Les recruteurs en Allemagne lisent-ils les CVs comme leurs collègues français?

Recruteurs en AllemagneLes recruteurs en Allemagne lisent-ils de la même facon un CV que leurs homologues français. Au delà des différences classiques entre un CV allemand et un CV francais, nous nous sommes penchés sur l'utilisation des réseaux sociaux pour compléter le dossier de candidature. Nous avons mené une étude menée auprès des entreprises clientes françaises et allemandes publiant des annonces sur Connexion-Emploi. Celle-ci vise à connaitre l'usage que les recruteurs font des réseaux sociaux en étudiant une candidature. 

Même si les réseaux sociaux les intéressent, les recruteurs français continuent toutefois de privilégier le traditionnel CV accompagné d'une lettre de motivation. Les sites tels que Xing, Facebook ou LinkedIn seraient davantage consultés par nos voisins allemands : voici en tout cas ce qui ressort de cette étude.

D'après cette analyse, les managers français restent très attachés au CV joint à une lettre de motivation et les nouvelles méthodes de recrutement, en particulier les réseaux en ligne, ne jouent pas un rôle décisif lors du choix d'un candidat.

Ainsi, la majorité des recruteurs français (61%) "préfèrent recevoir à la fois un CV et une lettre de motivation" contre seulement 39% déclarant ne s'intéresser qu'au CV.

Aux yeux des recruteurs français, les réseaux sociaux constituent un outil intéressant mais qui est loin d'être déterminant lors de la sélection des candidatures. Seuls 15% des managers "préfèrent utiliser un lien menant vers un réseau social" lors d'un recrutement, et 28% d'entre eux "s'y intéressent mais souhaitent en parallèle recevoir une lettre de motivation".

De ce point de vue les managers français semblent, plus classiques / conventionnels dans leurs modes de recrutement comparés à (certains) de leurs homologues allemands.

Près d'un recruteur allemand sur cinq préfère découvrir son candidat via un réseau en ligne

Les réseaux sociaux ou professionnels occupent vraisemblablement une place de plus en plus importante lors des recrutements en Allemagne, notamment par le biais des sites tels que Xing, Facebook ou LinkedIn.

Pour preuve, 26% des managers allemands affirment se dispenser volontiers de la lecture d'un CV ou d'une lettre de motivation et préférent découvrir leurs futurs candidats via un réseau en ligne.

En conclusion, l'étude indique que la lettre de motivation accompagnée d'un CV demeure la formule gagnante lors de l'envoi d'une candidature pour la majorité de nos clients, interrogés aussi bien en France qu'en Allemagne.