Le site emploi franco-allemand

Publiez votre offre dès 490€ Trouvez ici votre job franco-allemand de rêve

Les actualités franco-allemandes du marché du travail

Les actualités franco-allemandes du marché du travail

Chaque semaine, nous vous présentons les dernières nouvelles et infos intéressantes sur le marché de l'emploi et l'économie en Allemagne et en France.



15 Avril 2021 : L’Allemagne expérimente à grande échelle le revenu universel
8 Avril 2021 : Attestation de libre-circulation sous forme de bracelet avec QR Code
1er Avril 2021 : AAA pour l'Allemagne

25 Mars 2021 : Merkel fait marche arrière
18 Mars 2021 : Éolien, première source d'électricité
11 Mars 2021 : Alstom décroche contrat en Allemagne
4 Mars 2021 : Contrôles attendus à la frontière

25 Février 2021 : Fermeture des frontières doit être évitée
18 Février 2021 : Allemagne et France renforcent leur coopération
11 Février 2021 : Fortes chutes de neige sur nos pays
4 Février 2021 : Baisse des ventes au détail en Allemagne

28 Janvier 2021 : L'automobile s'attend à un rebond
21 Janvier 2021 : Confinement prolongé
14 Janvier 2021 : Légère croissance en vue en Allemagne

10 Décembre 2020 : Exportations allemandes continuent à augmenter
3 Décembre 2020 : Candidatures ont doublé depuis Mars 2020

26 Novembre 2020 : Allemagne prolonge son confinement pour sauver Noël
19 Novembre 2020 : Employeurs sceptiques vis-à-vis du télétravail
12 Novembre 2020 : Enregistrement électronique des voyageurs en Allemagne
5 Novembre 2020 : Nouvelles restrictions strictes en Allemagne

29 Octobre 2020 : Décathlon ouvre plusieurs magasins en Allemagne
22 Octobre 2020 : Frontières franco-allemandes restent ouvertes
15 Octobre 2020 : 18h30, mini-série sur ARTE
8 Octobre 2020 : Majorité des Allemands veut changer de job
1er Octobre 2020 : Sensibilisation à l'environnement dans les offres d’emploi


15 Avril 2021 : L’Allemagne expérimente à grande échelle le revenu universel

Gagner de l’argent sans travailler ? Un rêve plus palpable que jamais en Allemagne. Dans le sillage de la pandémie, le Bundestag a reçu une pétition demandant l’instauration d’un revenu universel pour résoudre la crise. Pour la première fois, ce concept est également évoqué dans le programme d’un parti politique : le parti écologiste souhaitent se pencher sur le sujet. Le revenu universel a le vent en poupe, et certains de ses défenseurs comptent bien en profiter pour franchir une nouvelle étape : l’expérimenter grâce à des financements publics.

À l’origine de ce projet, l’association Expédition revenu universel, qui souhaite offrir à 10 000 participants le droit de recevoir 1 200 euros par mois pendant trois ans. “Nous voulons connaître les répercussions d’un tel revenu. Il existe de nombreux modèles théoriques mais ils sont encore trop méconnus”, explique Laura Brämswig, l’une des fondatrices de l’association. Il s’agit notamment d’observer les effets de cette mesure sur la santé, les habitudes de consommation, la situation économique et sociale des participants. L’expérimentation devrait débuter en 2023 et tester différentes approches. L’Institut allemand de recherche économique (DIW), qui travaille déjà sur une expérience similaire, apporte sa caution scientifique.

Cette nouvelle expérimentation est cependant bien particulière : elle verra le jour dans les communes, qui financeront les versements. “Depuis le 23 février, toutes les communes allemandes sont appelées à participer à l’expérience”, détaille Laura Brämswig. Dans un premier temps, les citoyens peuvent exprimer, sur le site Internet de l’association, leur volonté de voir leur ville participer au projet. Dans les villes où l’engouement est fort – c’est-à-dire où 1 % au moins de la population aura manifesté son intérêt –, l’association prévoit la tenue de référendums locaux.

