Trouver un emploi à Berlin sans parler allemand, un pari impossible ?

Trouver un emploi à BerlinCapitale "branchée" de l'Allemagne, Berlin est devenue une ville attractive grâce à ses quartiers où se mélange une population jeune et cosmopolite. De nouveaux artistes semblent y trouver leur inspiration, de nouveaux courants, de la mode à la musique en passant par les multiples start-ups qui se créent, Berlin est désormais incontournable pour les jeunes en quête de nouvelles expériences. Pour ceux qui recherchent un premier emploi, ils ne seront pas déçus du voyage : les opportunités sont nombreuses, notamment dans le domaine du web.

Le marché de l'emploi à Berlin n'est pas celui de Paris

Le taux de chômage en Allemagne au 1er janvier 2015 est de 6,3% de la population active (données européennes) contre 10,9% en France. Le pays vient de connaître son plus bas niveau de chômage en 4 ans et sa plus forte croissance depuis 2010.  

D'après les statistiques économiques, Berlin aurait créé environ 123.000 emplois depuis 2005, un record pour une ville allemande. Ces chiffres sont d'autant plus spectaculaires suite aux 20% de taux de chômage que la ville a connu, au lendemain de la chute du mur. (10,4 % au 1er janvier 2015)

Voici à titre d'exemple, la chute du chômage ces 3 dernières années dans les quartiers berlinois de Friedrichshain-Kreuzberg :

Arbeitslosenquote Berlin 2013

Source : www.xhain.net

Berlin est passée de la Capitale des "Hartz IV Empfänger" (pour faire référence aux allocataires du minimum social en Allemagne) à la Championne de la création d'entreprise. Selon le KfW Bankengruppen, Berlin est le Bundesland dans lequel ont été créées le plus d'entreprises entre 2006-2010. Cependant ce dynamisme entrepreunarial est du à de nombreuses entreprises individuelles qui sont des compléments de revenus. La situation sociale reste précaire dans la capitale berlinoise.  Il faut espérer que la dynamique de la vague "Hip" et créative de Berlin soit suivie de la vague des investisseurs pour renforcer la première...

Comment trouver un emploi à Berlin quand on ne parle pas allemand ?

Pour ceux qui sont à la recherche d'un travail, les postes dans les start-ups web restent moins bien rémunérés que ceux dans les secteurs traditionnels, tels que l'automobile et l'industrie.
Les jeunes entreprises offrent souvent des emplois en CDD et des salaires qui risquent de ne pas répondre aux attentes des plus exigeants.

  • Vous pouvez dans un premier temps trouver un "Minijob" (emploi rémunéré 450 € par mois) tout en prenant des cours d'allemands pour prétendre à un emploi mieux rémunéré et plus stable une fois votre niveau d'allemand plus courant. Vous trouverez par exemple dans le magazine Berlinois Zitty ce type d'annonces ou le site du Pole Emploi allemand Arbeitsagentur (précisez comme lieu berlin et dans la catégorie "nur Stellen mit folgenden Begriffen" le mot "minijob"). 
  • Les candidats les plus jeunes pourront envisager un séjour au pair par l'intermédiaire d'agences de placement comme euroconnectionsaupair-world ou au pair berlin, ou d'annonces placées sur Ebay ou markt.de, bain culturel garanti !
  • De nombreuses agences de Call Center sont installées à Berlin. On y trouve par exemple eBay, SNT, eKomi Ltd. Les salaires ne sont toutefois pas élevés : de 1000 à 1300 € après imposition dans certaines entreprises. Mais ce type de job peut s'avérer être un tremplin pour apprendre l'allemand et trouver une meilleure opportunité par la suite.
  • Le secteur de l'E-Business, particulièrement développé à Berlin, connait actuellement une expansion à l'international. La France fait partie des marchés prometteurs que les start-ups souhaitent investir. L'entreprise Zalando recherche par exemple des équipes françaises pour ses nouveaux projets. Voici égalemet Euvino, une start-up créée à Berlin par une équipe de jeunes Allemands et Français, spécialistes de la vente en ligne, qui a diffusé chez nous des offres. 
  • De nombreuses sociétés francaises implantées à Berlin (650 d'après les chiffres de la Chambre de commerce berlinoise) sont présentes dans le secteur des infrastructures (Total Elf, GDF Suez..), des services et du commerce. Certaines d'entre elles diffusent sur notre site des offres d'emploi, sans compter les entreprises allemandes qui recherchent des candidats francophones. Vous trouverez certaines de ces entreprises susceptibles de recruter des candidats de langue francaise dans notre liste d'entreprises françaises et allemandes à Berlin.
  • Des groupes allemands, tel que BASF, installés à Berlin, sont aussi à la recherche de francophones pour leurs fonctions support (controlling, comptabilité, RH, etc.).


