Connexion-Emploi

Die führende deutsch-französische Jobbörse

L'avenir incertain du CV anonyme en France et en Allemagne



Paris_Berlin_LogoParisBerlin (http://www.parisberlin.fr) est le seul newsmagazine qui vous informe chaque mois sur l'actualité franco-allemande dans les domaines suivants : politique, économie, mode de vie, culture, éducation, médias.




En Allemagne, l'institut d'étude du marché de l'emploi estime qu'un candidat d'origine turque a 14 % de chances en moins de se voir convoqué à un entretien qu'une personne de nationalité allemande. Même son de cloche en France : d'après un testing réalisé par l'Observatoire des discriminations en 2006, un candidat au nom maghrébin ou âgé de 50 ans a trois fois moins de chances d'être convoqué à un entretien qu'un homme au nom à consonance française âgé de 28 à 30 ans. Pourtant, dans les deux pays, les discriminations dans l'accès à l'emploi sont interdites. La loi relative à la lutte contre les discriminations en France, et l'Allgemeines Gleichbehandlungsgesetz (AGG) en Allemagne stipulent qu'un candidat ne peut être discriminé dans son accès à l'emploi. Un paradoxe que le CV anonyme vise à résoudre. En théorie, ce CV sans photo et sans informations civiles met les candidats en concurrence sur la base de leurs seules compétences. En France, la loi sur l'égalité des chances de 2006 visait à le généraliser à toutes les entreprises de plus de 50 salariés. Finalement écarté, puis relancé en décembre 2008 par le président Sarkozy, l'outil vient d'être testé dans huit départements français pendant un an - sans succès éclatant. En moyenne, les 500 recrutements effectués ne favorisent pas les femmes, et aggravent le cas des candidats d'origine étrangère. Pour ces derniers, l'anonymat serait un désavantage puisqu'il limiterait l'empathie des recruteurs. "L'action contre les discriminations doit être globale, elle passe aussi par de la formation et des certifications", pondère Robert Moskovits, en charge du projet au sein du regroupement de recruteurs français "À compétences égales".


Un CV anonyme obligatoire


"Le procédé fonctionne, un employé peut être trouvé sans qu'il ait à donner d'indications personnelles", plaide de son côté Christine Lüders, directrice de la Haute autorité fédérale de lutte contre les discriminations, à l'issue de six mois d'expérimentation auprès de cinq entreprises et trois administrations publiques. 225 emplois doivent être ainsi pourvus d'ici la fi n de l'année. Mais la question de l'efficacité du CV anonyme persiste. Pour preuve, les essais qu'ont menés l'Angleterre, la Suède, la Suisse ou encore la Belgique sont restés sans suite. Il s'agirait donc d'une fausse bonne idée étant donné les réalités très hétérogènes du recrutement. Les réseaux professionnels en ligne, par exemple, n'ont pas vocation à être rendus anonymes - LinkedIn compte 20 millions d'inscrits en Europe. Cela dit, rien n'est sûr pour l'avenir du CV anonyme. Côté exécutif français, on est aux abonnés absents, mais le Parti socialiste veut le généraliser dès 2012 s'il est élu. Pas plus de clarté en Allemagne : "Le projet pilote vise avant tout à impulser une nouvelle culture du recrutement", indique Christine Lüders.


TEXTE : BENJAMIN POLLE