(Source : Courrier International)



8 Avril 2021 : Attestation de libre-circulation sous forme de bracelet avec QR Code

La ville de Tübingen veut redonner vie à ses magasins, lieux de culture et restaurants. Alors, elle a mis en place le ticket qui atteste d’un test covid négatif. Il s’agit d’une attestation de libre-circulation, édité au départ sur support papier, il va se généraliser en version électronique pour devenir un bracelet avec QR Code.

Ne font ces tests que les citoyens volontaires et apparemment ils sont très nombreux. Une fois testé à une des neuf stations installées en ville, le citoyen peut entrer, si son résultat est négatif bien sûr, dans les petits magasins qui participent à l’expérience, mais il peut aussi s’installer sur une terrasse de restaurant (pas à l’intérieur) et peut retourner au musée ou passer une soirée au théâtre. Il n’est plus nécessaire d’attendre le résultat à la station de test, le résultat est consultable sur un site Web.

L’expérimentation de la ville de Tübingen va durer jusqu’au 18 avril. Les instances qui mènent cette expérimentation y apporteront des modifications si nécessaire. On saura, à terme seulement, si le modèle peut être reproduit à grande échelle dans le pays.

(Source : France 3)



1er Avril 2021 : S&P confirme la note AAA de l'Allemagne et sa perspective stable

L’agence S&P Global Ratings a confirmé vendredi dernier la note AAA de la dette à long terme de l’Allemagne, la meilleure possible, confiante dans la capacité de la première économie européenne à rebondir cette année.

«L’Allemagne reste l’un des émetteurs de dette souveraine les plus solvables au monde, une appréciation qui n’est pas écornée par l’augmentation de la dette et du déficit induite temporairement l’an dernier par la pandémie», résume l’agence de notation financière dans un communiqué. Celle-ci a aussi maintenu la perspective stable assortie à la note, s’appuyant sur «les formidables réserves budgétaire et externes ainsi que l’efficacité de ses institutions» qui «vont atténuer l’impact de la pandémie et faciliter la réponse politique du gouvernement» pour soutenir l’économie.

Ces deux atouts combinés devraient «empêcher de laisser une cicatrice économique plus profonde et de détériorer sa capacité à remplir ses obligations financières au cours des deux-trois prochaines années», estime S&P Global Ratings.

L’Allemagne va emprunter en 2021 un montant record pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

(Source : Le Figaro)




25 Mars 2021 : Merkel fait marche arrière sur les restrictions de Pâques

Après des critiques massives, Angela Merkel fait marche arrière et annule le confinement sévère prévu pour Pâques. “Cette erreur est la mienne. En fin de compte, c’est moi qui porte la responsabilité ultime de tout, en vertu de ma fonction”, a déclaré la chancelière et s’est excusée “que toute cette affaire ait provoqué une incertitude supplémentaire”.

Auparavant, la chancelière avait informé les premiers ministres de sa décision lors d’une conférence prévue à court terme. Le gouvernement fédéral et les États fédérés avaient notamment décidé dans la nuit de mardi à mercredi d’un verrouillage plus strict de Pâques du 1er au 5 avril, dans le but de ralentir plus fortement la vie publique, privée et économique. Le jeudi saint et le samedi saint devaient être déclarés jours de repos. Cependant, des critiques massives ont été émises à ce sujet, et une grande confusion a régné quant à sa mise en œuvre pratique.

(Source : Süddeutsche Zeitung)



18 Mars 2021 : L'éolien, première source d'électricité en Allemagne en 2020

Sortie du nucléaire en 2022, sortie du charbon en 2035 : l’Allemagne s’est fixé pour objectif de renoncer aux énergies conventionnelles à brève échéance. Les chiffres récemment communiqués par l’Office fédéral de la statistique pour l’année 2020 indiquent un premier succès en ce sens.