Et les salaires à Berlin .... ?

Une étude récente réalisée pat Stepstone confirme bien le fait que les salaires à Berlin sont de 20% plus bas que dans les Länder aux taux de chômage les plus faibles. Ainsi la moyenne brut des salaires annuels en Bavière et de 51.900 €, dans le Bade-Württemberg  de 50.200 €, en Hesse de 51.100 € et pour Berlin ... de 39.900 €.

Comment s'explique cette différence? Elle reflète le découpage industriel entre les Länder du Sud et la faible implantation industrielle dans les nouveaux Bundesländer de l'est. Les branches qui rémunèrent le mieux sont celles des secteurs phramaceutiques, chimiques et automobiles, et leurs sièges sont principalement dans les 3 régions citées ci-dessus. Berlin, quant à elle, est plus marquée par des PME allemandes principalement dans le secteur des services, dont les salaires sont les plus bas (Gastronomie, Artisanat, Santé, Publicité et marketing...) 

Au final: oui il est possible de mettre le pied à Berlin et d'y travailler sans parler allemand tout en restant un... marginal

Vous débattre en anglais auprès des administrations pour la moindre formalité pourrait s'avérer être un parcours du combattant ! Mieux vaut investir dans des cours de langues d'allemand pour passer à l'étape suivante: s'intégrer localement et mieux saisir l'environnement qui nous entoure. Be Aware ! Si vous partez de zéro connaissance en allemand, vous pourrez émerger après 6 mois de cours intensifs au prix de quelques maux de tête au début ;-)  Il serait dommage de passer à côté des bons plans qu'offre la vie locale à Berlin... 

L'illusion berlinoise: quelques témoignages

Attention cependant au désenchantement qui se produire pour certains partis sans projet professionnel précis dans un marché du travail chaotique avec une insertion compliquée pour les non-germanophones, dans une ville avec un taux de chômage deux fois plus élevé qu'à Paris. Voici quelques temoignages de jeunes Européens sur les difficultés rencontrées: Mathilde Ramadier, scénariste de bande dessinée "Stage non payé, pas de salaire minimum", Caroline "Vivre et travailler à Berlin" et d'autres européens Partis à Berlin 

N'hésitez pas à rejoindre sur facebook notre groupe de discussion "Emploi & Stages à Berlin"

Si vous êtes prêt à vivre l'aventure berlinoise, voici enfin quelques conseils pour la recherche d'appart à Berlin :

Trouver un appartement ou une colocation à Berlin : un marché immobilier encore bon marché

La ville offre une qualité de vie que très peu de capitales européennes proposent. Les loyers sont encore abordables et de bonne qualité dans l'ensemble, avec beaucoup de choix. Il est possible d'acheter un appartement à 2500€/ m2 en moyenne; pour la location, les prix sont aussi souvent très bas dans certains endroits, en moyenne comptait de 6 à 8 € le m2.

La métropôle est parcemée d'espaces verts qui font le bonheur de ses habitants. Son réseau de transports en commun est suffisamment grand pour éviter les embouteillages interminables que connaissent les grandes villes. Néanmoins, les quartiers de Prenzlauer Berg et Neukölln étant aujourd'hui de plus en plus prisés, les loyers commencent à augmenter.

Vous pouvez suivre les conseils de Manon pour trouver une colocation sympathique à Berlin :

Quant à votre recherche d'appartement, vous pouvez consulter le site Connexion-Française pour les bonnes adresses :

Voici notre groupe facebook dédié à la publication d'offres d'emploi et de stage à Berlin ainsi qu'à l'échange de conseils emploi pour Berlin, n'hésitez pas à vous inscrire !