Les diplômes étrangers désormais mieux reconnus en Allemagne

CIDAL Diplômes étrangers reconnus en AllemagneCela va changer la vie de quelque 300 000 personnes en Allemagne. Le 29 septembre, le Bundestag a entériné un projet de loi améliorant la reconnaissance des diplômes et des qualifications obtenus à l'étranger. Chacun a désormais le droit d'ouvrir un dossier pour faire constater ses acquis selon une procédure uniformisée et, le cas échéant, d'obtenir une équivalence dans un délai de trois mois. Un service d'assistance téléphonique va être mis en place pour informer les personnes intéressées.

Étape décisive pour l'intégration des immigrés

La mesure concerne principalement les étrangers originaires de pays extra-européens, dont les diplômes et qualifications professionnelles étaient jusqu'à présent mal reconnus. Ceux qui sont installés en Allemagne « vont recevoir l'estime qu'ils méritent », et ceux qui souhaitent immigrer en Allemagne « une motivation accrue à s'investir dans le pays », a commenté Maria Böhmer, ministre déléguée à la Migration, aux Réfugiés et à l'Intégration. La loi constitue ainsi « une impulsion majeure en faveur de l'intégration, un puissant renforcement de la cohésion sociale et un signe de bienvenue sans ambiguïté à destination des migrants ».

Ce texte fait même de l'Allemagne un pays pionnier en matière d'intégration des étrangers qualifiés. « Même des pays très ouverts à l'immigration comme les États-Unis et le Canada ne disposent pas d'une législation sur la reconnaissance des diplômes étrangers », a souligné Mme Böhmer.

Réponse à la pénurie de main-d'œuvre qualifiée

En préparation depuis 2009, les nouvelles dispositions constituent également une réponse à la pénurie croissante de main-d'œuvre qualifiée dont souffrent les entreprises allemandes. Selon la ministre, elles vont permettre de « mieux utiliser le potentiel » que représentent les personnes d'origine étrangère. Actuellement, certaines entreprises allemandes voient leur croissance entravée par la difficulté à recruter le personnel qualifié dont elles ont besoin.

La loi concerne, au total, 500 professions. Les diplômes et qualifications reconnus dans un Land le seront désormais dans toute l'Allemagne. En cas de reconnaissance partielle, le demandeur pourra se contenter de compléter (à ses frais) sa formation pour obtenir le titre requis.

Enfin, pour certaines professions, comme les enseignants, les ingénieurs ou les métiers du social, il revient aux Länder de prendre à leur tour des dispositions similaires.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Les diplômes étrangers désormais mieux reconnus

© www.cidal.diplo.de