Pour la première fois, la majeure partie de l’électricité produite en Allemagne provient du secteur éolien (avec 25,6 % du mix énergétique), dépassant la quantité injectée dans le réseau par les centrales à charbon (24,8 %). Le gaz vient en troisième place avec 13,6 %, puis le nucléaire à raison de 12,1 %, le photovoltaïque à 9 %, et enfin le biogaz à 6 %.

Par rapport à l’année 2019, la production d’électricité à partir de charbon est en diminution de plus de 20 %, et celle provenant du nucléaire de 14 %, alors que toutes les énergies renouvelables, de même que le gaz, sont en augmentation. Parmi les énergies renouvelables, plus que l’éolien, en hausse de 5,4 % par rapport à l’année précédente, c’est le photovoltaïque qui connaît la plus forte augmentation sur l’année (+ 8,4 %).

(Source : Sciences Et Avenir)



11 Mars 2021 : Alstom décroche un contrat pour 34 trains en Allemagne

Le constructeur ferroviaire français Alstom décroche une nouvelle commande de l’autorité organisatrice des transports de Basse-Saxe (LNVG) pour 34 trains régionaux électriques de grande capacité, pour un montant total de 760 millions d’euros. Conformément à des accords précédents, ce contrat prévoit également la maintenance des futures rames sur une période de 30 ans.

Cette région allemande abritant Hanovre et Wolfsburg avait été la première à signer avec Alstom en 2017 pour un achat de trains régionaux à hydrogène (14 exemplaires dans un premier temps). En décembre 2024, ces trains seront lancés sur la ligne régionale « EBN » qui relie notamment les villes de Hanovre, Brême, Wilhelmshaven, Osnabrück et Bremerhaven. L’opérateur proprement dit sera sélectionné plus tard après appel d’offres, l’Allemagne ayant ouvert depuis longtemps ses marchés ferroviaires à la concurrence.

(Source : lesechos.fr)



4 Mars 2021 : Moselle zone à risque, contrôles aléatoires attendus à la frontière

Le département de la Moselle a été classé comme une zone à risque depuis mardi. La Sarre et la Rhénanie-Palatinat sont également touchées. Seuls les citoyens vivant en Allemagne sont autorisés à entrer dans le pays.

Toute personne âgée de plus de six ans doit présenter un test négatif datant de 48 heures maximum. Cette preuve doit être fournie en allemand, en anglais ou en français, sous forme électronique ou sur papier, et elle doit également être conservée pendant au moins dix jours après l’entrée sur le territoire allemand. Les navetteurs doivent aussi remplir le formulaire d’inscription numérique du gouvernement fédéral avant chaque passage de frontière.

À l’avenir, les compagnies aériennes, d’autobus, de bateaux et de chemin de fer se verront également interdire de transporter des passagers, ce qui signifie que les transports publics transfrontaliers seront suspendus. Des contrôles aléatoires seront effectués dans toute la zone frontalière.

(Source : stern.de)




25 Février 2021 : Mise en place d'une Taskforce franco-allemande pour empêcher la fermeture des frontières

La variante sud-africaine du coronavirus a été détectée en Moselle. Selon le ministre français de l’Europe, des conseils sont donnés sur la manière d’éviter les contrôles aux frontières entre la France et l’Allemagne. Cependant, les accords transfrontaliers visant à limiter la pandémie de Corona sont difficiles à conclure au niveau local ou régional, car les décisions concernant les régions frontalières françaises sont majoritairement prises à Paris. D’où l’entretien avec le ministre français des affaires européennes, M. Beaune.

La Sarre a annoncé la création d’une “Taskforce” au sein de laquellle, entre autres, le ministre fédéral de la santé Jens Spahn, son collègue français Olivier Véran et des représentants des régions frontalières veulent échanger des idées. Ils veulent ainsi éviter les contrôles aux frontières comme celui qui avait lieu entre la France et l’Allemagne en 2020. Les cercles gouvernementaux à Berlin ont déclaré que ceux-ci ont une symbolique politique négative.

