Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Une nouvelle formation pour les diplomates d’Afrique francophone

7 octobre 2010

La première promotion du programme brille par son cosmopolitisme : les participants viennent du Burkina Faso, du Sénégal, du Cameroun, de la République démocratique du Congo, de Djibouti, du Tchad, de la Guinée équatoriale... En tant que futurs représentants de leur pays, ils seront amenés à négocier sur des questions décisives dans un cadre régional, voire global. L'Académie du service diplomatique et consulaire les prépare à leurs futures missions sur le plan théorique comme pratique.

Techniques de négociation

Des conférences reviennent sur le potentiel économique de l'Afrique et sur son rôle en tant qu'acteur mondial. D'autres modules éclairent les grands enjeux qui se posent au continent noir en ce début de XXIe siècle, notamment la gestion durable des ressources naturelles. Par ailleurs, l'accent est mis sur la contribution de la diplomatie africaine francophone au règlement des problèmes internationaux.

Plus concrètement, les participants ont l'occasion de mobiliser les compétences requises dans l'exercice de leur métier. Des ateliers proposent un entraînement intensif à la pratique des relations internationales, ainsi qu'une initiation à diverses techniques de présentation et de négociation. Les jeunes diplomates gagnent donc en assurance dans leurs relations avec les médias ou les investisseurs potentiels.

Communauté d'intérêts et de valeurs

La formation insiste sur l'importance du dialogue et de la coopération, mais aussi sur la nécessité de valeurs communes telles que les droits de l'homme. Pendant leur séjour, les participants approfondissent leurs connaissances politiques et économiques sur l'Allemagne et l'Union européenne. Au-delà des cours théoriques, des voyages d'étude leur permettent de découvrir de l'intérieur les institutions et de rencontrer des entrepreneurs allemands qui entretiennent des relations avec le continent africain.

Forts de ces nouvelles expériences, nos jeunes diplomates repartiront en Afrique avec un bagage plus riche. Ils auront aussi élargi leur réseau et noué des liens personnels avec les autres participants. Peut-être seront-ils amenés à se revoir au hasard de leur cheminement diplomatique.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Une nouvelle formation pour les diplomates d'Afrique francophone

© www.cidal.diplo.de