont été vaccinés ou non. Toutefois, les entreprises sont censées tenir compte de ce statut lorsqu’elles déterminent les mesures de protection nécessaires, si elles le connaissent.

Par ailleurs, les règles existantes continuent de s’appliquer, comme l’obligation d’avoir des plans d’hygiène d’entreprise et de proposer des tests rapides ou des autotests au moins deux fois par semaine. Le travail à domicile doit continuer à servir de possibilité pour limiter les contacts.

(Source : Süddeutsche Zeitung)




26 Août 2021 : Spie se renforce avec le rachat de Dürr

L'entreprise d'ingénierie Spie a annoncé mercredi avoir signé un accord pour l'acquisition du groupe allemand Dürr, spécialiste de l'ingénierie des tunnels et de la gestion du trafic en Allemagne et en Autriche.

Le montant de la transaction n'a pas été indiqué, le communiqué de Spie précisant toutefois que Dürr, fondé en 1977 près de Stuttgart, a réalisé l'an passé une production totale d'environ 60 millions d'euros.

(Source : Les Echos)



19 Août 2021 : L'Allemagne va proposer un rappel vaccinal à partir de septembre

L'Allemagne va proposer dès le 1er septembre l'administration d'une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 aux populations âgées et vulnérables, ainsi qu'aux personnes qui n'ont pas reçu de vaccin à ARN messager, a décidé le ministère de la Santé.

Le ministère explique s'appuyer sur des études récentes montrant que "la réponse immunitaire est réduite ou en déclin rapide après une vaccination complète contre le Covid-19" chez certaines populations, "en particulier pour les patients immunodéprimés ainsi que les personnes très âgées et celles nécessitant des soins".

À partir de septembre, ce rappel sera notamment proposé dans les maisons de retraite, les structures d'aide à l'insertion et autres hébergements accueillant des groupes vulnérables.

(Source : France24)



12 Août 2021 : L'Allemagne prévoit une troisième dose pour les personnes vulnérables

L’Allemagne compte proposer dès le 1er septembre l’administration d’une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 aux personnes âgées et vulnérables, selon un projet du ministère de la santé vu dimanche 1er août par l’AFP. Le projet de texte recommande également la vaccination des enfants et adolescents âgés de 12 à 17 ans.

Le ministre de la santé, Jens Spahn, et les ministres de la santé des 16 Länder allemands doivent finaliser ce plan élaboré par des responsables du ministère de la santé.

(Source : Le Monde)



5 Août 2021 : La justice ouvre une enquête suite aux inondations en Allemagne

La justice allemande a annoncé lundi 2 août se saisir des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes et des évacuations de riverains victimes des crues meurtrières dans l'ouest de l'Allemagne mi-juillet, en vue de lancer d'éventuelles poursuites pénales. Le parquet de Coblence examine "l'ouverture d'une enquête préliminaire sur la base de soupçons d'homicides et de blessures involontaires", selon un communiqué de ce parquet compétent pour la région de Rhénanie-Palatinat, la plus touchée par les inondations. L'objectif est de déterminer si davantage de personnes auraient pu être sauvées.

Les procureurs vont examiner l'opportunité de lancer des poursuites en lien "avec des avertissements ou évacuations éventuellement négligés ou retardés" des habitants de la vallée de l'Ahr, une région dont les communes ont été ravagées par les crues. Sur la base de cet audit qui comprendra "les nombreux articles de presse, les conclusions des enquêtes en cours sur les décès ainsi que les rapports de police de la nuit de la catastrophe", le parquet déterminera "si elles donnent lieu à un premier soupçon d'infractions pénales".

(Source : franceinfo)




29 Juillet 2021 : Supermarché allemand détaille le "vrai" coût de ses produits pour la planète

Dans un supermarché allemand, deux étiquettes indiquent deux prix différents pour un même produit : en rouge, est inscrit le prix de vente, et en vert, le "vrai" prix selon le distributeur. Ce tarif vert comprend le coût du produit pour l'environnement. Pour un fromage, les consommateurs vont ainsi payer 1,99 euros, quand le "vrai" prix serait de 3,74 euros.