(Source : tagesschau.de)



18 Février 2021 : L’Allemagne et la France renforcent leur coopération

L’Allemagne et la France veulent renforcer les alliances industrielles au niveau européen. Une coopération est prévue dans les domaines des biocarburants pour l’aviation et de l’industrie à faible émission de carbone, selon un document des deux pays sur la stratégie industrielle européenne.

Dans le cas des cellules de batterie et des semi-conducteurs, il existe déjà des projets de financement européens qui se chiffrent en milliards. Cette mesure vise à réduire l’écart avec les fournisseurs d’Asie et des États-Unis. Il existe déjà une coopération au niveau européen dans le domaine du Cloud et de l’hydrogène.

"Le moment est venu de tirer tous les leviers de la politique industrielle afin de faire avancer activement la transformation verte et numérique", a déclaré le ministre fédéral de l’économie Peter Altmaier. Les ressources du fonds européen pour la reconstruction post-pandémie devraient également être utilisées à cette fin.

(Source : Handelsblatt)



11 Février 2021 : Fortes chutes de neige sur l'Allemagne et la France

Des chutes de neige ont touché l’Allemagne et la France cette semaine. Les températures ont fortement chuté. De grandes parties de nos deux pays continuent de sombrer dans le chaos hivernal. Ceux qui doivent encore se rendre au travail risquent de rencontrer des difficultés en raison des conditions glaciales et des basses températures...



4 Février 2021 : Baisse des ventes au détail en Allemagne

Les ventes au détail en Allemagne ont subi une baisse plus marquée que prévu en décembre, selon les données de l'Office fédéral de la statistique.

Les ventes au détail – un indicateur volatile et souvent sujet à révision – ont baissé de 9,6 % en termes réels en décembre après une hausse de 1,1 % (chiffre révisé à la baisse) en novembre.

Sur l'ensemble de l'année 2020, les ventes au détail ont cependant augmenté en termes réels de 3,9 %, malgré la pandémie. Ce chiffre est légèrement inférieur aux estimations qui tablaient sur une hausse de 4,1 %.

(Source : Reuters)




28 Janvier 2021 : Le secteur automobile allemand s’attend en 2021 à un rebond de 8% du marché

Les ventes devraient atteindre 3,15 millions de voitures cette année dans la première économie européenne, contre 2,92 millions l’année passée, soit une baisse de 19%. La VDA mise sur une amélioration surtout au deuxième semestre, «quand les avancées sur la vaccination seront telles que la pandémie pourra être clairement enrayée dans la vie quotidienne», a déclaré la présidente de la fédération des constructeurs (VDA), Hildegard Müller.

La mobilité électrique devrait continuer à progresser rapidement, soutenue par de strictes normes européennes d’émissions et des primes à l’achat, tandis que les constructeurs vont investir d’ici 2025 150 milliards d’euros dans les «sujets d’avenir, notamment la mobilité électrique et le numérique», selon la VDA. Mme Müller a toutefois demandé à la Commission européenne de «revoir» sa proposition pour la norme d’émissions Euro 7 qui reviendrait, selon elle, «à une interdiction du moteur à combustion».

Pour le marché mondial, l’influente fédération prévoit une hausse de 9% à 73,9 millions de voitures neuves, «toujours nettement sous le niveau pré-Covid», selon un communiqué de presse. Le marché chinois, «qui continue de gagner en importance» pour les constructeurs allemands, devrait de son côté dépasser son niveau d’avant la pandémie. Au total, en 2020, Volkswagen, BMW et Daimler (Mercedes) ont réalisé 38% de leurs ventes mondiales en Chine, une part record et en hausse par rapport à 2019, note l’analyste Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research.

(Sources : AFP, Le Figaro)



21 Janvier 2021 : Confinement prolongé, masques FFP2 obligatoires et télétravail privilégié

L’Allemagne va prolonger son confinement jusqu’au 14 février, et renforcer les mesures déjà prises pour lutter contre la propagation de la covid19. Mais sa frontière avec la France ne sera pas fermée.

