Quelle retraite suite à un emploi en Allemagne ?

Retraite suite à un emploi en AllemagneVous travaillez désormais en Allemagne. Est-ce que votre travail sera-t-il pris en compte pour votre retraite? Que se passe-t-il lorsque l'on revient en France? Quelles sont les démarches à suivre en termes de côtisations? Comment faire pour ne pas en perdre une miette.

Comment fonctionne le système de retraite allemand ?

En tant qu'employé avec un contrat local allemand (hors expatriation ou détachement), vous relevez directement du système de retraite allemand. En 2001 et 2005, ce système a connu des réformes pour développer la retraite par capitalisation. Tous les salariés côtisent par conséquent au système de retraite publique, le Deutsche Rentenversicherung Bund.

Les côtisations s'élèvent à 19,9% du salaire brut et sont payées à hauteur de 50% par l'employeur et 50% par le salarié.

Le montant côtisé se trouve à la ligne RV de votre fiche de paie : Comprendre une feuille de paie en Allemagne

Le plafond de la sécurité sociale allemande est de 63.000€ par an. Autrement dit, vous ne payez pas de côtisations pour la partie de vos revenus au-delà de ce montant. A partir de la 6e année, ces côtisations ouvrent droit à des prestations pour votre retraite en Allemagne. Depuis la réforme de 2007, l'âge de la retraite a été porté à 67 ans.

Mais rassurez-vous ! Quelque soit le nombre d'années de côtisations, elles ne sont pas perdues. Au cas où vous auriez travaillé dans différents pays, il est toutefois recommandé de se préoccuper du calcul de votre retraite publique 5 ans au moins avant votre départ en retraite.

Que se passe-t-il après avoir travaillé en Allemagne ?

Si vous avez travaillé en Allemagne et que vous revenez vous installer en France, les points retraite accumulés lors de votre activité outre-Rhin ne sont pas perdus. Il existe en effet un accord entre les 2 pays permettant le transfert automatique des droits acquis en Allemagne dans le système francais. Il est néanmoins conseillé de contrôler régulièrement l'enregistrement de vos côtisations allemandes en France.

Pour cela, il faut vous munir de votre numéro de sécurité sociale allemand et faire une demande auprès du système de retraite publique. Cette demande est gratuite et un bilan de vos droits acquis vous sera envoyé d'ici 2 à 3 semaines.

Pour plus d'informations sur les compléments et placements dans le cadre de la retraite, vous pouvez consulter : Le système de retraite en Allemagne