Ces prix ont été calculés par des scientifiques d'une université bavaroise. Pour informer les consommateurs, des bornes placées dans le magasin détaillent la différence de prix. Pour le gouda, "les coûts supplémentaires, c'est l'énergie, les gaz à effet de serre, le changement d'affectation des terres, l'azote, tout ce qui s'ajoute et que le client ne voit pas", explique une employée. En bio, les coûts cachés sont moins importants. Pour la viande, le prix d'origine est doublé, proportionnellement à son impact sur l'environnement. Cette initiative réjouit les agriculteurs convertis au bio, qui réduisent les engrais et les pesticides.

(Source : franceinfo)



22 Juillet 2021 : Soutien financier suite aux dommages causés par les inondations

Le gouvernement allemand entend solliciter le soutien financier du fonds de solidarité de l’Union européenne pour réparer le plus rapidement possible les dommages causés par les inondations meurtrières qui ont touché l’ouest du pays, selon un projet de document consulté par Reuters mardi.

Afin de parer aux pertes économiques imputables aux inondations de la semaine dernière, dont le bilan se chiffre pour l’instant à plus de 160 victimes, le gouvernement fédéral prévoit de fournir 200 millions d’euros d’aide d’urgence. L’Allemagne prévoit de demander l’activation du fonds de solidarité de l’Union européenne, un fonds spécialement mis en place pour faire face aux catastrophes naturelles.

La ministre allemande de l’Environnement, Svenja Schulze, a par ailleurs souligné la nécessité de ressources financières supplémentaires afin de prévenir les phénomènes météorologiques extrêmes causé par le réchauffement climatique.

(Source : La Tribune)



15 Juillet 2021 : Forte augmentation de la consommation d’électricité en Allemagne

En 2030, l’Allemagne consommera probablement environ dix pour cent d’électricité de plus que ce que l’on pensait jusqu’à présent. C’est ce qu’estime le ministre fédéral de l’économie, Peter Altmaier. Cela s’explique par les objectifs climatiques plus stricts.

Comme la production principale d’électricité doit provenir de sources renouvelables dans les années à venir, les nouvelles prévisions signifient également une expansion accélérée de l’énergie éolienne et solaire.

Selon Altmaier, l’augmentation de la consommation d’électricité sera également provoquée par l’expansion accélérée de l’électromobilité. D’ici 2030, 14 millions de voitures électriques devraient circuler sur les routes. En outre, davantage de pompes à chaleur seraient installées dans les bâtiments, qui consomment également plus d’électricité.

(Source : Süddeutsche Zeitung)



8 Juillet 2021 : L’Allemagne bannit les plastiques à usage unique

L’Allemagne bannit la vente de plastiques à usage unique. La loi, votée en septembre 2020, interdit notamment les bâtonnets ouatés, couverts, assiettes, pailles, touillettes, bâtons de ballons de baudruche et gobelets ainsi que certains emballages en polystyrène. Selon la Commission européenne, les produits concernés représentent 70 % des déchets échoués dans les océans et sur les plages.

Les autres produits en plastique pour lesquels il n’existe pas encore de solutions alternatives restent autorisés. Mais ils doivent désormais être étiquetés, avec un avis avertissant les consommateurs des dommages environnementaux causés par le plastique.

Pour la troisième fois seulement depuis le début de l’ère industrielle, la production annuelle mondiale de plastique a reculé en 2020, de 0,3 %.

(Sources : Le Monde & AFP)



1er Juillet 2021 : Les ministères allemands priés de fermer leurs pages Facebook

Le commissaire fédéral allemand pour la protection des données a ordonné aux ministères et agences gouvernementales de fermer leurs pages Facebook d’ici à la fin de l’année. Ulrich Kelber souligne que Facebook n’a fourni aux institutions aucun moyen de gérer spécifiquement ses pages – auxquelles les utilisateurs peuvent s’abonner par un simple bouton j’aime ​– dans le respect de la réglementation européenne.

La page officielle du gouvernement allemand sur Facebook compte plus d’un million d’abonnés et la plateforme est devenue un moyen de communication de plus en plus important pour l’exécutif fédéral. Mais Ulrich Kelber juge qu’il est impossible de gérer une telle page en évitant que les données personnelles de ses abonnés soient transmises aux États-Unis.

