Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Les actualités franco-allemandes du marché du travail

Les actualités franco-allemandes du marché du travail

Chaque semaine, nous vous présentons les dernières nouvelles et infos intéressantes sur le marché de l'emploi et l'économie en Allemagne et en France.



21 Janvier 2021
14 Janvier 2021
10 Décembre 2020
3 Décembre 2020
26 Novembre 2020
19 Novembre 2020
12 Novembre 2020
5 Novembre 2020
29 Octobre 2020
22 Octobre 2020
15 Octobre 2020
8 Octobre 2020
1er Octobre 2020


21 Janvier 2021 : Confinement prolongé, masques FFP2 obligatoires et télétravail privilégié

L’Allemagne va prolonger son confinement jusqu’au 14 février, et renforcer les mesures déjà prises pour lutter contre la propagation de la covid19. Mais sa frontière avec la France ne sera pas fermée.

Prévu à l’origine jusqu’au 31 janvier, le confinement dans le Bade-Wurtemberg, et toutes les restrictions qui l’accompagnent, sont donc prolongés de deux semaines. Tous les commerces non essentiels resteront fermés jusque-là. Les cours à distance sont maintenus pour les écoles secondaires. Les crèches et les écoles primaires, elles, resteront fermées dans l’immédiat.

L’obligation de porter un masque se durcit. Désormais, en Allemagne, les masques en tissu ne seront plus autorisés. Les masques chirurgicaux y seront obligatoires ou, mieux encore, les masques FFP2 “ou leurs équivalents”.

Pour éviter au maximum les contacts au travail, le télétravail, qui au début de ce second confinement était loin de faire l’unanimité Outre-Rhin, devra être privilégié. L’appel est lancé à tous les employeurs de “prendre cette possibilité au sérieux” et de favoriser le télétravail partout où cela semble possible.

(Source : France 3 Grand Est)



14 Janvier 2021 : Pas plus de 3,5 % de croissance en vue cette année en Allemagne

L’économie allemande devrait croître de 3,5 % cette année après une contraction de 5 % environ en 2020, a déclaré mardi la fédération de l’industrie BDI, une prévision moins optimiste que celle du gouvernement, qui table officiellement sur un rebond de 4,4 %.

La première économie d’Europe ne retrouvera donc pas avant l’an prochain au mieux son niveau d’avant la pandémie, a souligné le président de la BDI, Siegfried Russwurm.

Pour la BDI, c’est une nouvelle fois le secteur industriel tourné vers l’export qui tirera la reprise cette année : elle anticipe une progression de 6 % des exportations après une chute d’environ 11 % en 2020.

(Source : TradingSat)




10 Décembre 2020 : Les exportations allemandes continuent à augmenter

Les exportations allemandes ont augmenté pour le sixième mois consécutif en octobre, demeurant toutefois en-deçà de leur niveau d’avant la crise liée à la pandémie de Covid-19, selon les données de l’office statistique publiées mercredi.

Les nouvelles restrictions en Allemagne mises en place en novembre n’ont pas entraîné, à l’inverse du printemps, de fermetures d’usines ce qui devrait réduire une partie de leur impact économique, notamment sur les échanges internationaux. Même si les exportations ont perdu en rythme en octobre, elles justifient "l’un des rares espoirs de l’économie allemande pour éviter une contraction significative au quatrième trimestre", a commenté Carsten Brzeski, économiste chez ING.

(Sources : AFP, Le Figaro)



3 Décembre 2020 : Le nombre de candidatures par emploi a doublé depuis Mars 2020 en Allemagne

117 candidats en moyenne par offre d’emploi : la concurrence sur le marché du travail augmente massivement depuis le début de la crise du Coronavirus.

Selon l’Institut allemand de recherche sur l’emploi (IAB) et la plate-forme de carrière LinkedIn, le nombre d’offres d’emploi a chuté de 20 % depuis mars dernier. Dans le même temps, le nombre de candidatures par emploi a doublé.

Les candidats ayant peu ou pas d’expérience professionnelle sont particulièrement désavantagés dans une telle situation de concurrence. Le contexte actuel a donc bouleversé le marché de l’emploi en Allemagne.