Prévu à l’origine jusqu’au 31 janvier, le confinement dans le Bade-Wurtemberg, et toutes les restrictions qui l’accompagnent, sont donc prolongés de deux semaines. Tous les commerces non essentiels resteront fermés jusque-là. Les cours à distance sont maintenus pour les écoles secondaires. Les crèches et les écoles primaires, elles, resteront fermées dans l’immédiat.

L’obligation de porter un masque se durcit. Désormais, en Allemagne, les masques en tissu ne seront plus autorisés. Les masques chirurgicaux y seront obligatoires ou, mieux encore, les masques FFP2 “ou leurs équivalents”.

Pour éviter au maximum les contacts au travail, le télétravail, qui au début de ce second confinement était loin de faire l’unanimité Outre-Rhin, devra être privilégié. L’appel est lancé à tous les employeurs de “prendre cette possibilité au sérieux” et de favoriser le télétravail partout où cela semble possible.

(Source : France 3 Grand Est)



14 Janvier 2021 : Pas plus de 3,5 % de croissance en vue cette année en Allemagne

L’économie allemande devrait croître de 3,5 % cette année après une contraction de 5 % environ en 2020, a déclaré mardi la fédération de l’industrie BDI, une prévision moins optimiste que celle du gouvernement, qui table officiellement sur un rebond de 4,4 %.

La première économie d’Europe ne retrouvera donc pas avant l’an prochain au mieux son niveau d’avant la pandémie, a souligné le président de la BDI, Siegfried Russwurm.

Pour la BDI, c’est une nouvelle fois le secteur industriel tourné vers l’export qui tirera la reprise cette année : elle anticipe une progression de 6 % des exportations après une chute d’environ 11 % en 2020.

(Source : TradingSat)




10 Décembre 2020 : Les exportations allemandes continuent à augmenter

Les exportations allemandes ont augmenté pour le sixième mois consécutif en octobre, demeurant toutefois en-deçà de leur niveau d’avant la crise liée à la pandémie de Covid-19, selon les données de l’office statistique publiées mercredi.

Les nouvelles restrictions en Allemagne mises en place en novembre n’ont pas entraîné, à l’inverse du printemps, de fermetures d’usines ce qui devrait réduire une partie de leur impact économique, notamment sur les échanges internationaux. Même si les exportations ont perdu en rythme en octobre, elles justifient "l’un des rares espoirs de l’économie allemande pour éviter une contraction significative au quatrième trimestre", a commenté Carsten Brzeski, économiste chez ING.

(Sources : AFP, Le Figaro)



3 Décembre 2020 : Le nombre de candidatures par emploi a doublé depuis Mars 2020 en Allemagne

117 candidats en moyenne par offre d’emploi : la concurrence sur le marché du travail augmente massivement depuis le début de la crise du Coronavirus.

Selon l’Institut allemand de recherche sur l’emploi (IAB) et la plate-forme de carrière LinkedIn, le nombre d’offres d’emploi a chuté de 20 % depuis mars dernier. Dans le même temps, le nombre de candidatures par emploi a doublé.

Les candidats ayant peu ou pas d’expérience professionnelle sont particulièrement désavantagés dans une telle situation de concurrence. Le contexte actuel a donc bouleversé le marché de l’emploi en Allemagne.

(Source : Bundesministerium für Arbeit und Soziales)




26 Novembre 2020 : L'Allemagne veut prolonger son confinement partiel pour sauver Noël

La fermeture des restaurants, bars et activités de loisirs début novembre n’a fait que stabiliser à un niveau élevé les cas de contamination au coronavirus. Berlin veut prolonger jusqu’au 20 décembre le confinement partiel et limiter à 5 personnes les contacts privés pour permettre aux familles de se retrouver après.

Comme le souhaitait la chancelière, qui se justifiera de nouveau devant le Bundestag aujourd’hui, les Allemands devront en outre limiter leurs réunions privées à 5 personnes issues de deux foyers seulement, selon l’agence de presse allemande dpa. En revanche, aucune règle commune ne semblait pouvoir être arrêtée sur les écoles.

