Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

Les cursus d’avenir en Allemagne : de l’économie de l’énergie aux sciences de la vie

2 mars 2011

De l'économie de l'énergie aux sciences de la vie : neuf nouveaux cursus offrant un potentiel et de bonnes perspectives d'avenir professionnel.

De l'énergie éolienne au solaire : les énergies renouvelables sont celles de l'avenir. L'université d'Oldenburg propose un cursus international aux diplômés, en anglais, qui porte sur dix-huit mois et s'adresse essentiellement aux étudiants de pays en développement. La formation allie la théorie et la pratique et comprend des études de cas du secteur de l'énergie.

Économie de l'énergie (Universität Münster/RWTH Aachen)

Technique, économie et droit : ce sont les disciplines du cursus de master en économie de l'énergie. Ces études communes aux universités de Münster et d'Aix-la-Chapelle ont surtout pour but de préparer au marché de l'énergie une jeune génération et des cadres du domaine des sciences naturelles et de l'ingénierie.

Matières premières renouvelables/Bioénergie (Universität Hohenheim)

Les bases de la production de matières premières renouvelables et de plantes énergétiques ainsi que leur traitement ou transformation en énergie : telles sont les compétences très demandées sur le marché auxquelles se consacre le cursus de bachelor de l'université Stuttgart-Hohenheim. Pour cela, il est important d'avoir de bonnes connaissances en biologie, technique, économie, mathématiques, physique et chimie.

Planification environnementale et ingénierie écologique (TU München)

L'utilisation des ressources naturelles, le traitement des déchets ou l'assainissement des eaux polluées sont les thèmes qu'abordent les étudiants du cursus de master à l'université technique de Munich. La biologie tout comme la gestion du paysage et les relations publiques figurent au programme.

Mobilité et transports (TU Braunschweig)

À quoi ressembleront les voitures du futur ? Comment peut-on éviter des transports inutiles ? Les études pour le bachelor et le master à l'université technique de Brunswick traitent de questions comme celles-ci. Les enseignants sont des ingénieurs, des informaticiens ou des économistes et des spécialistes en sciences sociales.

Génie économique (BTU Cottbus)

Le cursus de bachelor de l'université technique de Cottbus procure les bases permettant de travailler au carrefour de la technique et de l'économie. Au programme figurent aussi bien les connaissances en droit, en économie et en sciences sociales que l'ingénierie.

Systèmes automoteurs (Hochschule Esslingen)

Le développement de concepts de moteurs écologiques ou de nouveaux systèmes de sécurité pour les automobiles : le cursus en langue anglaise à Esslingen pour le master ouvre des débouchés professionnels dans ce domaine. Les études sont orientées sur la pratique et les étudiants bénéficient de coopérations avec l'industrie automobile.

Technique médicale (Fachhochschule Nürnberg)

Du scanner au respirateur artificiel : le développement d'appareils médicaux et de procédés de diagnostic sont au centre du cursus de bachelor de l'institut universitaire de technologie de Nuremberg. L'électrotechnique et la technique de l'information, la mécatronique et la micromécanique font partie des disciplines enseignées.

Sciences de la vie (Universität Konstanz)

Interdisciplinaire - l'université de Constance : l'étude des sciences de la vie aborde, en plus de la biologie et de la chimie, les domaines de la biologie moléculaire, de la biochimie, de la biophysique et la bioinformatique, de l'immunologie, de la pharmacologie et de la médecine. Les étudiants ont des opportunités professionnelles dans l'industrie pharmaceutique et chimique ainsi que dans des sociétés de biotechnologie.

Pour plus d'informations : Hochschulkompass

Voir l'article original sur le site du magazin-deutschland : Faire quelles études ?

© www.magazin-deutschland.de