(Source : Bundesministerium für Arbeit und Soziales)




26 Novembre 2020 : L'Allemagne veut prolonger son confinement partiel pour sauver Noël

La fermeture des restaurants, bars et activités de loisirs début novembre n’a fait que stabiliser à un niveau élevé les cas de contamination au coronavirus. Berlin veut prolonger jusqu’au 20 décembre le confinement partiel et limiter à 5 personnes les contacts privés pour permettre aux familles de se retrouver après.

Comme le souhaitait la chancelière, qui se justifiera de nouveau devant le Bundestag aujourd’hui, les Allemands devront en outre limiter leurs réunions privées à 5 personnes issues de deux foyers seulement, selon l’agence de presse allemande dpa. En revanche, aucune règle commune ne semblait pouvoir être arrêtée sur les écoles.

De peur de lasser une population dont le soutien a jusqu’ici été précieux, l’exécutif allemand dessine en compensation des restrictions, des fêtes de fin d’année plus festives. Entre le 23 décembre et le 1er janvier, les familles devraient pouvoir se retrouver à 10 personnes, sans compter les enfants de moins de 14 ans. Les feux d’artifice, chers aux Allemands la nuit de la saint Sylvestre, ne seront interdits que dans les lieux les plus fréquentés, afin de limiter les accidents de nature à mobiliser des médecins déjà surchargés.

(Source : Les Echos)



19 Novembre 2020 : De nombreux employeurs restent sceptiques vis-à-vis du télétravail en Allemagne

En Allemagne, une grande partie des entreprises est beaucoup plus sceptique à l’égard du travail à domicile, contrairement à la majorité des employés.

Seule une minorité de 5,7 % des entreprises ont enregistré une augmentation de la productivité du travail mobile à ce jour, selon une nouvelle enquête.

En revanche, 30,4 % des entreprises ont déclaré que la productivité de leur main-d’œuvre était inchangée, 27 % ont même déclaré qu’elle était inférieure.

L’institut Ifo, basé à Munich, a réalisé une enquête auprès de 1097 entreprises en octobre, à la demande de la Fondation des entreprises familiales (Stiftung Familienunternehmen).



12 Novembre 2020 : Enregistrement électronique des voyageurs en Allemagne

Depuis lundi, de nouvelles règles sont entrées en vigueur pour les passagers à destination de l’Allemagne. Il est désormais obligatoire de s’enregistrer sur le site einreiseanmeldung.de pour toute personne venant d’une zone considérée à risques, la France en faisant partie. Cette page existe également en français.

Il vous faudra préciser le moyen de transport, le jour d’arrivée et l’adresse de résidence en Allemagne. Une preuve de cet enregistrement doit être fournie aux autorités sur demande.

Il existe une exemption à cette quarantaine obligatoire de 5 ou 10 jours. Les frontaliers séjournant pour une durée maximale de 24 heures ne sont pas astreints. La règle vaut pour les déplacements vers le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la Sarre.

Par ordre du gouvernement fédéral, les hôtels n’accueillent d’ailleurs plus de touristes, mais certains restent ouverts pour des voyageurs avec un motif professionnel. Ce sont donc les Allemands se rendant en France qui s’exposent le plus à de possible sanctions, notamment pour tout déplacement non indispensable.

(Source : Voyages D’Affaires)



5 Novembre 2020 : Restrictions strictes des contacts, restaurants et parcs de loisirs fermés en Allemagne

Depuis la semaine dernière, un confinement partiel, initialement limité à quatre semaines, est en vigueur dans toute l’Allemagne.

Des règles plus sévères s’appliquent aux rencontres personnelles : dans la plupart des Bundesländer, seuls deux ménages sont autorisés à se réunir, dans certains cas, cela s’applique même aux réunions à domicile. Les restrictions de contact visent à éviter la surcharge des autorités sanitaires et de l’ensemble du système de soins de santé, en particulier des unités de soins intensifs.

Contrairement au printemps, les crèches et les écoles ainsi que les magasins restent généralement ouverts. En revanche, les restaurants, cafés et bars ont dû fermer, et les établissements de restauration ne peuvent plus vendre que des aliments et des boissons à emporter.

Désormais, les cinémas, théâtres, opéras, musées, studios de fitness, piscines, saunas et bien d’autres installations sont également soumis à une pause obligatoire. Les personnes doivent donc s’abstenir de tout déplacement inutile.