De peur de lasser une population dont le soutien a jusqu’ici été précieux, l’exécutif allemand dessine en compensation des restrictions, des fêtes de fin d’année plus festives. Entre le 23 décembre et le 1er janvier, les familles devraient pouvoir se retrouver à 10 personnes, sans compter les enfants de moins de 14 ans. Les feux d’artifice, chers aux Allemands la nuit de la saint Sylvestre, ne seront interdits que dans les lieux les plus fréquentés, afin de limiter les accidents de nature à mobiliser des médecins déjà surchargés.

(Source : Les Echos)



19 Novembre 2020 : De nombreux employeurs restent sceptiques vis-à-vis du télétravail en Allemagne

En Allemagne, une grande partie des entreprises est beaucoup plus sceptique à l’égard du travail à domicile, contrairement à la majorité des employés.

Seule une minorité de 5,7 % des entreprises ont enregistré une augmentation de la productivité du travail mobile à ce jour, selon une nouvelle enquête.

En revanche, 30,4 % des entreprises ont déclaré que la productivité de leur main-d’œuvre était inchangée, 27 % ont même déclaré qu’elle était inférieure.

L’institut Ifo, basé à Munich, a réalisé une enquête auprès de 1097 entreprises en octobre, à la demande de la Fondation des entreprises familiales (Stiftung Familienunternehmen).



12 Novembre 2020 : Enregistrement électronique des voyageurs en Allemagne

Depuis lundi, de nouvelles règles sont entrées en vigueur pour les passagers à destination de l’Allemagne. Il est désormais obligatoire de s’enregistrer sur le site einreiseanmeldung.de pour toute personne venant d’une zone considérée à risques, la France en faisant partie. Cette page existe également en français.

Il vous faudra préciser le moyen de transport, le jour d’arrivée et l’adresse de résidence en Allemagne. Une preuve de cet enregistrement doit être fournie aux autorités sur demande.

Il existe une exemption à cette quarantaine obligatoire de 5 ou 10 jours. Les frontaliers séjournant pour une durée maximale de 24 heures ne sont pas astreints. La règle vaut pour les déplacements vers le Bade-Wurtemberg, la Rhénanie-Palatinat et la Sarre.

Par ordre du gouvernement fédéral, les hôtels n’accueillent d’ailleurs plus de touristes, mais certains restent ouverts pour des voyageurs avec un motif professionnel. Ce sont donc les Allemands se rendant en France qui s’exposent le plus à de possible sanctions, notamment pour tout déplacement non indispensable.

(Source : Voyages D’Affaires)



5 Novembre 2020 : Restrictions strictes des contacts, restaurants et parcs de loisirs fermés en Allemagne

Depuis la semaine dernière, un confinement partiel, initialement limité à quatre semaines, est en vigueur dans toute l’Allemagne.

Des règles plus sévères s’appliquent aux rencontres personnelles : dans la plupart des Bundesländer, seuls deux ménages sont autorisés à se réunir, dans certains cas, cela s’applique même aux réunions à domicile. Les restrictions de contact visent à éviter la surcharge des autorités sanitaires et de l’ensemble du système de soins de santé, en particulier des unités de soins intensifs.

Contrairement au printemps, les crèches et les écoles ainsi que les magasins restent généralement ouverts. En revanche, les restaurants, cafés et bars ont dû fermer, et les établissements de restauration ne peuvent plus vendre que des aliments et des boissons à emporter.

Désormais, les cinémas, théâtres, opéras, musées, studios de fitness, piscines, saunas et bien d’autres installations sont également soumis à une pause obligatoire. Les personnes doivent donc s’abstenir de tout déplacement inutile.




