Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

L'innovation en Allemagne : des conditions propices pour les entreprises

16 octobre 2013

Aux yeux des cadres dirigeants du monde entier, l'Allemagne est le deuxième marché le plus favorable à l'innovation après les États-Unis. Selon le baromètre mondial de l'innovation publié par la société General Electric (GE), 85 % des 3 000 dirigeants sondés dans 25 pays jugent que les conditions pour innover y sont bonnes.

Aux yeux des dirigeants interrogés, l'Allemagne réunit des conditions propices à l'innovation en matière d'éducation, de contraintes bureaucratiques, de protection de la propriété intellectuelle et de climat général d'investissement. Les États-Unis arrivent en tête du classement devant l'Allemagne, la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

Priorité

95 % des sondés affirment que l'innovation est une priorité stratégique pour les entreprises allemandes. Le sondage révèle que les cadres dirigeants allemands conçoivent principalement cette innovation comme optimisation de l'offre et comme développement de nouveaux produits et services. « L'Allemagne a fait de son rôle de leader sur le front de l'innovation un élément central de sa compétitivité à l'échelle internationale », a commenté Carlos Härtel, directeur du GE Global Research Center Europe. Et le reste du monde perçoit cela comme tel.

Levier positif

Selon l'enquête, les cadres allemands voient l'innovation comme une force positive et comme un levier clé de leur économie. Ils sont moins nombreux (14 %) que la moyenne (30 % au niveau mondial) à y voir aussi un défi générateur d'anxiété, susceptible d'avoir un impact négatif sur leur économie par le renforcement de la compétition et l'accélération du cycle de vie des produits et des services.

À l'instar des autres cadres du monde, ils tendent de plus en plus à considérer que l'innovation peut émaner de tous les acteurs économiques. 73 % des sondés en Allemagne estiment qu'individus et PME peuvent être aussi innovants que les grandes entreprises. Un chiffre en hausse de trois points en un an. En conséquence, 84 % des cadres allemands et 87 % des cadres interrogés dans le monde considèrent que la collaboration avec d'autres partenaires améliore les performances de leur entreprise.

Environnement

En matière d'innovation, les cadres allemands accordent plus d'importance que la moyenne aux aspects durables du développement et au respect de l'environnement. Ils voient, en revanche, des potentiels d'amélioration au niveau des contraintes bureaucratiques, de l'enthousiasme et de l'aversion au risque de la population.

Source : www.allemagne.diplo.de