En vertu de la réglementation européenne, les données personnelles ne peuvent quitter l’UE que pour des pays où les règles sur la protection de la vie privée sont les mêmes, ce qui n’est pas le cas des États-Unis. Le gouvernement allemand a tenté d’obtenir des garanties supplémentaires de la part de Facebook mais le géant du numérique ne les a pas fournies, ajoute le commissaire fédéral.

(Source : Ouest France)




24 Juin 2021 : L'Allemagne se prépare à affronter une pénurie d'eau

Comme la France, l'Allemagne a vécu en 2021 le mois d'avril le plus froid depuis 40 ans. Mais les données enregistrées par le Service météorologique allemand (DWD) indiquent qu'à l'instar de tous les mois d'avril depuis 2009, il fut également trop sec.

Afin de remédier à la pénurie d'eau en lien avec le réchauffement climatique, la ministre de l'Environnement, Svenja Schulze, a présenté un projet de "Stratégie nationale de l'eau" qui entend lister l'ensemble des défis à relever d'ici 2050 pour en assurer une gestion durable. Cette initiative est exceptionnelle, à la fois dans l'histoire de la politique environnementale allemande et au niveau international, parce qu'elle se veut globale, pionnière et incontournable.

La "Stratégie nationale de l'eau" se présente ainsi comme un plan d'action visant à atteindre un certain nombre d'objectifs à l'horizon 2050, et proposant diverses mesures pour les réaliser progressivement au cours des prochaines décennies.

(Source : Sciences et Avenir)



17 Juin 2021 : Match de haut niveau entre la France et l'Allemagne à l'Euro 2020

Après ce match de haut niveau entre la France et l’Allemagne, avec la meilleure fin pour les Bleus, on retient surtout une chose : cet Euro, un an après le début initialement prévu, fait du bien !

C’est un plaisir de revoir (et d’entendre) des spectateurs dans les stades et de partager ces moments entre amis.

On en redemande !



10 Juin 2021 : Navya accélère son développement en Allemagne

Désirant se positionner en tant que pionnier des solutions de mobilité autonome, l’Allemagne est le premier pays au monde à adopter un cadre juridique dédié aux véhicules autonomes de niveau 4, ouvrant la voie à de nombreuses applications commerciales.

Les récents déploiements confirment le développement de Navya en Allemagne, basé sur des expérimentations dans des environnements complexes et grâce à la collaboration d‘acteurs industriels de premier plan présents en Allemagne. Navya a ainsi collaboré avec le groupe Valeo et d’autres partenaires en Allemagne pour le déploiement de 6 Autonom Shuttle dans le cadre du projet SMO (Shuttle Modellregion Oberfranken).

Réparties entre trois villes du nord de la Bavière (Hof, Rehau, Kronach), les navettes, actuellement en phase de déploiement, transportent des passagers sur route ouverte. Elles sont équipées par Valeo de capteurs et d’outils d’acquisition de données expérimentaux, en plus des composants déjà présents dans les systèmes de Navya.

(Source : Capital)



3 Juin 2021 : Nordlink, l'immense câble qui aidera l'Allemagne à décarboner son énergie

Un câble de 623 kilomètres de long a été inauguré la semaine passée par la chancelière allemande Angela Merkel et son homologue norvégienne Erna Solberg, après trois ans de construction. Une capacité de 1 400 mégawatts, soit à peu près l’équivalent des besoins de 3,6 millions de foyers, voilà la puissance de Nordlink, un câble reliant le sud de la Norvège au nord de l’Allemagne.

Cette collaboration permettra à l’Allemagne d’échanger le surplus d’électricité produite à partir de ses éoliennes contre une partie de l’énergie hydraulique de la Norvège. Le « câble vert », fabriqué par le groupe français Nexans, compensera ainsi les fluctuations de production des énergies renouvelables, dépendantes de la quantité de vent, de soleil ou de pluie.

