Munich et Berlin, sites préférés des nouvelles entreprises d’informatique

CIDAL Nouvelles entreprises IT Berlin MunichLe secteur allemand des technologies de l'information et de la communication (TIC) a un ancrage régional plus marqué, et plus axé sur les PME qu'on ne le supposait. C'est dans la région de Munich et de Berlin que les créations d'entreprises sont les plus dynamiques dans ce domaine. Ces constats reposent sur des analyses chiffrées, présentées par l'institut Creditreform à la demande de la fédération allemande du secteur (Bitkom), mardi à Berlin.

Contrairement à leurs homologues américains, par exemple, les créateurs allemands d'entreprises ont toutefois du mal à trouver des investisseurs importants, a déploré la Bitkom. Beaucoup financent leur société avec leur chiffre d'affaires courant, ce qui les empêche de développer leur activité.

Chaque année, 3,52 entreprises de TIC sont créées pour 100 000 habitants à Munich, et 2,67 à Berlin, lit-on dans l'étude. La région Rhin-Main se classe en troisième position avec 2,22, talonnée par Hambourg (2,21). En revanche, les Länder de l'Est arrivent loin derrière.

Ces chiffres portent sur la période 2008-2011. Ils tiennent compte non seulement des créations d'entreprises développant des logiciels ou concevant leurs propres appareils, mais aussi des prestataires de services tels que les informaticiens travaillant à leur compte.

En moyenne, les créateurs d'entreprises interrogés dans le cadre de l'étude doivent investir 700 000 euros durant les quatre premières années. Durant cette période, ils sont une minorité à générer un chiffre d'affaires suffisamment important pour pouvoir développer rapidement leur activité. C'est pourquoi la Bitkom veut solliciter davantage les investisseurs privés.

Source : allemagne.diplo.de