L’Allemagne à la conquête du marché des voitures électriques

CIDAL Allemagne voitures électriquesL'Allemagne, berceau de la première automobile, entend se positionner comme leader sur le segment des véhicules électriques. Aussi le gouvernement fédéral a-t-il décidé de doubler le budget alloué à la recherche et au développement dans ce domaine. Avec un objectif bien précis : mettre en circulation un million de voitures électriques sur les routes allemandes à l'horizon 2020 et six millions à l'horizon 2030.

L'État fédéral octroiera, d'ici à la fin 2013, un milliard d'euros supplémentaires aux constructeurs automobiles pour les aider à relever les principaux défis de l'électromobilité, notamment la production de batteries et la création d'infrastructures de rechargement. « Il existe déjà des projets pilotes qu'il convient de développer au plus vite », a déclaré lundi la chancelière Angela Merkel dans son dernier podcast vidéo.

Pas de prime à l'achat

Cependant, les entreprises doivent aussi jouer leur rôle ; le marché et la concurrence sont les meilleurs moteurs de l'innovation, souligne le gouvernement fédéral. « Ce n'est pas le montant des subventions qui conditionnera le succès de l'électromobilité sur le marché, mais les compétences technologiques », a précisé Annette Schavan, ministre fédérale de la Recherche. Berlin ne prévoit donc aucune prime à l'achat pour les voitures électriques.

En revanche, d'autres mesures incitatives seront adoptées le 18 mai. Ainsi, les propriétaires de véhicules « propres » acquis avant le 31 décembre 2015 seront exonérés de taxe automobile pendant dix ans. Ils bénéficieront en outre de certains avantages sur le plan de l'assurance et disposeront d'aires de parking réservées. Enfin, ils seront autorisés à emprunter les couloirs de bus.

Contribution à la transition énergétique

De leur côté, les constructeurs ont l'intention de concevoir des véhicules fonctionnant uniquement à l'électricité verte. Une décision chaleureusement saluée par Norbert Röttgen, ministre fédéral de l'Environnement : « L'électromobilité constitue ainsi une nouvelle incitation au développement des énergies renouvelables et apporte une contribution importante à la transition énergétique. Sans elle, le secteur des transports ne pourrait pas prendre une part suffisante à la protection du climat. »

En savoir plus :

Voir l'article original sur le site du CIDAL : L'Allemagne à la conquête du marché des voitures électriques

© www.cidal.diplo.de