Pour la première fois en 2020, la moitié de l’électricité de l’Allemagne provenait d’énergies renouvelables. Le pays devra cependant accélérer la cadence pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2045, surtout après avoir annoncé que la fermeture de sa dernière centrale nucléaire aurait lieu en 2022.

(Source : L’Usine Nouvelle)




27 Mai 2021 : Véhicules sans conducteur bientôt sur les routes allemandes

L’Allemagne s’apprête à autoriser les véhicules sans conducteur sur la voie publique. Sous réserve d’approbation de la chambre haute du Parlement, le projet de loi permettrait de voir des petits bus sans conducteur, des véhicules destinés à la logistique ou encore au transport de marchandises sur les routes du pays.

Cette législation dessine les contours d’un règlement destiné à la conduite autonome. L’Allemagne exige ainsi qu’un être humain soit en mesure de l’arrêter en cas de problème, soit en s’asseyant à l’intérieur, soit en y accédant à distance.

C’est une étape supplémentaire pour l’Allemagne qui a, il y a un an, codirigé avec le Japon la rédaction d’un règlement adopté par une soixantaine de pays qui comportait des règles pour la circulation des véhicules autonomes.

(Source : L’Usine Digitale)



20 Mai 2021 : Le passeport vaccinal déjà mis en place en Allemagne

Si la question du pass sanitaire commence à s’éclaircir en France, l’Allemagne fait un autre choix.

À Cologne, une entreprise mettra à disposition une version version numérique du passeport vaccinal pour fin juin. Mais certaines régions ont des dispositifs provisoires : des QR codes téléchargeables sur le téléphone portable.

Ce format de code est réputé infalsifiable, mais il doit être reconnu partout au niveau européen. Si chaque pays en vient à développer son propre système, il faudra alors avoir deux, trois, quatre applications différentes selon le pays visité.

(Source : Franceinfo)



13 Mai 2021 : Réouverture de l'Europa-Park prochainement ?

L’Europa-Park pourrait à nouveau accueillir des visiteurs avant la fin mai. Les autorités du Bade-Wurtemberg ont accepté de mettre en place une expérimentation pour une réouverture avancée du parc d’attraction installé à Rust.

Celle-ci prévoit des mesures anti-covid modèles pour permettre une réouverture. Mais pour celà, le taux d’incidence de l’Ortenau doit rester pendant cinq jours en dessous des 100 nouveaux cas pour 100.000 habitants en une semaine. Il est de 106 le 10 mai.

Pour l’instant, aucune date n’est fixée pour la réouverture, elle interviendrait au plus tôt le 17 mai. Mais tant que les restrictions à la frontière ne seront pas levées pour ceux qui viennent de France, les Alsaciens ne pourront pas profiter de la réouverture, à moins d’avoir été vacciné contre le covid et de présenter un test négatif.

(Source : France Bleu)



6 Mai 2021 : Vers un allègement des restrictions sanitaires pour les personnes vaccinées en Allemagne ?

Les personnes vaccinées et immunisées en voie d’être libérées de toutes contraintes sanitaires en Allemagne ? Un projet de loi est présenté en fin de semaine à ce sujet.

Seuls les individus pouvant prouver avoir reçu un schéma de vaccination complet, ou ceux ayant eu le Covid-19 il y a moins de 6 mois, pourront bénéficier de cette dérogation. Pour les personnes vaccinées, il faudra être à même de fournir un certificat numérique, via smartphone ou alors de présenter l’attestation en format papier, avec un QR code.

Concernant les personnes ayant attrapé le Covid-19, il va falloir démontrer avoir contracté le virus il y a plus de 28 jours et il y a moins de 6 mois. Si l’infection remonte à plus de 6 mois, une seule injection peut suffire. Un test PCR négatif accompagnera le certificat de vaccination.

(Source : Le Figaro)




29 Avril 2021 : Pas de déconfinement prévu en Allemagne

Angela Merkel a imposé des mesures sanitaires depuis Berlin à tout le pays. Les Allemands découvrent ainsi le couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin. Pour la chancelière allemande, il y a toujours urgence à réduire le nombre de contaminations avant d’envisager le moindre assouplissement. Pas de calendrier de déconfinement prévu pour l’heure en Allemagne.