29 Octobre 2020 : Décathlon annonce l'ouverture de plusieurs magasins en Allemagne

Bonne nouvelle pour les passionnés de sport en Allemagne ! Décathlon prévoit de s’étendre à Stuttgart (automne 2021), Augsbourg (été 2021, 3 500 m²), Offenburg (printemps 2021, 2 000 m²), Rosenheim (printemps 2021, 2 000 m²) et Unterföhring (printemps 2021, 7 000 m²). Et une autre antenne sera ouverte cet automne à Elisenhof, une succursale située au centre de Munich, qui disposera de 3 000 mètres carrés de surface de vente.

Au total, l’entreprise sportive créera 250 nouveaux emplois dans le sud de l’Allemagne. De nombreux Français en Allemagne ont déjà travaillé dans cette enseigne, et ça pourrait encourager encore d’autres avec ces nouvelles ouvertures annoncées. Le concept de Décathlon est depuis longtemps bien accueilli chez nos voisins.



22 Octobre 2020 : Les frontières franco-allemandes resteront ouvertes

Dans le cadre de la lutte contre l'augmentation des cas Covid, l’urgence sanitaire a été réintroduite en France samedi passé. Toutefois, les voyageurs en provenance d’Allemagne – dans la plupart des cas – peuvent toujours entrer en France, mais il y aura des contrôles aux frontières.

En raison de la forte augmentation des chiffres d’infection, on craint que les frontières soient à nouveau fermées. Toutefois, il n’est pas prévu de reprendre cette mesure pour l’instant. Malgré le nombre croissant d’infections, les frontières resteront (dans un premier temps) ouvertes.

(Source : Südwest Presse)



15 Octobre 2020 : 18h30, la mini-série de la chaîne franco-allemande ARTE

18h30, c’est l’heure à laquelle Éric et Melissa, deux collègues, partent chaque soir du bureau pour rejoindre le même arrêt de bus. Cinq minutes quotidiennes, calées entre vie professionnelle et vie de famille, esquissant l’année qui verra ces deux-là se chercher, se trouver ou se manquer.

Plus qu’une histoire de temps, 18h30 est avant tout celle d’un contretemps. Une fiction touchante et très réaliste, que vous risquez de regarder d’une traite.



8 Octobre 2020 : La majorité des Allemands pense à changer de job

En Allemagne, le désir de changer de job s’accroît malgré la situation actuelle. L’état d’esprit positif des candidats peut surprendre. Le nouveau sondage réalisé par l’agence RH Königsteiner Agentur révèle que les salariés en Allemagne n’ont pas perdu leur optimisme. Plus de 40 % des personnes interrogées estiment que leurs chances personnelles sur le marché du travail sont bonnes malgré cette crise.

Le souhait de changer d’emploi est "un indicateur important de la confiance des Allemands dans l’avenir et de leur confiance dans le développement économique des entreprises". Plus de la moitié des personnes interrogées envisagent actuellement un éventuel changement d’emploi, et 43 % sont convaincues qu’elles y parviendront.



1er Octobre 2020 : La sensibilisation à l'environnement dans les offres d’emploi

L’attitude des employeurs en Allemagne vis-à-vis de la protection climatique est importante pour les candidats de tous âges – et cela reste le cas pendant la crise du Covid.

Un peu moins des deux tiers y prêtent attention lorsqu’ils cherchent un nouvel employeur. C’est le résultat d’une enquête actuelle menée par l’agence RH Königsteiner auprès de 3000 employés.

Le plus important pour les personnes interrogées reste cependant leur salaire, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée ainsi qu’une atmosphère de travail agréable.

Les entreprises devront se repositionner ici au plus tard dans la phase post-Covid. Les offres d’emploi manquent actuellement d’informations sur la sensibilisation des entreprises à l’environnement : six employés sur dix veulent savoir ce que leur employeur pense des questions environnementales.

Les candidats souhaitent donc que la sensibilisation à l’environnement soit davantage prise en compte dans les offres d’emploi : un peu moins de 60 % des personnes interrogées y prêtent attention.


Olivier Geslin Connexion-Emploi

Bonne lecture !

Olivier Geslin