Les fournisseurs de services informatiques veulent valoriser le made in Germany

CIDAL Fournisseurs de services informatiques made in GermanyAprès les machines-outils et les véhicules automobiles, le made in Germany va-t-il s'imposer comme une référence en matière de services informatiques liés à Internet ? C'est le pari que font, selon le quotidien Handelsblatt (édition du 17.10), les entreprises allemandes du secteur. À l'heure des pannes de Blackberry, elles entendent valoriser leur implantation comme gage de sécurité et de fiabilité.

Selon le quotidien, ces entreprises répondent au développement de l'informatique en nuage (cloud computing). Cette technologie requiert une confiance absolue du client dans son fournisseur de services. En effet, il s'agit pour ce dernier de stocker les données qu'il veut mettre en sécurité non plus sur son ordinateur personnel, mais sur un serveur extérieur, installé chez son fournisseur.

Un « nuage » allemand

T-Systems, filiale de Deutsche Telekom, et Bitkom, la Fédération allemande des technologies de l'information et de la communication, plaident ainsi pour la constitution d'un « nuage » allemand. Le projet tardait jusqu'ici à voir le jour. Mais les déboires du Blackberry, de Sony ou d'Amazon pourrait lui donner un nouvel élan. L'objectif : exploiter la réputation de fiabilité de l'Allemagne face à la concurrence, principalement américaine.

De fait, selon le Handelsblatt, les opérateurs américains sont soumis aux lois antiterroristes, ce qui signifie qu'ils sont susceptibles de devoir livrer des données confidentielles aux autorités en cas de menace sur la sécurité du pays. L'Allemagne, elle, est « en pointe en matière de protection des données, et c'est pourquoi elle a la préférence » des clients, a expliqué au quotidien Reinhard Clemens, directeur de T-Systems. Le « nuage » allemand pourrait devenir un nouveau succès à l'exportation, espère-t-il.

Campagne marketing

« Nous avons en Allemagne des lois claires en ce qui concerne le recueil et l'utilisation des données, et en tant qu'entreprises nous faisons beaucoup pour protéger et sensibiliser nos clients », ajoute Ralph Dommermuth, P.D.G. du poids lourd allemand de l'Internet, United Internet. Ce pionnier du web entend même aller plus loin. Il y a quelques mois, il a, en effet, lancé une campagne de marketing pour vanter les mérites du made in Germany dans le domaine des services informatiques liés à Internet.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Les fournisseurs de services informatiques veulent valoriser le made in Germany

© www.cidal.diplo.de