(Source : franceinfo)



22 Avril 2021 : PGS reprend Ullu Paletten et groupe de scieries belge

Le marché allemand s’ouvre à Palettes Gestion Services (PGS), le spécialiste français de la palette en bois neuve et d’occasion, installé près de Rouen. Ce groupe de 700 salariés vient de faire l’acquisition d’Ullu Paletten, une entreprise familiale allemande du Bade-Württemberg spécialisée dans la production de palettes neuves.

Le groupe ne craint pas d’investir en période de crise, puisqu’il vient aussi d’acquérir les deux scieries du groupe belge Demey Gebroeders. PGS a, en parallèle, noué une trentaine de partenariats avec des scieries en Europe et développé un service de « reverse logistique », qui consiste à proposer un autre utilisateur – le plus proche possible – pour des palettes qui viennent d’être utilisées par un client.

(Source : Les Echos)



15 Avril 2021 : L’Allemagne expérimente à grande échelle le revenu universel

Gagner de l’argent sans travailler ? Un rêve plus palpable que jamais en Allemagne. Dans le sillage de la pandémie, le Bundestag a reçu une pétition demandant l’instauration d’un revenu universel pour résoudre la crise. Pour la première fois, ce concept est également évoqué dans le programme d’un parti politique : le parti écologiste souhaitent se pencher sur le sujet. Le revenu universel a le vent en poupe, et certains de ses défenseurs comptent bien en profiter pour franchir une nouvelle étape : l’expérimenter grâce à des financements publics.

À l’origine de ce projet, l’association Expédition revenu universel, qui souhaite offrir à 10 000 participants le droit de recevoir 1 200 euros par mois pendant trois ans. “Nous voulons connaître les répercussions d’un tel revenu. Il existe de nombreux modèles théoriques mais ils sont encore trop méconnus”, explique Laura Brämswig, l’une des fondatrices de l’association. Il s’agit notamment d’observer les effets de cette mesure sur la santé, les habitudes de consommation, la situation économique et sociale des participants. L’expérimentation devrait débuter en 2023 et tester différentes approches. L’Institut allemand de recherche économique (DIW), qui travaille déjà sur une expérience similaire, apporte sa caution scientifique.

Cette nouvelle expérimentation est cependant bien particulière : elle verra le jour dans les communes, qui financeront les versements. “Depuis le 23 février, toutes les communes allemandes sont appelées à participer à l’expérience”, détaille Laura Brämswig. Dans un premier temps, les citoyens peuvent exprimer, sur le site Internet de l’association, leur volonté de voir leur ville participer au projet. Dans les villes où l’engouement est fort – c’est-à-dire où 1 % au moins de la population aura manifesté son intérêt –, l’association prévoit la tenue de référendums locaux.

(Source : Courrier International)



8 Avril 2021 : Attestation de libre-circulation sous forme de bracelet avec QR Code

La ville de Tübingen veut redonner vie à ses magasins, lieux de culture et restaurants. Alors, elle a mis en place le ticket qui atteste d’un test covid négatif. Il s’agit d’une attestation de libre-circulation, édité au départ sur support papier, il va se généraliser en version électronique pour devenir un bracelet avec QR Code.

Ne font ces tests que les citoyens volontaires et apparemment ils sont très nombreux. Une fois testé à une des neuf stations installées en ville, le citoyen peut entrer, si son résultat est négatif bien sûr, dans les petits magasins qui participent à l’expérience, mais il peut aussi s’installer sur une terrasse de restaurant (pas à l’intérieur) et peut retourner au musée ou passer une soirée au théâtre. Il n’est plus nécessaire d’attendre le résultat à la station de test, le résultat est consultable sur un site Web.

L’expérimentation de la ville de Tübingen va durer jusqu’au 18 avril. Les instances qui mènent cette expérimentation y apporteront des modifications si nécessaire. On saura, à terme seulement, si le modèle peut être reproduit à grande échelle dans le pays.

(Source : France 3)



1er Avril 2021 : S&P confirme la note AAA de l'Allemagne et sa perspective stable

L’agence S&P Global Ratings a confirmé vendredi dernier la note AAA de la dette à long terme de l’Allemagne, la meilleure possible, confiante dans la capacité de la première économie européenne à rebondir cette année.