29 Octobre 2020 : Décathlon annonce l'ouverture de plusieurs magasins en Allemagne

Bonne nouvelle pour les passionnés de sport en Allemagne ! Décathlon prévoit de s’étendre à Stuttgart (automne 2021), Augsbourg (été 2021, 3 500 m²), Offenburg (printemps 2021, 2 000 m²), Rosenheim (printemps 2021, 2 000 m²) et Unterföhring (printemps 2021, 7 000 m²). Et une autre antenne sera ouverte cet automne à Elisenhof, une succursale située au centre de Munich, qui disposera de 3 000 mètres carrés de surface de vente.

Au total, l’entreprise sportive créera 250 nouveaux emplois dans le sud de l’Allemagne. De nombreux Français en Allemagne ont déjà travaillé dans cette enseigne, et ça pourrait encourager encore d’autres avec ces nouvelles ouvertures annoncées. Le concept de Décathlon est depuis longtemps bien accueilli chez nos voisins.



22 Octobre 2020 : Les frontières franco-allemandes resteront ouvertes

Dans le cadre de la lutte contre l'augmentation des cas Covid, l’urgence sanitaire a été réintroduite en France samedi passé. Toutefois, les voyageurs en provenance d’Allemagne – dans la plupart des cas – peuvent toujours entrer en France, mais il y aura des contrôles aux frontières.

En raison de la forte augmentation des chiffres d’infection, on craint que les frontières soient à nouveau fermées. Toutefois, il n’est pas prévu de reprendre cette mesure pour l’instant. Malgré le nombre croissant d’infections, les frontières resteront (dans un premier temps) ouvertes.

(Source : Südwest Presse)



15 Octobre 2020 : 18h30, la mini-série de la chaîne franco-allemande ARTE

18h30, c’est l’heure à laquelle Éric et Melissa, deux collègues, partent chaque soir du bureau pour rejoindre le même arrêt de bus. Cinq minutes quotidiennes, calées entre vie professionnelle et vie de famille, esquissant l’année qui verra ces deux-là se chercher, se trouver ou se manquer.

Plus qu’une histoire de temps, 18h30 est avant tout celle d’un contretemps. Une fiction touchante et très réaliste, que vous risquez de regarder d’une traite.



8 Octobre 2020 : La majorité des Allemands pense à changer de job

En Allemagne, le désir de changer de job s’accroît malgré la situation actuelle. L’état d’esprit positif des candidats peut surprendre. Le nouveau sondage réalisé par l’agence RH Königsteiner Agentur révèle que les salariés en Allemagne n’ont pas perdu leur optimisme. Plus de 40 % des personnes interrogées estiment que leurs chances personnelles sur le marché du travail sont bonnes malgré cette crise.

Le souhait de changer d’emploi est "un indicateur important de la confiance des Allemands dans l’avenir et de leur confiance dans le développement économique des entreprises". Plus de la moitié des personnes interrogées envisagent actuellement un éventuel changement d’emploi, et 43 % sont convaincues qu’elles y parviendront.



1er Octobre 2020 : La sensibilisation à l'environnement dans les offres d’emploi

L’attitude des employeurs en Allemagne vis-à-vis de la protection climatique est importante pour les candidats de tous âges – et cela reste le cas pendant la crise du Covid.

Un peu moins des deux tiers y prêtent attention lorsqu’ils cherchent un nouvel employeur. C’est le résultat d’une enquête actuelle menée par l’agence RH Königsteiner auprès de 3000 employés.

Le plus important pour les personnes interrogées reste cependant leur salaire, un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée ainsi qu’une atmosphère de travail agréable.

Les entreprises devront se repositionner ici au plus tard dans la phase post-Covid. Les offres d’emploi manquent actuellement d’informations sur la sensibilisation des entreprises à l’environnement : six employés sur dix veulent savoir ce que leur employeur pense des questions environnementales.

Les candidats souhaitent donc que la sensibilisation à l’environnement soit davantage prise en compte dans les offres d’emploi : un peu moins de 60 % des personnes interrogées y prêtent attention.


Olivier Geslin Connexion-Emploi

Bonne lecture !

Olivier Geslin