Vivre en Allemagne est plutôt moins cher que dans les pays voisins

CIDAL Allemagne plutôt moins cherQue peut-on acheter avec un billet de cent euros au sein de l'Union européenne (UE) ? Selon Eurostat, c'est... extrêmement variable ! Pour un même panier de biens d'alimentation (hors tabac et alcools) vendu 100 euros en moyenne dans l'UE, le Danois devra débourser 143 euros et le Polonais seulement 61 euros. L'Allemand, lui, se situe un peu au-dessus de la moyenne européenne (106 euros).

Le pouvoir d'achat des Allemands est ainsi légèrement supérieur à celui de leurs voisins directs. Ce qui revient 106 euros à l'Allemand coûtera 109 euros au Français, 110 euros au Belge, 116 euros au Luxembourgeois et 120 euros à l'Autrichien. Hors de l'UE, le Suisse devra même débourser l'équivalent de 155 euros ! Parmi les voisins de l'Allemagne, seuls la Pologne (61 euros), la République tchèque (84 euros) et les Pays-Bas (96 euros) jouissent d'un coût de la vie moins élevé.

Pouvoir d'achat : grand écart entre l'est et le nord de l'Europe

D'une manière générale, c'est à l'est de l'Europe, et dans une moindre mesure, au sud que l'on trouve les prix les plus bas. À l'inverse, la vie chère affecte en premier lieu le nord du continent. Pour acheter un panier moyen de 100 euros, les Danois doivent débourser 143 euros, les Suédois 124 euros, les Finlandais 119 euros et les Irlandais 118 euros. À la périphérie de l'UE, les Norvégiens doivent même dépenser l'équivalent de 186 euros.

Dans le détail, l'étude montre aussi, contrairement aux idées reçues, toutes les catégories de produits alimentaires ne sont pas bon marché en Allemagne. Le prix de la viande y est ainsi supérieur de 28 % à la moyenne européenne. En France, il est supérieur de 23 %.

© CIDAL