«L’Allemagne reste l’un des émetteurs de dette souveraine les plus solvables au monde, une appréciation qui n’est pas écornée par l’augmentation de la dette et du déficit induite temporairement l’an dernier par la pandémie», résume l’agence de notation financière dans un communiqué. Celle-ci a aussi maintenu la perspective stable assortie à la note, s’appuyant sur «les formidables réserves budgétaire et externes ainsi que l’efficacité de ses institutions» qui «vont atténuer l’impact de la pandémie et faciliter la réponse politique du gouvernement» pour soutenir l’économie.

Ces deux atouts combinés devraient «empêcher de laisser une cicatrice économique plus profonde et de détériorer sa capacité à remplir ses obligations financières au cours des deux-trois prochaines années», estime S&P Global Ratings.

L’Allemagne va emprunter en 2021 un montant record pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

(Source : Le Figaro)




25 Mars 2021 : Merkel fait marche arrière sur les restrictions de Pâques

Après des critiques massives, Angela Merkel fait marche arrière et annule le confinement sévère prévu pour Pâques. “Cette erreur est la mienne. En fin de compte, c’est moi qui porte la responsabilité ultime de tout, en vertu de ma fonction”, a déclaré la chancelière et s’est excusée “que toute cette affaire ait provoqué une incertitude supplémentaire”.

Auparavant, la chancelière avait informé les premiers ministres de sa décision lors d’une conférence prévue à court terme. Le gouvernement fédéral et les États fédérés avaient notamment décidé dans la nuit de mardi à mercredi d’un verrouillage plus strict de Pâques du 1er au 5 avril, dans le but de ralentir plus fortement la vie publique, privée et économique. Le jeudi saint et le samedi saint devaient être déclarés jours de repos. Cependant, des critiques massives ont été émises à ce sujet, et une grande confusion a régné quant à sa mise en œuvre pratique.

(Source : Süddeutsche Zeitung)



18 Mars 2021 : L'éolien, première source d'électricité en Allemagne en 2020

Sortie du nucléaire en 2022, sortie du charbon en 2035 : l’Allemagne s’est fixé pour objectif de renoncer aux énergies conventionnelles à brève échéance. Les chiffres récemment communiqués par l’Office fédéral de la statistique pour l’année 2020 indiquent un premier succès en ce sens.

Pour la première fois, la majeure partie de l’électricité produite en Allemagne provient du secteur éolien (avec 25,6 % du mix énergétique), dépassant la quantité injectée dans le réseau par les centrales à charbon (24,8 %). Le gaz vient en troisième place avec 13,6 %, puis le nucléaire à raison de 12,1 %, le photovoltaïque à 9 %, et enfin le biogaz à 6 %.

Par rapport à l’année 2019, la production d’électricité à partir de charbon est en diminution de plus de 20 %, et celle provenant du nucléaire de 14 %, alors que toutes les énergies renouvelables, de même que le gaz, sont en augmentation. Parmi les énergies renouvelables, plus que l’éolien, en hausse de 5,4 % par rapport à l’année précédente, c’est le photovoltaïque qui connaît la plus forte augmentation sur l’année (+ 8,4 %).

(Source : Sciences Et Avenir)



11 Mars 2021 : Alstom décroche un contrat pour 34 trains en Allemagne

Le constructeur ferroviaire français Alstom décroche une nouvelle commande de l’autorité organisatrice des transports de Basse-Saxe (LNVG) pour 34 trains régionaux électriques de grande capacité, pour un montant total de 760 millions d’euros. Conformément à des accords précédents, ce contrat prévoit également la maintenance des futures rames sur une période de 30 ans.

Cette région allemande abritant Hanovre et Wolfsburg avait été la première à signer avec Alstom en 2017 pour un achat de trains régionaux à hydrogène (14 exemplaires dans un premier temps). En décembre 2024, ces trains seront lancés sur la ligne régionale « EBN » qui relie notamment les villes de Hanovre, Brême, Wilhelmshaven, Osnabrück et Bremerhaven. L’opérateur proprement dit sera sélectionné plus tard après appel d’offres, l’Allemagne ayant ouvert depuis longtemps ses marchés ferroviaires à la concurrence.

