Connexion-Emploi

Le site emploi franco-allemand

L’Allemagne, pays le plus attractif d’Europe pour les investisseurs étrangers

10 juin 2011

L'Allemagne tire profit des réformes qu'elle a engagées ces dernières années pour renforcer sa compétitivité. Selon une étude de la société de conseil Ernst & Young, elle est ainsi considérée par les managers étrangers comme le site d'investissement le plus attractif en Europe. À l'échelle mondiale, elle se classe au cinquième rang derrière la Chine, les États-Unis, l'Inde et le Brésil.

Efficacité des réformes

« La crise économique passée, l'Allemagne signe un retour impressionnant. Elle est aujourd'hui sans conteste l'économie européenne la plus dynamique et la plus compétitive », commente Peter Englisch. Adepte des métaphores sportives, l'auteur de l'étude met cette réussite au compte de la précocité des réformes en Allemagne : « L'Allemagne est un acteur mondial alors que d'autres pays européens descendent en deuxième division », souligne-t-il.

Ce jugement se traduit de manière concrète. Le cabinet Ernst & Young a ainsi recensé 560 projets étrangers d'investissement en Allemagne, soit 34 % de plus que l'année précédente. Cela s'est traduit par la création de 12 000 emplois.

De plus, 43 % des entreprises sondées entendent investir en Allemagne en 2011. Les secteurs qui leur semblent ouvrir les perspectives les plus prometteuses sont l'automobile, la pharmacie et les biotechnologies ainsi que les technologies de l'information. Les secteurs bancaire et immobilier sont ceux qui, a contrario, les attirent le moins.

Infrastructures, climat, formation, qualité de vie : les points forts

L'enquête, menée auprès de 812 managers travaillant dans des multinationales, révèle également les atouts et les handicaps de l'Allemagne. Aux yeux des investisseurs, ses points forts résident ainsi essentiellement dans ses infrastructures, son climat social, sa qualité de vie et la qualification de sa main-d'œuvre. Ses points faibles sont le coût du travail, la fiscalité des entreprises et l'absence d'allègements fiscaux pour les investissements dans la recherche et développement.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : L'Allemagne, pays le plus attractif d'Europe pour les investisseurs étrangers

© www.cidal.diplo.de