L'Allemagne accélère le développement de l'économie numérique

CIDAL Allemagne développement économie numériqueLe gouvernement allemand mise plus que jamais sur les technologies de l'information et de la communication (TIC). Mardi, il réunissait à Dresde près de 700 responsables politiques, chefs d'entreprises et scientifiques pour un nouveau sommet sur le sujet, le cinquième depuis 2006. Réflexions et débats se sont concentrés sur la nouvelle stratégie allemande en faveur de l'économie numérique ("Deutschland Digital 2015").

Nouvelle stratégie

Lancée il y a quelques semaines, cette stratégie vise à accélérer le développement des technologies numériques et de leurs applications. Elle porte des ambitions élevées : Berlin entend créer 30 000 emplois en cinq ans. Elle prévoit de réduire la consommation d'énergie des TIC de 40 % d'ici à 2013 et de soutenir l'utilisation des réseaux et outils numériques dans les PME et les entreprises artisanales. Le gouvernement souhaite, en particulier, le développement des réseaux en matière d'éducation, d'énergie, de santé, d'environnement et de transports.

Haut débit

Berlin poursuit également ses efforts en vue d'assurer une couverture complète du territoire par les réseaux numériques à large bande. L'Allemagne, en retard il y a encore quelques années dans ce domaine, a réalisé des progrès considérables grâce à la mise en place d'une stratégie volontariste. À la fin de l'année 2010, 98,5 % des foyers allemands devraient ainsi disposer d'un accès à Internet au débit minimum d'un mégabit par seconde. Cela place l'Allemagne parmi les pays les plus avancés.

De manière générale, les technologies de l'information et de la communication pèsent d'un poids croissant au sein de l'économie allemande. L'Allemagne est le troisième marché mondial dans le domaine des nouvelles technologies, après les États-Unis et le Japon. Avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 140 milliards d'euros, les TIC y comptent désormais parmi les principaux secteurs économiques aux côtés de l'automobile, de la construction mécanique et de l'électronique. Elles emploient 840 000 salariés, auxquels s'ajoutent quelque 650 000 experts en nouvelles technologies travaillant dans d'autres secteurs.

L'adoption d'une nouvelle stratégie en faveur de l'économie numérique n'est, cependant, pas seulement motivée par le poids du secteur, ni par ses perspectives d'avenir. Elle découle aussi de la dimension transversale et stratégique des TIC dans l'économie d'aujourd'hui : les nouvelles technologies sont devenues un facteur clé de compétitivité pour l'ensemble de l'économie.

Sécurité

La récente publication de câbles diplomatiques américains par le site WikiLeaks a toutefois apporté une nouvelle preuve de l'importance de la sécurité sur Internet. Le sujet a aussi été largement abordé à Dresde. Le ministre allemand de l'Économie et de la Technologie, Rainer Brüderle, a souligné la nécessité de renforcer la sécurité des données commerciales et administratives confidentielles. "La sécurité et la confiance sont, à juste titre, d'une importance cruciale pour de nombreux utilisateurs d'Internet", a-t-il ajouté.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : L'Allemagne accélère le développement de l'économie numérique

© www.cidal.diplo.de