(Source : lesechos.fr)



4 Mars 2021 : Moselle zone à risque, contrôles aléatoires attendus à la frontière

Le département de la Moselle a été classé comme une zone à risque depuis mardi. La Sarre et la Rhénanie-Palatinat sont également touchées. Seuls les citoyens vivant en Allemagne sont autorisés à entrer dans le pays.

Toute personne âgée de plus de six ans doit présenter un test négatif datant de 48 heures maximum. Cette preuve doit être fournie en allemand, en anglais ou en français, sous forme électronique ou sur papier, et elle doit également être conservée pendant au moins dix jours après l’entrée sur le territoire allemand. Les navetteurs doivent aussi remplir le formulaire d’inscription numérique du gouvernement fédéral avant chaque passage de frontière.

À l’avenir, les compagnies aériennes, d’autobus, de bateaux et de chemin de fer se verront également interdire de transporter des passagers, ce qui signifie que les transports publics transfrontaliers seront suspendus. Des contrôles aléatoires seront effectués dans toute la zone frontalière.

(Source : stern.de)




25 Février 2021 : Mise en place d'une Taskforce franco-allemande pour empêcher la fermeture des frontières

La variante sud-africaine du coronavirus a été détectée en Moselle. Selon le ministre français de l’Europe, des conseils sont donnés sur la manière d’éviter les contrôles aux frontières entre la France et l’Allemagne. Cependant, les accords transfrontaliers visant à limiter la pandémie de Corona sont difficiles à conclure au niveau local ou régional, car les décisions concernant les régions frontalières françaises sont majoritairement prises à Paris. D’où l’entretien avec le ministre français des affaires européennes, M. Beaune.

La Sarre a annoncé la création d’une “Taskforce” au sein de laquellle, entre autres, le ministre fédéral de la santé Jens Spahn, son collègue français Olivier Véran et des représentants des régions frontalières veulent échanger des idées. Ils veulent ainsi éviter les contrôles aux frontières comme celui qui avait lieu entre la France et l’Allemagne en 2020. Les cercles gouvernementaux à Berlin ont déclaré que ceux-ci ont une symbolique politique négative.

(Source : tagesschau.de)



18 Février 2021 : L’Allemagne et la France renforcent leur coopération

L’Allemagne et la France veulent renforcer les alliances industrielles au niveau européen. Une coopération est prévue dans les domaines des biocarburants pour l’aviation et de l’industrie à faible émission de carbone, selon un document des deux pays sur la stratégie industrielle européenne.

Dans le cas des cellules de batterie et des semi-conducteurs, il existe déjà des projets de financement européens qui se chiffrent en milliards. Cette mesure vise à réduire l’écart avec les fournisseurs d’Asie et des États-Unis. Il existe déjà une coopération au niveau européen dans le domaine du Cloud et de l’hydrogène.

"Le moment est venu de tirer tous les leviers de la politique industrielle afin de faire avancer activement la transformation verte et numérique", a déclaré le ministre fédéral de l’économie Peter Altmaier. Les ressources du fonds européen pour la reconstruction post-pandémie devraient également être utilisées à cette fin.

(Source : Handelsblatt)



11 Février 2021 : Fortes chutes de neige sur l'Allemagne et la France

Des chutes de neige ont touché l’Allemagne et la France cette semaine. Les températures ont fortement chuté. De grandes parties de nos deux pays continuent de sombrer dans le chaos hivernal. Ceux qui doivent encore se rendre au travail risquent de rencontrer des difficultés en raison des conditions glaciales et des basses températures...



4 Février 2021 : Baisse des ventes au détail en Allemagne

Les ventes au détail en Allemagne ont subi une baisse plus marquée que prévu en décembre, selon les données de l'Office fédéral de la statistique.

Les ventes au détail – un indicateur volatile et souvent sujet à révision – ont baissé de 9,6 % en termes réels en décembre après une hausse de 1,1 % (chiffre révisé à la baisse) en novembre.

