Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

[VIDEO] Quel mode d'emploi pour le salaire minimum en Allemagne ?

21 janvier 2015

Retrouvez un article plus récent sur ce thème au lien suivant : Revalorisation du salaire minimum légal en Allemagne en 2017.

Le salaire minimum en Allemagne est applicable depuis le 1er Janvier 2015 et ce après de nombreuses négociations. Presque 4 millions de personnes travaillant outre-Rhin sont concernées. Quel est le montant du salaire minimum ? Existe-t-il des exceptions à cette règle d'application du Mindestlohn ? Les Français y ont-ils le droit également ?

Les conseils de Jérôme Lecot, recruteur franco-allemand chez Eurojob-Consulting




Transcription de la vidéo


Bonjour ! Après de nombreuses tractations politiques, l'Allemagne a annoncé le salaire minimum (Mindestlohn) qui est applicable depuis le 1er Janvier 2015. Quel est le mode d'emploi du salaire minimum ? Sera-t-il applicable aux Français travaillant en Allemagne ?


Quelques données brutes sur le salaire minimum en Allemagne


Il sera de 8,50 € par heure ce qui correspond pour un salaire hebdomadaire de 40 heures à 1473 € brut. A titre de comparaison, en France, le SMIC est de 9,61 € de l'heure. Ce salaire minimum ne peut pas être applicable à tout le monde dès le début. Il sera progressivement applicable jusqu'en 2017.


Sera-t-il applicable sur tout le territoire allemand ?


Oui. Certes, il existe des différences de niveaux de vie entre l'Ouest et l'Est de l'Allemagne, mais toute personne travaillant en Allemagne aura droit au même montant. Le salaire minimum allemand sera réévalué chaque année par une commission composée de syndicat, du patronat et de représentants économiques.


Est-ce que les Français travaillant en Allemagne peuvent le toucher ?


Bien sûr, à partir partir du moment qu'ils sont salariés et qu'ils font partie des 3,7 millions de salariés en Allemagne qui peuvent être atteint par cette mesure ! Il faut savoir qu'en Allemagne, il y a 39 millions de salariés et que sur ce nombre de salariés, 3,7 millions de personnes sont atteintes par cette mesure et un million supplémentaire, progressivement, l'Allemagne passera à 4 voire 4,5 millions de salariés qui toucheront le salaire minimum allemand. Il ne faut pas oublier les saisonniers qui toucheront également le salaire minimum.


Malgré tout, il existe des exceptions à cette règle d'application du salaire minimum


A savoir que les jeunes de moins de 18 ans qui ne sont pas qualifiés, ne pourront pas avoir droit à ce salaire minimum. Ceci sert à ne pas faire concurrence aux règles de l'apprentissage. Les apprentis dérangent cette règle d'application du salaire minimum. Souvent, leurs salaires sont fixés par les conventions collectives, progressivement par année d'apprentissage.


Règles importantes pour les stagiaires


Chaque stagiaire réalisant un stage obligatoire (universitaire en fin de formation) avec une durée en-dessous de 3 mois, ne sera pas redevable sur sa rémunération. En revanche, lors d'un stage d'une durée de plus de 3 mois, l'entreprise a obligation d'appliquer le salaire minimum. Ceci sert à faire face au problème de stages cumulés, un problème que l'on retrouve également en France.


Règles pour les chômeurs de longue durée (au-delà d'un an de chômage)


Le salaire minimum ne peut pas leur être donné pendant les 6 premiers mois de leur embauche ce qui sert à éviter les dérives.


Est-ce qu'une entreprise n'appliquant pas cette mesure peut être sanctionnée ?


Oui. L'entreprise elle-même ainsi que ses sous-traitants peuvent être sanctionnés, puisque l'entreprise ne pourra pas dire qu'elle ne connaisse pas le salaire de ses salariés pour lesquels elle sous-traite.


Un exemple intéressant est celui des conducteurs polonais : quand une entreprise de transport p.ex. polonaise passe la frontière, elle doit déclarer aux douanes que ses salariés touchent le salaire minimum quand ils travaillent en Allemagne.


Quel sera l'impact du salaire minimum sur l'économie en Allemagne que l'on connait depuis très longtemps en France ? Il y aura-t-il une destruction de l'emploi ?


Certaines organisations patronales craignent que 200 000 emplois seront détruits, même si le ministère de l'économie du travail n'est pas de cette avis.


Quel sera l'impact sur la consommation ? Les prix augmenteront-ils en Allemagne ?


A ce jour, il est difficile de répondre à cette question vu les différents paramètres à prendre en compte.