Sur l'ensemble de l'année 2020, les ventes au détail ont cependant augmenté en termes réels de 3,9 %, malgré la pandémie. Ce chiffre est légèrement inférieur aux estimations qui tablaient sur une hausse de 4,1 %.

(Source : Reuters)




28 Janvier 2021 : Le secteur automobile allemand s’attend en 2021 à un rebond de 8% du marché

Les ventes devraient atteindre 3,15 millions de voitures cette année dans la première économie européenne, contre 2,92 millions l’année passée, soit une baisse de 19%. La VDA mise sur une amélioration surtout au deuxième semestre, «quand les avancées sur la vaccination seront telles que la pandémie pourra être clairement enrayée dans la vie quotidienne», a déclaré la présidente de la fédération des constructeurs (VDA), Hildegard Müller.

La mobilité électrique devrait continuer à progresser rapidement, soutenue par de strictes normes européennes d’émissions et des primes à l’achat, tandis que les constructeurs vont investir d’ici 2025 150 milliards d’euros dans les «sujets d’avenir, notamment la mobilité électrique et le numérique», selon la VDA. Mme Müller a toutefois demandé à la Commission européenne de «revoir» sa proposition pour la norme d’émissions Euro 7 qui reviendrait, selon elle, «à une interdiction du moteur à combustion».

Pour le marché mondial, l’influente fédération prévoit une hausse de 9% à 73,9 millions de voitures neuves, «toujours nettement sous le niveau pré-Covid», selon un communiqué de presse. Le marché chinois, «qui continue de gagner en importance» pour les constructeurs allemands, devrait de son côté dépasser son niveau d’avant la pandémie. Au total, en 2020, Volkswagen, BMW et Daimler (Mercedes) ont réalisé 38% de leurs ventes mondiales en Chine, une part record et en hausse par rapport à 2019, note l’analyste Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research.

(Sources : AFP, Le Figaro)



21 Janvier 2021 : Confinement prolongé, masques FFP2 obligatoires et télétravail privilégié

L’Allemagne va prolonger son confinement jusqu’au 14 février, et renforcer les mesures déjà prises pour lutter contre la propagation de la covid19. Mais sa frontière avec la France ne sera pas fermée.

Prévu à l’origine jusqu’au 31 janvier, le confinement dans le Bade-Wurtemberg, et toutes les restrictions qui l’accompagnent, sont donc prolongés de deux semaines. Tous les commerces non essentiels resteront fermés jusque-là. Les cours à distance sont maintenus pour les écoles secondaires. Les crèches et les écoles primaires, elles, resteront fermées dans l’immédiat.

L’obligation de porter un masque se durcit. Désormais, en Allemagne, les masques en tissu ne seront plus autorisés. Les masques chirurgicaux y seront obligatoires ou, mieux encore, les masques FFP2 “ou leurs équivalents”.

Pour éviter au maximum les contacts au travail, le télétravail, qui au début de ce second confinement était loin de faire l’unanimité Outre-Rhin, devra être privilégié. L’appel est lancé à tous les employeurs de “prendre cette possibilité au sérieux” et de favoriser le télétravail partout où cela semble possible.

(Source : France 3 Grand Est)



14 Janvier 2021 : Pas plus de 3,5 % de croissance en vue cette année en Allemagne

L’économie allemande devrait croître de 3,5 % cette année après une contraction de 5 % environ en 2020, a déclaré mardi la fédération de l’industrie BDI, une prévision moins optimiste que celle du gouvernement, qui table officiellement sur un rebond de 4,4 %.

La première économie d’Europe ne retrouvera donc pas avant l’an prochain au mieux son niveau d’avant la pandémie, a souligné le président de la BDI, Siegfried Russwurm.

Pour la BDI, c’est une nouvelle fois le secteur industriel tourné vers l’export qui tirera la reprise cette année : elle anticipe une progression de 6 % des exportations après une chute d’environ 11 % en 2020.

(Source : TradingSat)


Voici nos archives des infos franco-allemandes en 2020.


Olivier Geslin Connexion-Emploi

Bonne lecture !

Olivier Geslin